Halacha pourjeudi 20 Tammuz 5781 juin 30 2021

« ‘Hatsitsa » - Elément séparateur dans la Nétilatt Yadaïm

Question: Suis-je autorisé à procéder à la Nétilatt Yadaïm lorsqu’une saleté ou de la peinture se trouve sur mes mains?

Réponse: Toute personne doit avoir la vigilance et veiller à ce qu’aucune « ‘Hatsitsa » sur ses mains de la Nétilatt Yadaïm.
Une « ‘Hatsitsa » est un élément séparateur entre la main et l’eau lors de la Nétilatt Yadaïm.
Tout élément considéré comme « ‘Hatsitsa » lors de l’immersion dans le Mikvé, est aussi considéré comme « ‘Hatsitsa » lors de la Nétilatt Yadaïm.
Cela signifie qu’une saleté sous les ongles, puisqu’elle est susceptible de provoquer une « ‘Hatsitsa » lors d’une immersion dans le Mikvé, elle peut aussi provoquer une « ‘Hatsitsa » dans la Nétilatt Yadaïm.

La source de la règle de « ‘Hatsitsa » dans la Nétilatt Yadaïm
Cette règle, selon laquelle il est interdit qu’il y ait un élément séparateur entre les mains et l’eau prend sa source dans les règles de « ‘Hatsitsa » dans l’immersion du corps.
Dans la Guémara, au traité Péssa’him (109a), nos maitres apprennent du verset
« … il baignera toute sa peau (son corps) dans l’eau … », qu’il ne doit pas y avoir le moindre élément séparateur entre le corps de l’homme et l’eau, afin qu’il se purifie. (car le texte insiste sur les termes « toute sa peau », ce qui signifie que tout son corps doit être dans l’eau, et qu’il ne doit pas être couvert par quoi que ce soit qui ferait séparation entre lui et l’eau).
La règle est la même dans la Nétilatt Yadaïm, toute la main doit être découverte devant l’eau, et il ne doit pas y avoir d’élément séparateur entre eux.

Dans ses Dérachottt (Maor Israël-Darouchim page 27), notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l explique avec cela les propos de Rabbi ‘Akiva (dans la Michna traité Yoma 85b) : Soyez heureux Israël ! Devant qui vous purifiez-vous et qui vous purifie ? Votre Père qui est dans les cieux, comme il est dit : « Je verserais sur vous une eau pure et vous vous purifierez de toutes vos impuretés, et de toutes vos idolâtries je vous purifierais. » Il est dit aussi : « Hachem est une source purificatrice (un Mikvé) pour Israël ».
Cela signifie qu’Hachem est comme un Mikvé pour Israël.
Or, puisque nous devons nous immerger dans un Mikvé sans la moindre « ‘Hatsitsa », ainsi Hachem purifie Israël de manière intégrale, et – si l’on peut s’exprimer ainsi – tout le peuple d’Israël est collé à Hachem sans la moindre gêne. C’est pourquoi, ils se doivent de se préserver de toute influence extérieure qui pourrait se coller à eux, et accepter sur eux les Mitsvott intégralement, sans renoncer à la moindre d’entre elles, afin qu’ils soient aptes à s’attacher à Hachem.

Un élément séparateur que l’on a l’exigence personnelle de retirer ou pas
Cependant, il existe de très nombreux détails dans les règles de « ‘Hatsitsa ».
Nous ne mentionnerons que le sujet principal qui nous concerne.
Toute chose qui fait séparation sur la majeure partie de la main (la majeure partie de la main qui nécessite Nétilatt Yadaïm est couverte d’un élément séparateur), est considérée systématiquement comme « ‘Hatsitsa » dans la Nétilatt Yadaïm.
Mais s’il s’agit d’une chose qui ne fait pas séparation sur la majeure partie de la main, mais seulement sur sa mineure partie, elle est considérée comme « ‘Hatsitsa » exclusivement s’il s’agit de quelque chose que l’on a en général l’exigence personnelle de retirer (par gêne ou par honte), comme une saleté se trouvant sur la main, que les gens ont l’usage de retirer et de ne pas laisser, une telle chose minoritaire est malgré tout « ‘Hatsitsa » dans la Nétilatt Yadaïm.
Cependant, une chose recouvrant la mineure partie de la main, mais que les gens n’ont généralement pas l’exigence personnelle de retirer (« Mi’outo Vé-Eno Makpid »), comme un peu de peinture qu’il est souvent difficile de retirer et que la plupart des gens n’ont pas forcément l’exigence de retirer, cela ne constitue pas une « ‘Hatsitsa » dans la Nétilatt Yadaïm.

Nous expliquerons davantage dans la prochaine Halacha avec l’aide d’Hachem.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Taking Haircuts and Shaving During the Omer Period

Abstaining from Taking Haircuts During the Omer It has become customary among the Jewish nation to refrain from taking haircuts during the Omer counting period: According to the Ashkenazi custom, until the 33rd day of the Omer and according to the Sephardic custom, until the morning of the 34th day......

Lire la Halacha

Producing Sound and Whistling on Shabbat

The Gemara in Masechet Eruvin (104a) tells us that our Sages banned producing sound on Shabbat and Yom Tov, for instance, by playing a musical instrument, for they were concerned that while the tune is being played, the player will come to fix the instrument. This decree would certainly apply eve......

Lire la Halacha

Clapping and Drumming on a Table on Shabbat and Yom Tov

The Gemara in Masechet Beitzah (30a) states that one may not drum, clap, or dance on Shabbat lest one come to fix a musical instrument (ibid. 36b). This means that just as we have discussed in the previous Halachot that our Sages have decreed that one may not play musical instruments on Shabbat ......

Lire la Halacha

Toys Which Produce Sound and those Which Operate Using a Spring or Coil

Question: Is it permissible for one to allow one’s young children to play with toys which produce sound, such as a doll which makes noise when shaken, on Shabbat? Answer: In the previous Halacha we have discussed the prohibition of producing sound on Shabbat, such as by banging on a board, ......

Lire la Halacha


Praying in Pajamas

Question: Can one pray while wearing pajamas? Answer: Approximately one week ago, we have discussed that, before praying, one must prepare a fitting place, proper attire, and cleanse one’s body and thoughts, as the verse in the book of Amos states, “Prepare yourself before your G-d, I......

Lire la Halacha

Praying Barefoot

Question: May one pray while wearing sandals or while one is barefoot? Answer: When one prays, one must prepare one’s environment, clothing, body, and thoughts accordingly, for one will be standing before the King of all kings. Respectable Garments While Praying The Gemara (Shabbat 9b) ......

Lire la Halacha

Question: How many “Kezayit”s (olive’s volume) of Matzah must one consume during the Pesach Seder?

Answer: One is obligated to eat altogether three “Kezayit”s of Matzah during the Pesach Seder. Every Kezayit amounts to approx. 30 grams of Matzah. Nevertheless, there is room for stringency to eat four or even five “Kezayit”s of Matzah, as we shall now explain. The Order......

Lire la Halacha

Kissing One’s Parents’ Hands on Shabbat Night- The Students of Rabbi Shimon bar Yochai

Question: Should one kiss the hands of one’s parents and receive a blessing from them on Shabbat night and does the same apply equally to one’s father and mother? Answer: The Gemara in Masechet Avodah Zarah (17a) tells us that when Ulah (a sage who lived during the Talmudic era) would......

Lire la Halacha