Halacha pour mercredi 26 Tishrei 5781 14 octobre 2020

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Combien de fois par jour pouvons nous réciter la bénédiction sur les éclairs et le tonnerre ?

Deux questions: Lorsqu’on entend le son du tonnerre en dormant, est-il permis de réciter la bénédiction sur le tonnerre sans procéder à la Nétilat Yadaïm (ablution des mains) ? Doit-on réciter la bénédiction systématiquement à chaque vision d’éclairs, ou bien uniquement une fois par jour?
Dans les précédentes Halah’ot , nous avons expliqué que lorsque l’on voit l’éclaire, ou que l’on entend le tonnerre, on doit réciter les bénédictions suivantes:

Pour l’éclaire:
Barouh’ Ata A-D-O-N-A-Ï Elohenou Meleh’ Ha’olam ‘Ossé Ma’assé Berechit.
Traduction: Tu es Bénis Hachem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D. Roi du Monde, qui réalise l’œuvre de la Création initiale
Pour le tonnerre:
Barouh’ Ata A-D-O-N-A-Ï Elohenou Meleh’ Ha’olam Chekoh’o Ougvourato Malé ‘Olam.
Traduction: Tu es Bénis Hachem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D. Roi du Monde, dont la force et la puissance remplissent le monde.

Nous avons précisé que l’on doit impérativement réciter ces bénédictions dans un laps de temps très court après avoir vu l’éclaire, ou après avoir entendu le tonnerre. Ce laps de temps s’appelle « Toh’ Kedé Dibour », qui correspond au temps qu’il faut pour dire les mots « Chalom ‘Aleh’a Rabbi ».

Au-delà de ce laps de temps, nous ne pouvons plus réciter ces bénédictions, et nous devrons attendre le prochain éclair pour réciter la bénédiction de l’éclaire, et le prochain tonnerre pour réciter celle du tonnerre.
Nous ne récitons la bénédiction sur l’éclaire ou sur le tonnerre qu’une seule fois par jour. Cependant, si après avoir récité l’une ou l’autre de ces bénédictions (ou les 2), les nuages ce sont dissipé, une éclaircie est apparue, et que de nouveau, dans la même journée, les nuages ont remplie le ciel et ont provoqué un nouvel orage avec des éclaires et du tonnerre, dans ce cas, on doit de nouveau réciter ces bénédictions, même si cela se passe dans la même journée.
Si l’on récite ces bénédictions en journée, et que la nuit passe, nous devons de nouveau les réciter le lendemain, si nous voyons l’éclaire, ou que nous entendons le tonnerre, même s’il n’y a pas eu d’éclaircies entre temps. (Ces 2 bénédictions ne sont pas forcément liées. Même si l’on n’a pas vu d’éclaire, nous récitons quand même la bénédiction sur le tonnerre.)

Cependant, il est bon de préciser que notre grand maître le Rav z.ts.l (הכ''מ) ne faisait pas mention du cas de l’éclaircie et du nouvel orage dans la même journée, et lorsqu’on lui en a demandé la raison, il répondit que la plupart des gens ne sont pas experts en la matière pour définir le moment précis où l’éclaircie s’est produite, et c’est pour cela qu’il ne faisait pas mention de cette situation. 

Si l’on est réveillé par le tonnerre, et que l’on ne veut pas perdre cette bénédiction, mais le fait d’aller se laver les mains (Netilat Yadaïm pour pouvoir réciter une bénédiction), va nous faire perdre le temps qui nous est imparti pour réciter cette bénédiction, dans ce cas, dès que nous entendons le tonnerre, nous devons frotter les mains contre un vêtement (le pyjama) ou contre une couverture ou un drap, et ensuite réciter la bénédiction sur le tonnerre. Il faut réagir très vite pour ne pas que s’écoule le laps de temps de Toh’ Kedé Dibour (voir plus haut).

En conclusion: On ne récite la bénédiction sur les éclairs et le tonnerre qu’une seule fois par jour. Lorsqu’on entend le tonnerre pendant le sommeil durant la nuit, en étant encore couché sur son lit, on doit rapidement se frotter les mains contre un vêtement ou contre la couverture, et réciter ensuite la bénédiction sur le tonnerre.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Obstruction spirituelle du cœur

Question: Doit-on faire preuve de vigilance sur la Cacherout même vis-à-vis des enfants en bas âge? Réponse: Lorsqu’il s’agit d’un aliment interdit par la Torah, comme un mélange de viande et de lait par exemple, ou bien de la viande d’anim......

Lire la Halacha

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

L’attente entre la consommation de la viande et des laitages

Question: Combien de temps faut-il attendre après avoir consommé de la viande, pour pouvoir consommer des laitages? Réponse: Il est enseigné dans la Guémara H’oulin (105a): Mar Oukva dit : « Lorsque mon père consommait de la viande, il ne con......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha


Consommer des laitages après avoir consommé de la viande de volaille.

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué de façon générale l’obligation d’attendre 6 heures entre une consommation de viande et une consommation de laitages, ceci en raison du fait que la viande a pour nature de rester entre les dents, et ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha

L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha