Halacha pour dimanche 24 Adar II 5782 27 mars 2022

Cachérisation d’une cocotte-minute, d’un mixeur et autres

Comme nous l’avons expliqué, chaque ustensile doit être cachérisé selon le mode avec lequel il a absorbé l’interdit alimentaire. Par exemple, une marmite dans laquelle on a cuit une soupe ‘Hamets, doit être introduite dans un grand ustensile rempli d’eau bouillante arrivée à ébullition et qui se trouve sur le feu, et ainsi cette marmite est Cachérisée pour Péssa’h. Cette action se nomme « ‘Hag’ala’ » (qui signifie « rejet » et extraction d’une chose contenue dans une autre, et en l’occurrence, on extrait les résidus d’aliment ‘Hamets des parois de la marmite).

Une cocotte-minute
C’est pourquoi, même pour une cocotte-minute, il est suffisant de la cachériser par Hag’ala en l’introduisant dans un grand ustensile contenant de l’eau bouillante (qui est encore en ébullition).
Même si une cocotte minute atteint la température de 120 degrés pendant une cuisson – ce qui est plus élevé que la chaleur qui se trouve dans une marmite ordinaire remplie d’eau bouillante qui n’atteint pas plus de 100 degrés - malgré tout, il n’y a pas de différence entre les températures au sujet des règles de la cachérisation des ustensiles, ce qui compte c’est uniquement le mode d’absorption.
C’est pourquoi, tout ustensile qui absorbe du liquide lorsqu’il est sur le feu, comme une marmite, il est suffisant de le cachériser par Hag’ala dans de l’eau bouillante dans un grand ustensile (Kéli Richon).
S’il s’agit d’un ustensile dans lequel on a servi l’aliment ‘Hamets chaud (Kéli Chéni) depuis la marmite, comme des plats en métal, ce type de plat a un statut de « Kéli Chéni », et il est suffisant de verser de l’eau chaude d’un Kéli Riichon (bouilloire électrique par exemple) pour les cachériser.
Par conséquent, même une marmite dans laquelle on a frit des boulettes Falafel ‘Hamets, même si l’huile atteint les 190 degrés, malgré tout, il est suffisant de cachériser cette marmite par Hag’ala dans de l’eau bouillante, comme nous l’avons écrit, et il n’est pas nécessaire de faire cette Hag’ala avec de l’huile.

Des ustensiles en pierre
Mais des moules (à gâteaux) ou le « Sir Pélé » (moule israélien) ne sont pas cachérisable par ‘Hag’ala, car ils ont absorbé un élément sec. C’est pourquoi, leur mode de cachérisation est le feu véritable, et cette action se nomme « Liboun ».
De notre époque, dans les lieux où vivent de nombreux juifs pratiquants, des personnes organisent des cachérisations par Liboun avant Péssa’h pour ce type d’ustensiles, et ils le font généralement au moyen d’un chalumeau.

Les ustensiles en pierre ont le même statut que les ustensiles en métal, qu’il faut cachériser selon le mode d’utilisation de l’ustensile.
Par conséquent, comme nous devons passer à la flamme véritablement (au moyen d’un chalumeau, comme on a l’usage de le faire dans les endroits où vivent de nombreux pratiquants) les plaques (plateaux) du four afin de pouvoir les utiliser pendant Péssa’h, ainsi il faut également passer la pierre à pizza à la flamme pour pouvoir l’utiliser pendant Péssa’h. Cependant, puisque cette pierre ne pourra pas supporter ce type de traitement à la flamme à une haute température, et selon certains, cette pierre n’est pas naturelle et il est possible qu’elle soit faite de matériaux qui ne sont pas cachérisables pour Péssa’h, il n’est donc généralement pas possible de cachériser une telle pierre à cuisson.

Un mixeur
Selon le stricte Din, il aurait été possible de cachériser le mixeur en démontant toutes ses parties et en le nettoyant minutieusement.
Cependant, étant donné que l’on utilise aussi le mixeur avec de la farine, celle-ci pénètre dans les divers orifices du mixeur. C’est pourquoi, la recommandation des grands décisionnaires est de ne pas utiliser le mixeur pour Péssa’h. C’est ainsi que tranche notre maitre le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Its’hak YOSSEF Chlita (Yalkout Yossef-Péssa’h chap.451), qu’il est très juste de ne pas utiliser le mixeur ‘Hamets pendant la fête de Péssa’h, même après l’avoir minutieusement nettoyé.
Il est donc juste d’acheter un mixeur manuel pour la fête de Péssa’h. (Si l’on désire malgré tout cachériser le mixeur, il y a dans ce domaine divers cas pratiques, voir Yalkout Yossef-Péssa’h ibid. page 321).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

COMO SE REALIZA LA TEBILAT KELIM

Se debe evitar la ”jatzitza” al sumergir el utensilio en la mikva. Jatzitza es todo elemento que evita el contacto directo del agua con el objeto. Por eso, no se debe asir el objeto que se sumerge fuertemente pues se estaría evitando que el agua haga contacto con el mismo en el lu......

Lire la Halacha

LECTURA DE TEHILIM EN LAS NOCHES

Pregunta: ¿Está permitido leer versículos del Tanaj o Tehilim –Salmos- en las noches, o existe alguna prohibición al respecto en los escritos de la Kabbalá? ¿Existe alguna consideración si la lectura se efectúa pa......

Lire la Halacha

EDUCACIÓN TEMPRANA

En entregas anteriores vimos que la prohibición de destruir un árbol se hace extensiva a la destrucción de objetos, prendas, alimentos, etc. lo cual es legislado por el Ramba”m quien, según el Rab Hamguid –uno de sus comentaristas- considera estas prohibicione......

Lire la Halacha

TEBILAT KELIM EN LOS CAFES

Pregunta: La persona que es invitada a casa de un amigo y este no cumple con el precepto de tebilat kelim, o desea tomar un café en un bar, puede hacerlo aun cuando los utensilios en estos casos no fueron sumergido en una mikva? Respuesta: como vimos anteriormente, todos los utensilios de ......

Lire la Halacha


SALADO DE VERDURAS EN SHABBAT

En la entrega anterior escribimos sobre la prohibición de hacer encurtidos en Shabbat, es decir sumergir alimentos en salmuera o vinagre para prepararlos, pues esto se considera como una cocción en Shabbat. De allí que surge la prohibición de salar alimentos como cebol......

Lire la Halacha

COMIDA FESTIVA –YOM TOB-

El día de Shabuot es necesario dividirlo, dedicando mitad del tiempo a la sinagoga, plegarias y estudio, y mitad del tiempo a las comidas festivas junto a la familia, como estudia el Talmud (Betza 15): Enseña Rabí Yehoshua, mitad será para ustedes y mitad para D-os. Y ......

Lire la Halacha

MOTZI – MATZA

La matza con la que es apropiado cumplir el precepto la noche de Pesaj es la denominada “matza shemura” o sea controlada desde el mismo momento en que se segó el trigo que no tome contacto con el agua. Asimismo, esta matza debe ser realizada a mano para que la misma se realice con......

Lire la Halacha

TALADO DE UN ARBOL PARA CONTRUIR EN SU LUGAR

Hemos visto anteriormente que la Torá prohíbe la destrucción o talado de árboles frutales, y esto se permite sólo en ciertos casos como por ej. si el valor de la madera que se obtiene del árbol es superior al producto de su fruto. Veremos ahora si talar un &......

Lire la Halacha