Halacha pour jeudi 28 Tammuz 5781 8 juillet 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Tenir quelque chose dans les mains pendant la ‘Amida

Question: Est-il permis de tenir un téléphone mobile dans les mains pendant la ‘Amida?

Réponse: Il est enseigné dans la Guémara Béra’hott (23b):
Nos maitres enseignent: « On ne doit pas tenir des Téfilin ou un Séfer Torah dans les mains pendant que l’on prie. » Cela signifie que celui qui prie la ‘Amida n’a pas le droit de tenir dans ses mains des Téfilin ou un Séfer Torah, car en les tenant dans les mains, il concentre sa pensée davantage sur ces objets afin qu’ils lui ne tombent pas des mains, plutôt que sur sa ‘Amida.
La Guémara commente: Chémouel dit: un couteau, des pièces de monnaie, un plat ou du pain ont le même statut.
Cela signifie que lorsqu’on a  interdit de tenir dans les mains des Téfilin ou un Séfer Torah, cela ne concerne pas uniquement ces objets précis, mais cela inclus également tout type d’objet, comme du pain ou un plat, qu’il est interdit de tenir dans les mains lorsqu’on prie la ‘Amida, car on est dans ce cas préoccupé par le risque qu’ils nous tombent des mains.

Nos maitres les décisionnaires médiévaux débattent afin de définir si cet interdiction concerne également d’autres objets pour lesquels on n’a pas le soucis qu’ils nous tombent des mains, serait-il permis de les tenir dans les mains pendant la ‘Amida?
Par exemple, lorsque quelqu’un marche en chemin et qu’il tient un parapluie, lui est-il permis de s’arrêter pour prier tout en tenant le parapluie dans les mains?

Selon l’opinion de Rachi, l’interdiction concerne exclusivement des objets pour lesquels on a le soucis qu’ils nous tombent des mains, comme des Téfilin, un couteau, un pain ou autre exemple similaire, ce n’est que dans ces cas-là qu’il est interdit de les tenir dans les mains pendant la ‘Amida. Mais s’il s’agit d’autres types d’objets, envers lesquels on n’attache pas une importance particulière au cas où ils tomberaient, il est permis de les tenir dans les mains pendant la ‘Amida.
Cependant, Rabbénou Yona cite d’autres commentateurs selon lesquels il est interdit d’attraper quoi que ce soit dans les mains pendant la ‘Amida. Ces décisionnaires expliquent les propos de Chémouel dans la Guémara « un couteau, des pièces de monnaie, un plat ou du pain ont le même statut » (que les Téfilin ou le Séfer Torah) en tant que simples exemples.
Toutefois, il ressort des propos de MARAN dans le Beit Yossef et dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.96-1) que la Halacha est fixée selon Rachi, que l’interdiction de tenir des objets dans les mains pendant la ‘Amida ne concerne que des types d’objets pour lesquels on a le soucis qu’ils nous tombent des mains, mais pour d’autres objets comme un parapluie ou autre, la chose reste permise.

Concernant un téléphone mobile, hormis le fait que l’on a le soucis qu’il nous tombe des mains afin qu’il ne se détériore pas, le fait même de le tenir dans les mains engendre un interdit supplémentaire, car il cause davantage une déconcentration, que d’autres choses, en particulier lorsque le téléphone est allumé, puisque la personne qui prie est susceptible de recevoir des communications téléphoniques (ou des SMS) pendant la ‘Amida, chose qui entraînera forcément une perturbation de la Kavana (concentration). Ceci représente même un comportement de mépris envers la prière.
Par conséquent, il est évidement interdit de tenir un téléphone mobile dans les mains pendant la ‘Amida, il faudra donc l’éteindre et le ranger dans la poche ou ailleurs.
S’il est possible de le mettre en veille de sorte qu’il ne reçoive ni appels ni messages (mode avion), dans de telles conditions et s’il n’y a pas d’autres possibilités, on peut autoriser à prier depuis le téléphone (nous parlons bien entendu d’un téléphone protégé des nuisances d’Internet).

Il est permis de tenir le Siddour (livre de prières) pendant la ‘Amida, car cela fait partie des besoins de la prière. (MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h chap.96-2).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

The Proper Way to Immerse Vessels in a Mikveh

One must make certain that there is nothing separating between the vessel one is immersing and the waters of the Mikveh. Thus, when one is immersing a vessel, one must hold the vessel loosely, for if one holds it tight, one’s hand will be separating between the vessel and the waters of the Mik......

Lire la Halacha

Reading Scripture at Night

Question: May one read chapters of Tanach or Tehillim at night or is this forbidden according to Kabbalah? Is there room for leniency when this reading is being done for the sake of an ill individual or a woman in labor? Answer: Maran Ha’Chida in his Responsa Yosef Ometz (Chapter 54) quotes......

Lire la Halacha

Spiritual Blockage of the Heart

Question: Must one be careful regarding the Kashrut standards of the foods one’s children eat as well? Answer: Regarding any food which is prohibited for consumption by the Torah, such as milk and meat or an impure animal’s milk, it is certainly forbidden to give such foods to childre......

Lire la Halacha

Question: Is one obligated to wait six hours after eating meat foods before eating dairy foods?

Answer: The Gemara in Masechet Chullin (105a) states: “Mor Ukva said: When my father would eat meat, he would not eat cheese until the next day. Regarding myself, however, within the same meal I do not eat meat and then cheese, but I would eat cheese during the next meal.” The Rif writes......

Lire la Halacha


Drinking Beverages in a Café or in a Home Where the Vessels have not been Immersed in a Mikveh

Question: May one drink coffee in a friend’s home or in a Café (such as an espresso without milk served in Cafes) when they are not meticulous about immersing their vessels in a Mikveh? Answer: In the Halachot discussed before Tisha Be’av, we have explained that vessels produc......

Lire la Halacha

Question: Do disposable vessels and electric kettles require immersion in a Mikveh?

Answer: In the previous Halachot, we have discussed the general law that any new vessels purchased from a non-Jew must be immersed in a Mikveh before using them. We shall now discuss whether or not disposable vessels require immersion. We have already explained that according to Maran zt”l,......

Lire la Halacha

Eating Dairy Items after Eating Poultry

In the previous Halacha we have discussed in general the law that one must wait six hours after eating meat before eating dairy foods either because the nature of meat is to get stuck between one’s teeth or because meat gives off a taste in one’s mouth for a prolonged amount of time. ......

Lire la Halacha

The Laws of Fire on Yom Tov

In previous Halachot we have explained that Yom Tov and Shabbat are equal regarding all prohibitions besides for certain works associated with food preparation, such as cooking, which are permitted on Yom Tov. Igniting a Flame One may not produce a new fire on Yom Tov, for instance by striking a......

Lire la Halacha