Halacha pour dimanche 26 Adar 5782 27 février 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

En retard à la prière du matin

Question: Celui qui arrive en retard à la synagogue à la prière du matin, doit-il sauter les Zémirott (chapitres qui se trouvent entre Barouh’ Chéamar et Yichtabah’) et entamer directement depuis la bénédiction de « Yotser Or » afin de pouvoir prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, ou bien doit-il – quoi qu’il en soit – prier selon l’ordre de la prière?

Réponse: MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.52 parag.1):
Si l’on arrive à la synagogue et que l’assemblée se trouve à la fin des Péssouké Dé-Zimra, on doit commencer par « Barouh’ Chéamar » et dire ensuite le psaume de « Téhila Le-David » (Achré) intégralement, puis le psaume de « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm », puis le psaume de « Halélou E-l békodcho », et ensuite conclure par la bénédiction de « Yichtabah’ ». On commencera ensuite la bénédiction de « Yotser Or » avec la lecture du Chéma’ et ses bénédictions, et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Si l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire tout cela, on sautera également les psaumes « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm » et « Halélou E-l békodcho ». Si l’assemblée a déjà entamé la bénédiction de « Yotser Or » et que l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire même quelques Zémirott (Achré), on commencera immédiatement la bénédiction de « Yotser Or » et la lecture du Chéma’ et ses bénédictions et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Après la prière, on dira les tous les Péssouké Dé-Zimra que l’on a sautés, mais sans dire les bénédictions de « Barouh’ Chéamar » et de « Yichtabah’ ».

Le Gaon auteur du Chou’t H’ah’am Tsvi (Rabbi Tsvi ACHKENAZI, Av Beth Din de la vile d’Amsterdam il y a environ 300 ans) écrit qu’il est vrai que selon le Zohar Ha-Kadoch il faut prier selon l’ordre de la prière, établi par nos maîtres les sages du Talmud et les membres de la Grande Assemblée (Kénéssete Ha-Guédola), qui étaient tous inspirés de l’esprit Divin et qui ne faisaient que transmettre la parole Divine – c’est également l’opinion de notre maître le ARI Zal qui explique que l’ordre de la prière contient des secrets extraordinaires – cependant, tout ceci n’est que Léh’atéh’ila (à priori), mais pour quelqu’un qui arrive en retard à la synagogue et que le fait de prier dans l’ordre lui ferait risquer de ne pas prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, pour une telle situation il est préférable – selon tous les avis – de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, car le fait de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée est d’une très grande importance, car hormis les sages du Talmud qui ont fortement insisté sur l’importance de prier avec l’assemblée, comme le tranche le RAMBAM en disant que la prière faite avec l’assemblée est entendue devant Hachem, le Zohar Ha-Kadoch lui-même insiste également sur l’importance de prier avec l’assemblée en disant qu’une telle prière est parfumée devant Hachem.

Par conséquent, même selon le Zohar Ha-Kadoch il est préférable dans un tel cas de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha