Halacha pour lundi 24 Shevat 5777 20 février 2017              

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

Date de la Halacha: 24 Shevat 5777 20 février 2017

Catégorie: General


Les anges favorables et les anges destructeurs - Les propos du Gaon Rav WOZNER z.ts.l à notre maitre le Rav z.ts.l

Question: Est-il vrai que de toute faute commise, est créé un ange défavorable et accusateur ? Dans ce cas, qu’arrive t-il lorsque l’on a fait Téchouva (repentir)?

Réponse: Nous savons de la bouche de nos maitres que par la force des actes de l’homme, est créé dans le monde un ange destructeur, pour chaque faute commise par l’homme, car les actes de l’homme – et en particulier les actes des juifs dans le monde – ont une puissante signification spirituelle, et ne sont pas de simples actes anodins. Si les gens savaient la signification de leurs actes, ils feraient preuve de plus de vigilance et seraient davantage méticuleux dans le service d’Hachem.

C’est ainsi qu’écrit notre maitre le ‘HYDA dans son ouvrage Midbar Kédemott (sect. Tav note 34), que pour toute faute commise un ange destructeur est créé, au même titre que pour toute Mitsva accomplie un ange favorable à la personne est créé.
Cependant, notre maitre le ‘HYDA ajoute et écrit que lorsque l’homme se repent de ses fautes (lorsqu’il fait Téchouva), Hachem annule l’ange destructeur créé par la faute commise, malgré l’opposition des autres anges destructeurs.

Nos maitres enseignent dans le Midrach (Na’houm, Rémez 561) sur un verset des Téhilim:
« Hachem est bon pour tous. » L’est-il véritablement pour tous ? Le verset poursuit:
« Et sa miséricorde repose sur toutes ses œuvres ».

Apparemment, les propos du Midrach semblent difficiles à comprendre.
Mais en réalité, nos maitres veulent nous enseigner ici que même si Hachem est bon pour « tous », malgré tout, sa miséricorde ne repose que sur « ses œuvres ».
Cela signifie que l’ange destructeur n’étant pas l’œuvre d’Hachem - puisque ce n’est pas Hachem qui l’a créé mais uniquement le fauteur par ses actes répréhensibles – Hachem n’a pas de miséricorde envers lui, et lorsque le fauteur se repent de manière sincère, Hachem dans sa grande bonté annule cet ange contre son gré.

De même, nos maitres enseignent dans le Midrach (Yécha’ya Rémez 309):
L’assemblée d’Israël s’adressa à Hachem en disant : « Maitre du monde ! J’ai honte des lieux où je me suis adonnée à l’idolâtrie. »
Hachem lui répondit :
« Je te pardonne ! »

Lorsque le fils de notre maitre le Rav z.ts.l – le Gaon Rabbi Ya’akov YOSSEF z.ts.l – a quitté ce monde, le Gaon Rabbi Chémouel Ha-Levy WOZNER z.ts.l rendit visite à notre maitre le Rav z.ts.l pour le consoler.
En préambule de ses propos, il cita le verset de la Torah au sujet de Ya’akov Avinou:
« Ya’akov alla sur son chemin. Les anges d’Hachem le rencontrèrent. Ya’akov se dit lorsqu’il les vit : Ceci est le camp d’Hachem ».
Le Gaon Rav WOZNER z.ts.l dit que les propos s’adressent au décès du fils de notre maitre le Rav z.ts.l car lorsque le verset dit « Ya’akov alla sur son chemin », cela signifie qu’il alla sur le chemin commun au monde, en quittant ce monde et en se rendant dans le Monde Supérieur. Lorsque le défunt arrive dans le Monde Supérieur, il voit des groupes d’anges. Dans un premier temps, il ne sait pas qui sont ces anges, mais au bout d’un instant, il comprend et dit : « Ceci est le camp d’Hachem », car il sait que ces anges ont été créés par les Mitsvot et les bonnes actions qu’il a accomplies dans ce monde-ci. Ce sont eux qui l’accompagnent et intercèdent en sa faveur au jour du jugement dans le Monde Futur.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav