Halacha pour jeudi 30 Adar 5782 3 mars 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

« Dès l’entrée du mois d’Adar, on multiplie la joie » - Une année embolismique

Aujourd’hui, nous sommes le 30 Adar 1, qui est le jour de Roch ‘Hodech Adar 2.
Cette année, le jour de Pourim (14 Adar) tombe un jeudi.
Comme nous le savons, en tout endroit, la fête de Pourim est célébrée le 14 Adar, excepté les villes entourées de murailles depuis l’époque de Yéhochoua’ Bin Noun (aujourd’hui essentiellement la ville de Jérusalem) où l’on fête Pourim le 15 Adar, qui tombe cette année un vendredi.

« Dès l’entrée du mois d’Adar, on multiplie la joie »
Il est enseigné dans la Guémara Ta’anit (29a):
Rav Yéhouda fils de Rav Chémouel Bar Chilatt dit au nom de Rav:
Au même titre que dès l’entrée du mois de Av, nous diminuons la joie, ainsi dès l’entrée du mois d’Adar nous multiplions la joie.
Rav Papa dit : De ce fait, un juif qui aurait un litige avec un non-juif, doit tout faire pour ne pas passer en jugemnt durant le mois de Av, car le destin (Mazal) d’Israël ne leur est pas favorable durant ce mois. Il s’efforcera de passer en procès durant le mois d’Adar, car le destin d’Israël est très favorable durant ce mois.

Cet enseignement prend sa source dans la Méguilatt Esther où il est écrit:
« Le mois qui s’est transformé pour eux de la tristesse à la joie … » ceci nous apprend que le destin du mois cause un sauvetage et un bien pour Israël, puisque durant ce mois leur destin est bon.

Pourquoi le destin d’Israël est-il lumineux durant le mois d’Adar?
Rachi explique dans la Guémara Ta’anit (29a) que ces jours sont des jours de miracles pour Israël. Il s’agit des miracles qui se sont produits à Pourim et ensuite à Péssa’h.
Or, depuis que ce sont produits ces grands miracles pour Israël durant ces jours, ils sont restés marqués par une certaine luminosité pour Israël pour l’éternité, et sont propices à apporter un grand bien.

Le Séfatt Emett (sur Ta’anit ibid.) explique que ceci provient du fait qu’au temps du Temple, on apportait les demis Chékel au Temple (pour financer tous les sacrifices du public durant toute l’année), et à cette période, Israël offrait avec joie les saints demis Chékel. Et du fait que cet usage était en vigueur aussi bien du temps du Michkan dans le désert, aussi bien du temps des 2 Temples, une grande joie régnait dans le monde.
Aujourd’hui encore, du fait que l’on lit dans la Torah la Paracha des Chékalim en cette période, s’éveille de nouveau une joie dans le monde.

Adar 1 ou Adar 2?
Quoi qu’il en soit, selon la raison principale évoquée par Rachi, selon laquelle la joie du mois d’Adar est conséquente aux miracles de cette période, il est certain que cette notion de joie est relative au 2ème mois d’Adar exclusivement, qui est le mois essentiel, puisqu’il précède Nissan, et que c’est durant ce 2ème mois d’Adar que nous célébrons Pourim (et non durant le 1er mois d’Adar).
Même si selon certains (selon les propos du Talmud Yérouchalmi) les jours de Pourim eux-mêmes eurent lieu lors d’une année embolismique durant le 1er mois d’Adar, malgré tout, les commentateurs (Korban Ha-‘Eda et Péné Moché) ont expliqué les propos du Yérouchalmi dans le sens où en réalité les jours de Pourim eurent lieu durant le 2ème mois d’Adar.
C’est pourquoi, nous aussi, dès le début du 2ème mois d’Adar, avec l’aide d’Hachem nous multiplierons la joie, et Hachem nous gratifiera d’une abondance de joie, de sainteté et de pureté.
Que nous ayons le mérite de voir la venue du Machia’h, dans la Rédemption Finale, rapidement et de nos jours, Amen.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha