Halacha pourmercredi 12 Kislev 5782 novembre 16 2021

La bénédiction sur le vin acquitte de bénédiction toute autre boisson

Sur toute boisson, comme un jus de fruit, une bière, une anisette (ou Arak), de l’eau, ou autre, on récite au préalable la bénédiction de « Chéhakol Nihya Bidvaro ».
Sur du vin, on récite la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen », qui est une bénédiction particulière que nos maitres ont instaurée exclusivement pour le vin, comme nous l’avons mentionné plusieurs fois.

Nous allons à présent expliquer la règle lorsqu’on a récité la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » sur du vin, et que l’on avait aussi l’intention de boire ensuite d’autres boissons, comme de l’eau ou des jus de fruits ou autre, doit-on réciter également la bénédiction de « Chéhakol Nihya Bidvaro » sur les autres boissons, ou bien est-il inutile dans ce cas de réciter la bénédiction avant de les consommer?

Cette question prend sa source dans la Guémara Béra’hott (41b):
Rabbi ‘Hiya dit : Le pain acquitte de bénédiction tout autre aliment. Le vin acquitte de bénédiction toute autre boisson.
Cela signifie que lorsqu’on a récité la bénédiction de « Ha-Motsi Lé’hem Min Haarets » sur le pain, et que l’on désire ensuite consommer de la viande, ou du poisson ou autre, on ne doit pas réciter de bénédiction sur ces autres aliments, car ils ont été acquittés de bénédiction par celle récitée sur le pain, puisque le pain est l’aliment le plus important, sa bénédiction est apte à acquitter de bénédiction tout autre aliment consommé ensuite.

De même lorsqu’on a récité la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » sur du vin, et que l’on désire consommer ensuite d’autres boissons, on ne récite pas la bénédiction de « Chéhakol Nihya Bidvaro » sur ces boissons, puisque la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » acquitte de bénédiction toute autre boisson consommée ensuite, car le vin est la plus importante des boissons, et toutes les autres boissons sont quittes de bénédiction par la sienne.

Mais sur le plan pratique, nos maitres les décisionnaires médiévaux sont en divergence d’opinion afin de définir si la Halacha est fixée selon Rabbi ‘Hiya au sujet de la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen ».
Selon les Tossafot et le RAMBAM, la Halacha n’est pas fixée selon Rabbi ‘Hiya sur le vin. Telle est également l’opinion d’autres décisionnaires médiévaux.
Mais selon le ROCH, Rabbénou Yona, le RACHBA et d’autres, la Halacha est fixée selon Rabbi ‘Hiya même sur le vin. C’est ainsi que tranchent également le TOUR et MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.174-2).
Par conséquent, lorsqu’on a récité la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » sur du vin, et que l’on désire ensuite consommer d’autres boissons, on ne récite pas la bénédiction de « Chéhakol Nihya Bidvaro » sur ces boissons, car la bénédiction sur le vin acquitte de bénédiction toute autre boisson.

En conclusion: Lorsqu’on a récité la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » sur du vin, et que l’on désire ensuite consommer d’autres boissons, comme de l’eau ou un jus de fruit ou autre, si l’on avait l’intention de consommer également ces boissons lorsqu’on a récité la bénédiction de « Boré Péri Ha-Guéfen » sur le vin, on ne récite pas la bénédiction de « Chéhakol Nihya Bidvaro » sur ces boissons, car elles ont été acquittées de bénédiction par celle de « Boré Péri Ha-Guéfen ».

Dans la prochaine Halacha, nous expliquerons – avec l’aide d’Hachem - d’autres cas pratiques sur cette règle.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Eating Meat Following Rosh Chodesh Av

The Mishnah in Masechet Ta’anit (26b) tells us that on Erev Tisha Be’av during the last meal one eats before the fast, one may not eat meat, drink wine, or eat two cooked foods, such as rice and an egg. Although the letter of the law dictates that the prohibition to eat meat only applies......

Lire la Halacha

Laws Pertaining to Tisha Be’av

There are five categories of abstinence which must be observed on Tisha Be’av: Eating and drinking, washing one’s self, rubbing one’s body with oils or lotions, wearing leather shoes, and marital relations. Our Sages also prohibited learning Torah on Tisha Be’av, for the word......

Lire la Halacha

Havdala on Motza’ei Shabbat Which Coincides with Tisha Be’av and the Laws of an Ill Individual Who Must Eat on Tisha Be’av

On years during which Tisha Be’av falls out on Motza’ei Shabbat, such as this year, 5782, there are three opinions among the Rishonim regarding how Havdala should be recited on a cup of wine on Motza’ei Shabbat. The first opinion is that of the Geonim who write that one should r......

Lire la Halacha

The Laws of Taking Haircuts During the “Three Weeks"- The Year 5782

The Customary Prohibition of Haircuts As a result of the mourning observed during the “Three Weeks,” the Ashkenazi custom is to abstain from shaving and taking haircuts beginning from the Seventeenth of Tammuz until the Tenth of Av. Nevertheless, the Sephardic custom is not as string......

Lire la Halacha


Those Who are Obligated and Exempt from the Fast of Tisha Be’av and their Status When Tisha Be’av Falls Out on Motza’ei Shabbat

Someone Ill with a Non-Life-Threatening Illness, An Elderly Person, and a Woman who has Recently Given Birth One who is ill (meaning when one is actually bedridden and the like, even if the illness is not life-threatening) is exempt from fasting on Tisha Be’av. When in doubt about one’s......

Lire la Halacha

When Av Begins, We Diminish Our Joy

This coming Friday will mark Rosh Chodesh Av. Next Shabbat will mark Tisha Be’av, however, since fast days are prohibited on Shabbat (besides for Yom Kippur), Tisha Be’av will be observed next Motza’ei Shabbat and Sunday. May Hashem soon switch this month to one of joy and celebrat......

Lire la Halacha

The Laws of the Last Meal Before the Fast of Tisha Be’av on Shabbat

On Erev Tisha Be’av, our Sages prohibited eating meat and drinking wine during the last meal before the onset of the fast of Tisha Be’av held after halachic midday. They likewise forbade eating two cooked foods during this meal.  Nevertheless, this year, 5782, since the fast of T......

Lire la Halacha

Tisha Be’av Which Coincides With Motza’ei Shabbat- Clothing for Tisha Be’av

The Baraita in Masechet Ta’anit (30a) states that our Sages prohibited five things on Tisha Be’av: Eating and drinking, washing one’s self, rubbing one’s self with oils or lotions, wearing leather shoes, and marital relations. Our Sages said (Ta’anit 30b): “One......

Lire la Halacha