Halacha pour lundi 25 Adar II 5782 28 mars 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Matsa trempée - Beignets et gâteaux faits à base de farine de galettes

Qu’est ce que du ‘Hamets? 
Il est de notoriété que le mot « ‘Hamets » désigne un grain de farine qui est entré en contact avec de l’eau, en restant ainsi un certain laps de temps au point de fermenter.
A partir de là, nous devons nous interroger:
Comment permettons-nous de mouiller les Matsot ? N’est-il pas à craindre que la farine des Matsot ne fermente?!
Mais la réponse à cette interrogation est que toute farine déjà cuite n’est plus exposée à la crainte du ‘Hamets, car cette farine a perdue sa capacité à  fermenter. 

La crainte de la Matsa « trempée »
Certains décisionnaires, comme le Gaon Rabbi Shnéour Zalman de Lyadi auteur du Tanya, tranchent qu’il est interdit pendant Pessa’h, de tremper de la Matsa dans un liquide, car il faut prendre en considération (selon ces décisionnaires) la possibilité qu’il reste sur la Matsa, un peu de farine qui n’a pas bien cuit, et qui va fermenter au contact du liquide, ce qui le rendra H’amets. Ceci constitue la crainte de la « Matsa trempée » qui apparaît sur l’emballage de différents produits alimentaires, car certains de nos frères Ashkénazim s’imposent la rigueur sur ce point. Cet usage restrictif est particulièrement répandu chez les ‘Hassidim puisque telle est l’opinion du Gaon Rabbi Shnéour Zalman de Lyadi auteur du Tanya (qui représente le maître des Hassidim ‘Habad), et d’autres décisionnaires. (voir Mishna Béroura chap.458 note 4).

L’opinion de la majorité des décisionnaires
Cependant, la majorité des décisionnaires contestent cette opinion, et tranchent qu’il est permis de consommer pendant Pessah’, de la Matsa trempée dans un liquide, sans tenir compte de cette possibilité.
C’est cette opinion majoritaire que nous adoptons, sans la moindre crainte.

Les gâteaux et beignets
Par conséquent, il est également permis de mélanger de la farine de Matsa (de la farine faite avec des Matsot moulues) avec de l’eau, afin de confectionner des beignets ou d’autres pâtisseries, car une farine cuite ne peut plus fermenter.

Un des Grands décisionnaires Séfarade, le Gaon Rabbi H’aïm BEN-BENISTI zatsal écrit dans son livre Kénéssèt Haguédola, écrit qu’il faut interdire pendant Pessa’h, la confection de pâtisseries faites à base de farine de Matsa, en raison de Mar’it Ha’aïn (le regard des autres), car des gens pourraient supposer que ces pâtisseries sont faites à base de farine ordinaire, et en conclure qu’il est permis de confectionner pendant Pessa’h, des pâtisseries faites à base de farine ordinaire.

Mais un autre de nos Grands décisionnaire, le Gaon Rabbi H‘izkiyahou DA SILVA zatsal, auteur du Péri H’adach avait déjà tranché qu’il est permis de le faire.

C’est aussi l’opinion du Gaon Rabbi Itsh’ak Taïeb zatsal (une des plus grandes sommités Halah’ique de Tunisie, oncle de Rabbi H’ai Taïeb LO MET zatsal), comme il l’écrit dans son précieux ouvrage ‘Erèh’ Hashoulh’an (chap.461, note 3), où l’on voit qu’il réfute les propos du Kénéssèt Haguédola cité plus haut.

Son argument étant que les sages du Talmud n’ont pas pris en considération une telle crainte, que les gens arriveraient à mal interpréter les choses jusqu’à croire que les gâteaux ont été confectionnés à base de farine ordinaire et en conclure que cela est autorisé. Et nous ne sommes pas habilités à ériger des décrets par notre seule opinion.

C’est ainsi que tranchent de nombreux autres décisionnaires.

En conclusion: Selon l’usage des Séfaradim et de la plupart des Ashkénazim, il est permis de consommer pendant Pessa’h de la Matsa trempée dans un liquide. De même, il est permis de réaliser pendant Pessa’h toutes sortes de gâteaux à partir de farine de Matsa, sans la moindre crainte, ni du point de vue de tremper la farine dans l’eau, ni du point de vu du regard des autres.

Les personnes (Ashkénazim) qui ont l’usage de s’imposer la rigueur sur ce point, doivent maintenir leur usage, et ne sont pas autorisées à le modifier, même au moyen d’une annulation des vœux.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha