Halacha pourmardi 10 Adar 5781 février 22 2021

Lecture de la Méguila par « Zoom »

En raison de l’épidémie du Corona, certaines personnes devront cette année lire la Méguila en étant seules. Nous avons déjà parlé de ce sujet hier, et nous allons à présent expliquer d’autres règles relatives à ce point.

Ecouter la Méguila par « Zoom »
Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’il est évident qu’une voix émise par un haut parleur, et à fortiori par Internet ou par le téléphone, n’est pas véritablement la voix humaine de la personne qui parle, mais seulement un autre son reproduit au moyen de différents appareils. Or, puisque ce n’est pas réellement la voix d’un homme, si l’on écoute la lecture de la Méguila par le téléphone, ou par une transmission satellite, ou bien par « Zoom », on ne s’acquitte absolument pas de son devoir, même à postériori. 
C’est pourquoi, il ne faut absolument pas se fier à une écoute de la lecture par un tel procédé.

Lorsqu’on n’a absolument pas de Méguila (valable)
Si quelqu’un se trouve en isolement, sans la moindre possibilité de se procurer une Méguila valable (ni une personne pouvant lui lire la Méguila sur une Méguila valable), le Gaon Rabbi ‘Haïm FALLAG’I z.ts.l écrit dans son livre Roua’h ‘Haïm qu’il devra au moins lire la Méguila sur une Méguila imprimée. Evidement, il ne devra réciter aucune bénédiction sur une telle lecture, puisqu’il ne s’agit pas d’une Méguila valable. (‘Hazon Ovadia-Pourim page 98).

Lorsqu’on n’a pas de Méguila – Le Hallel
La Guémara (Méguila 14a) traite du fait qu’on ne dit pas le Hallel avec bénédiction à Pourim, alors qu’il aurait été approprié de dire le Hallel ce jour là, comme nous le faisons à ‘Hanouka.
Nos maitres enseignent dans la Guémara que la lecture de la Méguila elle-même constitue le « Hallel de Pourim », car nous lisons dans la Méguila les bontés d’Hachem ainsi que ses merveilles, qu’il a prodigué en ces jours et en ce temps.
Ceci est également rapporté par le RAMBAM et par d’autres de nos maitres les décisionnaires médiévaux.

Par conséquent, le Gaon Rabbi Chélomo KLOUGUER z.ts.l écrit dans son livre Chou’t Chénott ‘Haïm (chap.336, valeur numérique « Pourim ») qu’une personne qui n’a pas de Méguila valable à Pourim, doit dire le Hallel, comme on le dit à ’Hanouka, car pour cette personne, on ne peut dire qu’elle est exempte de dire le Hallel par la lecture de la Méguila puisqu’elle ne la pas lue à partir d’une Méguila valable selon l’institution de nos maitres.
D’autres de nos maitres les décisionnaires des derniers siècles écrivent également ainsi.
En réalité, ils ont été devancés par notre maitre le Méiri – qui vivait à l’époque des décisionnaires médiévaux – qui écrit que si l’on n’a pas de Méguila valable, on doit dire le Hallel à Pourim.
Cependant, notre maitre le ‘HYDA écrit dans son livre Birké Yossef (chap.693) qu’étant donné que la plupart des décisionnaires n’ont pas fait mention de cette règle, il faut en déduire qu’il n’y a pas de récitation du Hallel à Pourim dans tous les cas.

« Ze’her Lé-Ma’hatsit Ha-Chékel » (souvenir du demi-Chékel)
En cette période, tout le peuple d’Israël a l’usage de donner à la Tsédaka la somme de « Ze’her Lé-Ma’hatsit Ha-Chékel » (souvenir du demi-Chékel).
Cette année, le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Its’hak YOSSEF Chlita a indiqué que la somme doit correspondre à environ 26 Shékels (NIS) par personne.
Si quelqu’un n’a pas les moyens en raison de sa situation financière, il peut donner au moins un demi-Shékel (50 Agourot) par personne.
En France, la somme du « Ze’her Lé-Ma’hatsit Ha-Chékel » correspond cette année à environ 7 Euros par personne.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Proper Way to Immerse Vessels in a Mikveh

One must make certain that there is nothing separating between the vessel one is immersing and the waters of the Mikveh. Thus, when one is immersing a vessel, one must hold the vessel loosely, for if one holds it tight, one’s hand will be separating between the vessel and the waters of the Mik......

Lire la Halacha

Question: Is one obligated to wait six hours after eating meat foods before eating dairy foods?

Answer: The Gemara in Masechet Chullin (105a) states: “Mor Ukva said: When my father would eat meat, he would not eat cheese until the next day. Regarding myself, however, within the same meal I do not eat meat and then cheese, but I would eat cheese during the next meal.” The Rif writes......

Lire la Halacha

Reading Scripture at Night

Question: May one read chapters of Tanach or Tehillim at night or is this forbidden according to Kabbalah? Is there room for leniency when this reading is being done for the sake of an ill individual or a woman in labor? Answer: Maran Ha’Chida in his Responsa Yosef Ometz (Chapter 54) quotes......

Lire la Halacha

Spiritual Blockage of the Heart

Question: Must one be careful regarding the Kashrut standards of the foods one’s children eat as well? Answer: Regarding any food which is prohibited for consumption by the Torah, such as milk and meat or an impure animal’s milk, it is certainly forbidden to give such foods to childre......

Lire la Halacha


Drinking Beverages in a Café or in a Home Where the Vessels have not been Immersed in a Mikveh

Question: May one drink coffee in a friend’s home or in a Café (such as an espresso without milk served in Cafes) when they are not meticulous about immersing their vessels in a Mikveh? Answer: In the Halachot discussed before Tisha Be’av, we have explained that vessels produc......

Lire la Halacha

Question: Do disposable vessels and electric kettles require immersion in a Mikveh?

Answer: In the previous Halachot, we have discussed the general law that any new vessels purchased from a non-Jew must be immersed in a Mikveh before using them. We shall now discuss whether or not disposable vessels require immersion. We have already explained that according to Maran zt”l,......

Lire la Halacha

Eating Dairy Items after Eating Poultry

In the previous Halacha we have discussed in general the law that one must wait six hours after eating meat before eating dairy foods either because the nature of meat is to get stuck between one’s teeth or because meat gives off a taste in one’s mouth for a prolonged amount of time. ......

Lire la Halacha

The Laws of Fire on Yom Tov

In previous Halachot we have explained that Yom Tov and Shabbat are equal regarding all prohibitions besides for certain works associated with food preparation, such as cooking, which are permitted on Yom Tov. Igniting a Flame One may not produce a new fire on Yom Tov, for instance by striking a......

Lire la Halacha