Halacha pour dimanche 8 Tevet 5782 12 décembre 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Se laver les mains une visite sur les tombes des Tsaddikim, et autre

Question: Doit-on se laver les mains après une visite sur les tombes des Tsaddikim (les saints et justes), ainsi qu’après une visite au cimetière ? Cette obligation serait-elle relative uniquement après une simple visite au cimetière, ou le serait-elle aussi après avoir assisté à un enterrement?

Réponse: MARAN écrit dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.4):
« Lorsqu’on marche parmi les morts, il faut ensuite se laver les mains. »
C’est ainsi que nous agissons depuis toujours, lorsqu’on est en visite au cimetière, on se lave ensuite les mains, au moyen d’un Kéli (ustensile). On se lave 3 fois chaque main de façon alternée, comme nous le faisons pour la Nétilat Yadaïm le matin.

La raison à cette ablution 
Cette ablution des mains après une visite au cimetière prend sa source dans les propos du Mordéh’i (sur Bérah’ot sect.194), et dans les enseignements des autres décisionnaires médiévaux.
Cependant, la raison à cette ablution des mains fait l’objet d’une divergence d’opinion.
Selon le RAMBAN dans son livre Torat Ha-Adam (Cha’ar Ha-Evel page 156), on se lave les mains après la visite au cimetière car l’eau fait allusion à la conception de l’homme. Il explique longuement cette notion.
Selon le Méïri (Kountress Beit Yad, cité dans le Halah’a Béroura vol.1 page 100), cette ablution n’a qu’une raison de propreté.

Mais selon le MAHARYL, cette ablution a pour raison l’esprit d’impureté résidant sur les mains après une visite au cimetière. Cette opinion est également celle qui ressort des propos d’autres décisionnaires médiévaux.
Le RAMBAN lui aussi – à la fin de ses propos – rapporte qu’il a entendu de l’un de ses maîtres que cette ablution est une allusion à la purification de l’impureté.

Par conséquent, nous comprenons parfaitement l’usage selon lequel dès lors où l’on a pénétré dans un périmètre de 4 coudées (env. 2 mètres) du mort, on se lave ensuite les mains. (Ainsi écrit le Maguen Avraham ibid. note 21), car l’impureté du mort y est présente. De même, tous les accompagnateurs du mort, qui sont restés dans ses 4 coudées ont l’usage de se laver ensuite les mains.

Celui qui a seulement participé à un enterrement 
Par contre, celui qui a seulement participé à un enterrement, sans avoir porter le mort, et sans s’être approcher dans le périmètre de 4 coudées du mort, et sans être resté dans la pièce où l’on dépose le mort avant l’enterrement, le RAMBAN écrit dans son livre Torat Ha-Adam (page 155) au nom d’un Gaon qu’il n’est pas nécessaire dans ce cas de se laver les mains.
[Tout ceci bien sûr tant que le cortège funèbre n’a pas encore pénétré dans le cimetière, car sinon il faudra se laver les mains en raison du périmètre de 4 coudées des autres tombes déjà existantes]

Il faut tout de même préciser que la visite au cimetière sans nécessité, n’est pas une chose souhaitable. Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l conseillait toujours à ses proches de ne pas aller en visite au cimetière. Il rappelait les propos du Gaon de VILNA selon lesquels tous les malheurs et toutes les fautes proviennent des visites au cimetière.

Les tombes des Tsaddikim
Tout ceci ne concerne que de simples cimetières.
Par contre, lorsqu’on va en visite dans un endroit où est enterré un Tsaddik et qu’il n’y a pas d’autres tombes à proximité, comme la tombe de Rabbi Chim’on Bar Yoh’aï ou autre, il n’est pas nécessaire de se laver les mains ensuite, car l’esprit d’impureté ne réside pas dans un tel endroit. (Yalkout Yossef chap.4 page 412).

En conclusion: Lorsqu’on va en visite au cimetière, il faut ensuite se laver les mains, de la même façon que nous nous lavons les mains le matin. De même, si l’on était dans une maison dans laquelle se trouvait un mort, ou bien dans un périmètre de 4 coudées (2 mètres) d’un mort, il faut ensuite se laver les mains.

Dans les temps futurs, les morts se relèveront pour la résurrection, et l’esprit d’impureté disparaîtra. Que nos yeux le voit et que notre cœur s’en réjouisse, rapidement et de nos jours, Amen.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

MOTZI – MATZA

La matza con la que es apropiado cumplir el precepto la noche de Pesaj es la denominada “matza shemura” o sea controlada desde el mismo momento en que se segó el trigo que no tome contacto con el agua. Asimismo, esta matza debe ser realizada a mano para que la misma se realice con......

Lire la Halacha

EL CUIDADO EN TODO LO RELACIONADO AL HAMETZ

Está escrito en la Tora (Shemot 13): Durante siete días comerás matzá y no se verás leudos y no verás leudantes en todas tus moradas. Y en el Talmud (Pesajim 21ª) estudian nuestros sabios que el hametz –producto leudo- no sólo está......

Lire la Halacha

BESAR LA MANO DEL PADRE

Pregunta: Es preciso besar la mano de los padres la noche de Shabbat cuando se recibe la bendición de boca de losmismos? Respuesta: El Talmud (Avodá Zará 17ª) relata que el amorá –sabio del Talmud- Ulá, besaba la mano de su padre cuando regr......

Lire la Halacha

APLAUSOS Y PERCUSIÓN SOBRE LA MESA EN SHABBAT

El Talmud (Betza 30ª) afirma que no se puede bailar o aplaudir en Shabbat o Yom Tob, y aclara más adelante (36ª) que este decreto es debido a la posibilidad de que, en caso de utilizar un instrumento musical, se componga el mismo. Significa, que nuestros sabios prohibieron interp......

Lire la Halacha


EMICIÓN DE SONIDOS Y SILBIDOS EN SHABBAT

El Talmud (Eruvim 104ª) enseña que está prohibido interpretar música en Shabbat o Yom Ton –festividad- con un instrumento musical. Esta prohibición obedece a un decreto rabínico originado en la posibilidad de que la persona afina o componga el instrument......

Lire la Halacha

PARASHAT ZAJOR

El Shabbat anterior a Purim es denominado Shabbat Zajor, pues en el mismo se da lectura en la Torá no sólo a la porción semanal, este año parashat Tetzaveh, sino también se lee la porción de zajor:Recuerda lo que te hizo Amalek cuando saliste de Egipto, en o......

Lire la Halacha

JUGUETES MUSICALES EN SHABBAT

Pregunta: Se le puede facilitar a los niños juguetes que producen sonido en Shabbat, como muñecos que emiten sonidos al moverse, etc.? Respuesta: Como vimos en la entrega anterior, producir sonidos con objetos, silbatos o simplemente golpeando una tabla está prohibido hacerlo......

Lire la Halacha

REZAR EN PIJAMA

Pregunta: Está permitido rezar en pijama) Respuesta: como vimos en la entrega anterior, el Talmud (Shabbat 9) afirma que la persona que se dispone a orar debe prepararse en forma adecuada, como exhorta el profeta Amos: “Prepárate para ir al encuentro de tu D-os, Isra......

Lire la Halacha