Halacha pour lundi 28 Iyar 5781 10 mai 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l

Pour la guérison totale et rapide de:
Tinok Ben Yael Sarah

La lecture du Chéma’ du coucher pour les femmes, ainsi qu’après ‘Hatsot (après le milieu de la nuit)

Dans la Halacha précédente, nous avons expliqué que le soir, avant de se coucher, il faut réciter le Chéma’, précédé de la bénédiction de Hamapil, et que cette bénédiction, comme toutes les bénédictions que nous récitons, doit être récitée avec Chem OuMal’hout (le Nom d’Hachem et l’expression de Sa Royauté = …A.D.O.N.A.Ï Elohenou Mele’h Ha’olam …).
Nous avons aussi expliqué que bien qu’il soit recommandé de ne pas parler entre le Chéma’ du coucher et le moment où l’on s’endort, toutefois, même si l’on s’est interrompu, on ne recommence pas cette bénédiction, et elle n’est pas non plus considérée comme Lévatala (en vain), car cette bénédiction n’a été instituée que pour glorifier Hachem sur le fait qu’il nous est donné de pouvoir aller dormir, et non sur le sommeil en lui-même.

De façon très simple, on peut considérer qu’il faudrait réciter la bénédiction de Hamapil et le Chéma’ du coucher, aussi bien lorsque l’on va dormir dans la 1ère partie de la nuit, aussi bien lorsque l’on va dormir dans la 2ème partie de la nuit (après ‘Hatsot, après la moitié de la nuit), car toute la nuit est propice au sommeil.

Le Gaon Rabbi Icha’ya BASSAN z.ts.l (le maître de l’auteur du Méssilatt Yécharim) écrit dans son livre Chou’t La’hmé Toda (chap.21):
« Certains décisionnaires veulent dire que selon le sens mystique (la Kabbala), il ne faut plus réciter la bénédiction de Hamapil lorsque l’on va dormir après ‘Hatsot Laïla (après la moitié de la nuit), mais ceci n’est pas vrai. Au contraire, il faut réciter la bénédiction de Hamapil à n’importe quel moment où l’on va dormir pendant la nuit. »

Cependant, nombreux de nos maîtres les Kabbalistes écrivent que selon la Kabbala (le sens mystique), on ne doit pas réciter cette bénédiction lorsque l’on va dormir après ‘Hatsot. C’est ainsi que tranche notre maître Rabbi Yossef ‘HAÏM de Bagdad z.ts.l, dans son livre Chou’t Rav Pe’alim (Sod Yesharim chap.14). Ainsi écrit également l’auteur du ‘Hessed Laalafim, et il précise que selon la tradition des grands Kabbalistes de Jérusalem, on ne récite pas la bénédiction de Hamapil lorsque l’on va dormir après ‘Hatsot. C’est ainsi qu’écrivent de nombreux autres sages de Jérusalem.
Par conséquent, puisque l’usage sur ce point n’est pas clair selon l’opinion de MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h,, et qui plus est, nous sommes face à une Ma’hloket (une divergence d’opinion Halachic) sur la récitation d’une bénédiction, on applique ici le principe de SAFEK BERA’HOT, LEHAKEL = lorsqu’il y a un doute (une discussion) sur la récitation d’une bénédiction, nous allons à la souplesse et nous ne la récitons pas.
C’est pour cela que notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que lorsque l’on va dormir après ‘Hatsot, on récite la bénédiction de Hamapil, mais sans Chem OuMal’hout, en pensant le Chem OuMal’hout dans sa tête, afin de prendre aussi en considération l’opinion des Kabbalistes, selon laquelle, après ‘Hatsot, on ne la récite pas.

Cependant, nous avons écrit tout ceci selon les écrits de notre maitre le Rav z.ts.l dans ses différents ouvrages, mais il faut préciser que dans la pratique, l’usage personnel de notre maitre le Rav z.ts.l était d’ignorer la position des Kabbalistes sur ce point, et il adoptait la position des décisionnaires, selon lesquels on récite cette bénédiction avec Chem OuMal’hout même après ‘Hatsot. C’est ce qu’il a personnellement indiqué à son fils le Gaon Rav David YOSSEF Chlita d’écrire en son nom dans son livre Halacha Béroura que selon son opinion, il faut réciter cette bénédiction avec Chem OuMal’hout même après ‘Hatsot.

Les femmes sont, elles aussi, tenues de réciter le Chéma’ du coucher, car le Chéma’ du coucher a été institué en tant que protection, et les femmes ont, elles aussi, besoin de cette protection. C’est pour cela que, bien que les femmes ne sont pas soumises à l’obligation de lire le Chéma’ du matin, elles ont cependant, l’obligation de lire le Chéma’ du coucher, ainsi que la bénédiction de Hamapil qui le précède.
En effet, cette bénédiction n’est pas considérée comme une « Mitsvat ‘Assé Chéhazéman Guérama (un commandement positif limité à un laps de temps pour son accomplissement, dont les femmes sont systématiquement exemptées, comme la Soukka, le Loulav etc…). La bénédiction de Hamapil est relative à tout moment auquel on va dormir. Mais l’usage le plus courant est d’aller dormir la nuit, c’est pour cela que nous ne la récitons que lorsque l’on va dormir pour la nuit, et non en journée.
Mais ceci ne constitue pas une « limite dans le temps » vis-à-vis de la récitation de cette bénédiction, mais simplement un constat sur l’usage en vigueur.
Par conséquent, les femmes sont donc elles aussi tenues, de réciter le Chéma’ du soir, ainsi que la bénédiction de Hamapil qui le précède.

Questionner Le Rav


ספר אביר הרועים - בית מידות
ספר אביר הרועים
לפרטים לחץ כאן

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

דין ברכת שפטרנו מעונשו של זה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Reciting Birkat Hamazon While Walking on One’s Way

Question: If one is eating while walking outdoors, may one recite Birkat Hamazon while continuing to walk? Answer: In the previous Halacha we have discussed that our Sages have enacted that one must recite Birkat Hamazon while sitting in order for the individual to have maximum concentration. ......

Lire la Halacha

The Significance of Tu Bishvat

The Fifteenth of Shevat or Tu Bishvat is the Rosh Hashanah for trees (Rosh Hashanah 2a). Most people commonly think that just as on the First of Tishrei, which is the day of Rosh Hashanah, all creations are judged for life or death, for wealth or poverty, and the like, so too, on Tu Bishvat, trees a......

Lire la Halacha

A Dish Comprised of Several Kinds of Food

Question: What is the correct blessing on stuffed peppers? Similarly, what is the correct blessing on a cake which has just a little flour but the primary ingredients of the cake are fruits and nuts? Answer: In the previous Halacha we have explained that when one eats two different foods requirin......

Lire la Halacha

Foods Which Contain Flour

During the past few days, we have discussed that when a dish is comprised of several different foods which require different blessings, one should recite the blessing on the primary food in the dish. Thus, if one eats grape leaves stuffed with rice, one should recite the Mezonot blessing, for the ri......

Lire la Halacha


Reciting Birkat Hamazon While Seated

Question: Is one obligated to sit while reciting Birkat Hamazon or is it permissible to recite it while walking as well? Answer: The Gemara in Masechet Berachot (51b) states that one must recite Birkat Hamazon while seated. The Poskim as well as Maran Ha’Shulchan Aruch (Chapter 183) rule li......

Lire la Halacha

The Law that the Blessing on a Primary Food Exempts a Secondary Food

Next Sunday night marks Tu Bishvat, a day we customarily recite many blessings. We shall therefore discuss the laws of blessing for the next several days. The Mishnah in Masechet Berachot (44a) states: “The rule is: If there is a primary food and a secondary food along with it, one recites ......

Lire la Halacha

The Laws of a Primary and Secondary Food Regarding Blessings

Question: If one eats a slice of bread along with fish, is it possible that one only recites a blessing on the fish and the bread will be considered secondary to the fish and exempted by it? Answer: In the previous Halacha we have explained the basic laws of primary and secondary foods regarding ......

Lire la Halacha

The Order for Lighting Shabbat and Chanukah Candles

There is a disagreement among the Rishonim as to the order of lighting Shabbat and Chanukah candles on Erev Shabbat Chanukah. The Ba’al Halachot Gedolot (commonly referred to as “Behag”) is of the opinion that Chanukah candles must be lit before Shabbat candles because women cu......

Lire la Halacha