Halacha pour dimanche 8 Tammuz 5784 14 juillet 2024              

La Halacha est dédiée
Pour la guérison totale de Gabriel Ben Sultana (Teboul), Max Mordé'haï Ben Oraïda (Mimouni) parmi tous les malades d'Israël

Date de la Halacha: 8 Tammuz 5784 14 juillet 2024

Catégorie: Berachot


La « Tortilla » (« Wrap »)

Question : Quelle bénédiction doit-on réciter sur une « Tortilla » ?

Réponse : La « Tortilla » (que l’on utilise entre autres pour le « Wrap ») est une sorte de pain très fin. Certains la fabriquent à base de farine de blé, avec de l’huile ou des jus de fruits, dont le goût est distinct de manière significative lorsqu’on la consomme.
Sous ces conditions, il ne fait aucun doute que la bénédiction est « Boré Miné Mézonot », comme pour une pâtisserie.

Cependant, la plupart des Tortillas fabriquées de nos jours, le sont à partir de farine de blé, mais quasiment sans huile ou jus de fruits.

Il existe divers types d’aliments à pâte, cuits au four, et dont la pâte est fine, comme les Blinis ou Pancakes.
Il est expliqué dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.168) que la bénédiction de ce type d’aliments est « Boré Miné Mézonot », car ils n’ont jamais eu l’apparence du pain.
Un exemple à cela est cité dans la Guémara Béra’hot (37b) :
Abayé dit : La « Térita » est exempte du prélèvement de la ‘Hala.
Or, si elle est exempte du prélèvement de la ‘Hala, sa bénédiction est « Boré Miné Mézonot », comme le tranche MARAN dans le Choul’han ‘Ar’ouh en ces termes :
La Térita – qui consiste à prendre de la farine et de l’eau que l’on mélange ensemble et que l’on jette ensuite (dans un ustensile qui se trouve) sur le feu, où elle va se diffuser et cuire – ne possède absolument pas l’apparence du pain, et de ce fait, on ne récite que « Boré Miné Mézonot » et « ‘Al Ha-Mi’hya ».

Mais la Tortilla de notre époque, est fabriquée à base d’une pâte épaisse, comme l’affirme notre maître le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Its’hak YOSSEF Chlita dans son livre Yalkout Yossef-Béra’hot vol.1 récemment publié (édition 5784, sur Choul’han ‘Arou’h 168-13, page 609 parag.113), après avoir enquêté sur la question auprès de fabricants de l’industrie de la Tortilla, qui lui ont affirmé qu’elle était fabriquée à base d’une pâte épaisse, c’est-à-dire une véritable pâte, qui est ensuite aplatie pour la rendre très fine, jusqu’à devenir une « Tortilla ».
Par conséquent, la bénédiction de la Tortilla est la même que celle de n’importe quel pain fin que l’on consomme – comme la « Lafa » ou autre – qui est « Ha-Motsi Lé’hem Min Ha-Arets ».

Même si certains veulent dire que le fait que la Tortilla est très fine, lui retire le statut de pain, malgré tout, selon la Halacha l’épaisseur du pain - tel qu’il est devant nous au moment de sa consommation – ne fait aucune différence, car dès lors où il s’agit d’un véritable pain fait à base d’une pâte épaisse qui a été cuite, sa bénédiction est « Ha-Motsi Lé’hem Min Ha-Arets ».

Une Tortilla faite à base de farine de maïs (maïs ordinaire), ou de farine de lentilles ou de pois chiches, sa bénédiction est « Chéhakol Nihya Bidvaro ».

C’est pourquoi, il faut être vigilant lors de « Buffets apéritif », si l’on y sert des aliments contenus dans des Tortillas, il faut procéder à la Nétilat Yadaïm et réciter la bénédiction « Ha-Motsi Lé’hem Min Ha-Arets » avant de les consommer. 

< < La Halacha précédente