Halacha pour lundi 17 Nissan 5782 18 avril 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Le Hallel pendant Péssah’

Questions: Faut-il réciter la bénédiction sur le Hallel pendant les jours de H’ol Ha-Mo’ed (demi-fête) de Péssah’?
Le Chabbat H’ol Ha-Mo’ed de Péssah’, faut-il conclure la bénédiction dans la ‘Amida et la Haftara par les termes « Mékadech HaChabbat VéIsraël VéHazémanim », ou bien uniquement par « Mékadech HaChabbat »?

Réponses: Concernant la récitation du Hallel, il est expliqué dans une Baraïta du traité ‘Arah’inn (10a) que pendant la fête de Soukkot, on dit chaque jour le Hallel complet avec bénédiction, alors que pendant la fête de Péssah’, on ne dit le Hallel complet avec bénédiction uniquement le 1er jour (en dehors d’Israël, les 2 premiers jours), mais durant les jours de H’ol Ha-Mo’ed ainsi que le dernier jour de la fête de Péssah’ (en dehors d’Israël, les 2 derniers jours), on dit le Hallel abrégé et sans bénédiction (comme indiqué dans les rituels de prières).

La Guémara demande quelle est la différence entre la fête de Soukkot où l’on dit le  Hallel complet chaque jour, alors que pour la fête de Péssah’ on ne dit pas le Hallel complet chaque jour, excepté le 1er jour ? La Guémara répond que durant la fête de Soukkot, on offrait chaque jour un sacrifice différent (le nombre de taureaux offerts diminuait chaque jour), et de ce fait, ils disaient chaque jour le Hallel, mais pour la fête de Péssah’, il n’y a pas de différence dans les sacrifices, et de ce fait ils ne disaient le Hallel complet que le 1er jour.

On peut expliquer la chose par le fait que l’homme de par lui-même pourrait se suffire de dire le Hallel une seule fois, et il n’y aurait pas de raison de le redire chaque jour. Cependant, avec la modification des époques, l’homme change lui aussi partiellement, et il lui est souhaitable d’exprimer encore les bontés d’Hachem, car même SES bontés changent avec le temps. C’est pourquoi, pendant les jours de la fête de Soukkot – qui diffèrent entre eux – il est justifié de dire chaque jour le Hallel, ce qui ne serait pas le cas pendant les jours de la fête de Péssah’ qui sont comparables à un seul long jour. Par conséquent, on ne doit pas dire le Hallel complet chaque jour de la fête de Péssah’, mais uniquement le 1er jour. (voir Maharcha sur Bérah’ot 10a).

C’est pourquoi, MARAN Rabbénou Yossef KARO z.ts.l tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.490-4) que durant les jours de Péssah’ on lit le Hallel abrégé, excepté le1er jour. De même, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit dans son ouvrage H’azon Ovadia- Péssah’ (vol.2 page 116) qu’il ne faut pas dire le Hallel complet excepté le 1er Yom Tov uniquement. Par conséquent, on ne récite pas la bénédiction sur le Hallel pendant les jours de H’ol Ha-Mo’ed Péssah’.

Concernant la conclusion de la bénédiction dans les prières du Chabbat H’ol Ha-Mo’ed, il est expliqué dans les décisionnaires qu’on ne conclut par les termes « Mékadech Israël VéHazémanim » uniquement lors du 1er et dernier jour de Péssah’ et de Soukkot (en dehors d’Israël, les deux premiers et deux derniers jours), ainsi que pour le jour de Chavou’ot (en dehors d’Israël, les deux jours de Chavou’ot). Si Yom Tov tombe un Chabbat, on conclu « Mékadech HaChabbat VéIsraël VéHazémanim ». Mais pour Chabbat H’ol ha-Mo’ed, on conclu uniquement par « Mékadech HaChabbat ». De même, pour la bénédiction de la Haftara de Chabbat H’ol Ha-Mo’ed, on conclu uniquement par « Mékadech HaChabbat ». par contre, lors du Moussaf de Chabbat H’ol ha-Mo’ed on conclut par « Mékadech HaChabbat VéIsraël VéHazémanim ». (H’azon Ovadia ibid.).

(Quoi qu’il en soit, cette année 5782 nous n’avons pas de Chabbat ‘Hol Ha-Mo’ed Pessa’h.)

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha