Halacha pour vendredi 29 Kislev 5779 7 décembre 2018              

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Date de la Halacha: 29 Kislev 5779 7 décembre 2018

Catégorie: H’anouka


Questions/Réponses Halacha Yomit - La Ménora fut elle-même rendue impure – La prière de Min’ha veille de Chabbat-‘Hanouka – Répondre Amen pendant Ya’alé Véyavo

Recueil de réponses données ces derniers temps

La Ménora fut elle-même rendue impure – La prière de Min’ha veille de Chabbat-‘Hanouka – Répondre Amen pendant Ya’alé Véyavo

Question: Au temps des ‘Hachmonaïm – où les grecs avaient souillé toutes les huiles – il semble que même la Ménora fut souillée. Selon cela, quelle est l’utilité d’avoir trouvé le flacon d’huile pure puisque toute la Ménora était souillée?

Réponse: Les grecs avaient rendus impures toutes les huiles car ils étaient eux-mêmes impurs, puisqu’ils étaient idolâtres, ou bien parce qu’il y avait parmi eux des personnes impurs par impureté mortuaire, ou pour d’autres raisons.
Concernant la Ménora, il est concevable qu’ils l’aient également rendue impure.
Il est expliqué dans la Guémara ‘Avoda Zara (43a) que les ‘Hachmonaïm fabriquèrent une nouvelle Ménora pure pour le Temple, elle était faite de bois.
Notre Maitre le Rav z.ts.l s’étend longuement sur ce sujet dans son livre Maor Israël-Darouchim (« Beit Ha-Yaïn » page 117)

 

Question: Si l’on n’a pas de Minyan pour prier Min’ha assez tôt ce vendredi (de ‘Hanouka), doit-on prier Min’ha seul sans Minyan et allumer les Nérot ‘Hanouka, ou bien prier Min’ha avec Minyan après avoir allumé les Nérot ‘Hanouka?

Réponse: Il existe une divergence d’opinion Halachique parmi nos maitres les décisionnaires médiévaux s’il faut impérativement prier Min’ha avant d’allumer les Nérot de ‘Hanouka. Selon certains, il faut absolument prier Min’ha avant d’allumer, car la prière de Min’ha correspond au sacrifice perpétuel de l’après-midi que l’on offrait toujours avant d’allumer la Ménora dans le Temple.
D’autres décisionnaires réfutent cette opinion.
Dans la pratique, il faut s’efforcer de prier d’abord Min’ha, mais si l’on n’a pas la possibilité de prier avec Minyan à une heure avancée, on allumera les Nérot de ‘Hanouka avant de se rendre à la synagogue pour prier Min’ha et ‘Arvit de Chabbat avec Minyan, et l’on ne doit pas perdre la prière avec Minyan. (‘Hazon Ovadia-‘Hanouka page 179).

 

 

Question : Lorsque l’officiant dit le passage de « Ya’alé Véyavo » lors de la répétition de la ‘Amida les jours de Roch ‘Hodech (entre autres), est-il possible de répondre Amen après les termes « Zo’hrénou Hachem Elokénou Bo Létova », « Oufokdénou Bo Livra’ha » ?

 

Réponse : Certains ont l’usage de répondre Amen après l’officiant lorsqu’il dit « Zo’hrénou Hachem Elokénou Bo Létova », « Oufokdénou Bo Livra’ha », ainsi que lorsqu’il dit « Véhochi’énou Bo Lé’Haïm Tovim ».

Le livre ‘Hemdatt Yamim proscrit cet usage, et selon lui, il faut répondre Amen uniquement à la fin des bénédictions, comme on le fait toute l’année.

Plusieurs décisionnaires citent ces propos.

Tel est également l’avis de nos maitres les Kabbalistes.

Mais notre maitre le Rav z.ts.l écrit que cet interdit n’a pas de fondement dans les enseignements de notre maitre le saint Ari zal, et il conclu que cet usage est permis dans la pratique. (Chou’t Yé’havé Da’at vol.3 chap.9)

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav