Halacha pour mercredi 26 Nissan 5782 27 avril 2022

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

Ecouter de la musique pendant la période du ‘Omer

Depuis la destruction du Temple, nos maitres ont interdit d’écouter des instruments de musiques (traité Guittinn 7a). Cela signifie que chanter a capella (sans musique) est permis. Mais écouter de la musique produite par des instruments est interdit, excepté dans le cadre d’une réjouissance de Mitsva, où il est permis de le faire, comme tel est l’usage dans toutes les communautés du peuple d’Israël, dans des réjouissances de Mitsva comme un mariage ou autre, on fait venir des musiciens et on chante des chants de gloire en l’honneur d’Hachem.

Dans les dernières générations, nos maitres les décisionnaires se sont longuement étendus sur le sujet, et ont conclus que dans la pratique, il est permis selon le Din d’écouter durant toute l’année de la musique accompagnée d’instruments lorsque celle-ci est enregistrée, ou bien diffusée à la radio ou sur un appareil diffuseur de musique, et ceci même lorsqu’il ne s’agit pas d’une réjouissance de Mitsva. Tel est l’usage répandu même chez les grands de la génération, les plus pieux et les plus justes. Ils écoutent des chants sacrés enregistrés, qui procurent un éveil du cœur et motivent à s’attacher à Hachem, en donnant de l’apaisement et du repos à l’âme.

Par contre, pendant la période du ‘Omer, où – comme nous l’avons expliqué – sont arrivés les événements tragiques de la disparition des 24 000 élèves de Rabbi ‘Akiva, le Gaon Rabbi Moché FEINCHTEIN z.ts.l écrit (Chou’t Iguérott Moché O.H chap.166) qu’il faut s’imposer la rigueur de ne pas écouter de musique, même enregistrée. Son avis est partagé par d’autres grands décisionnaires contemporains, et parmi eux notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l.

Par conséquent, même si durant toute l’année nous autorisons à écouter de la musique enregistrée, pendant la période du ‘Omer il est juste de s’imposer la rigueur sur ce point.

Cependant, lors d’une réjouissance de Mitsva pendant cette période, comme une fête de Bar Mitsva, une Brit Mila, ou une fête en l’honneur de l’achèvement de l’étude d’un traité talmudique, il est permis d’écouter des chants sacrés et des mélodies accompagnés d’instruments, car puisqu’il s’agit d’une réjouissance de Mitsva, il faut autoriser. En effet, même dans l’essentiel de l’institution de nos maitres de ne pas jouer de musique depuis la destruction du Temple, ils ont autorisé lorsqu’il s’agit d’une réjouissance de Mitsva. La règle est donc la même pendant la période du ‘Omer.

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit encore à ce sujet (dans son livre Hazon Ovadia-Yom Tov page 259) que si l’on désire organiser une fête en l’honneur de l’introduction d’un nouveau Séfer Torah pendant la période du ‘Omer, il est permis de le faire même avec des instruments de musique, car il s’agit d’une réjouissance liée à une grande Mitsva.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Eating Meat Following Rosh Chodesh Av

The Mishnah in Masechet Ta’anit (26b) tells us that on Erev Tisha Be’av during the last meal one eats before the fast, one may not eat meat, drink wine, or eat two cooked foods, such as rice and an egg. Although the letter of the law dictates that the prohibition to eat meat only applies......

Lire la Halacha

Laws Pertaining to Tisha Be’av

There are five categories of abstinence which must be observed on Tisha Be’av: Eating and drinking, washing one’s self, rubbing one’s body with oils or lotions, wearing leather shoes, and marital relations. Our Sages also prohibited learning Torah on Tisha Be’av, for the word......

Lire la Halacha

Havdala on Motza’ei Shabbat Which Coincides with Tisha Be’av and the Laws of an Ill Individual Who Must Eat on Tisha Be’av

On years during which Tisha Be’av falls out on Motza’ei Shabbat, such as this year, 5782, there are three opinions among the Rishonim regarding how Havdala should be recited on a cup of wine on Motza’ei Shabbat. The first opinion is that of the Geonim who write that one should r......

Lire la Halacha

The Laws of Taking Haircuts During the “Three Weeks"- The Year 5782

The Customary Prohibition of Haircuts As a result of the mourning observed during the “Three Weeks,” the Ashkenazi custom is to abstain from shaving and taking haircuts beginning from the Seventeenth of Tammuz until the Tenth of Av. Nevertheless, the Sephardic custom is not as string......

Lire la Halacha


Those Who are Obligated and Exempt from the Fast of Tisha Be’av and their Status When Tisha Be’av Falls Out on Motza’ei Shabbat

Someone Ill with a Non-Life-Threatening Illness, An Elderly Person, and a Woman who has Recently Given Birth One who is ill (meaning when one is actually bedridden and the like, even if the illness is not life-threatening) is exempt from fasting on Tisha Be’av. When in doubt about one’s......

Lire la Halacha

Frying Fish in a Meat Pot, Baking Fish and Meat in the Same Oven, and Maran zt”l’s Custom

There is a well-known prohibition of eating fish and meat together, as discussed by the Gemara and Poskim. Cooking Fish in a Meat Pot Although it is prohibited to cook a dairy dish in a meat pot as we have discussed in a previous Halacha, nevertheless, Maran Rabbeinu Ovadia Yosef zt”l writ......

Lire la Halacha

When Av Begins, We Diminish Our Joy

This coming Friday will mark Rosh Chodesh Av. Next Shabbat will mark Tisha Be’av, however, since fast days are prohibited on Shabbat (besides for Yom Kippur), Tisha Be’av will be observed next Motza’ei Shabbat and Sunday. May Hashem soon switch this month to one of joy and celebrat......

Lire la Halacha

The Laws of the Last Meal Before the Fast of Tisha Be’av on Shabbat

On Erev Tisha Be’av, our Sages prohibited eating meat and drinking wine during the last meal before the onset of the fast of Tisha Be’av held after halachic midday. They likewise forbade eating two cooked foods during this meal.  Nevertheless, this year, 5782, since the fast of T......

Lire la Halacha