Halacha pour mercredi 21 Shevat 5781 3 février 2021

La bénédiction de « Hachkivénou » du vendredi-soir

Question: Pourquoi la formule de la bénédiction de « Hachkivénou »  est-elle différente le vendredi-soir par rapport à celle que nous disons tous les soirs de la semaine, et pourquoi disons-nous le texte de « Véchamérou béné Israël Ett Ha-Chabbat » le vendredi-soir après « Hachkivénou »?

Réponse: Lors de l’office de ‘Arvit des jours de semaine, après la bénédiction de « Gaal Israël », nous disons la bénédiction de « Hachkivénou », et nous la concluons par « Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad, Amen ».
Par contre, dans la bénédiction de « Hachkivénou » que nous disons lors de l’office de ‘Arvit du vendredi-soir, lorsqu’on arrive à « Véhaguen Ba’adénou », nous disons « Ou-Fross ‘Alénou Vé’Al Yérouchalaïm Ira’h Soukkatt Chalom, Barou’h Ata A.D.O.N.A.Ï Ha-Poress Soukkatt Chalom ‘Alénou Vé’Al Kol ‘Amo Israël Vé’Al Yérouchalaïm, Amen ».

La raison à cette différence est expliquée par notre maitre le TOUR (chap.267).
Le vendredi-soir, on ne doit pas conclure cette bénédiction par « Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad » (« Qui préserve son peuple Israël à tous jamais »), car il est écrit explicitement dans le Midrach que le jour du Chabbat nous n’avons pas besoin de protection (nous n’avons pas besoin de prier pour la protection), car le Chabbat lui-même protège.
Dans son livre Yalkout Yossef (page 485), notre maitre le Gaon et Richon Lé-Tsion Rabbi Its’hak YOSSEF Chlita cite ces mêmes propos au nom de Rabbénou David ABOUDARHEM (page 144) qui stipule que « l’on ne doit pas dire « Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad » le vendredi-soir, car il est expliqué dans le Midrach que l’on n’a pas besoin de protection le jour de Chabbat puisque le Chabbat protège. De plus, il est rapporté explicitement dans le Talmud Yérouchalmi (chap.4 de Béra’hott) que la formule « Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad » se dit exclusivement en jours de semaine, mais le jour du Chabbat nous disons « Ou-Fross ‘Alénou Soukkatt Chalom » (« Etends au dessus de nous la tente de paix »). C’est également ce qu’écrivent les Guéonim. Tel est l’usage dans certaines régions. Mais dans les villes de Séville et de Tolède, ils ont l’usage de conclurent les jours de Chabbat avec la formule des jours de semaine (« Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad »), et ce n’est que les jours de Yom Tov qu’ils disent la formule « Ou-Fross ‘Alénou Soukkatt Chélomé’ha », mais je ne sais pas pourquoi les jours de Yom Tov ils disent cette formule alors que les jours de Chabbat ils concluent comme les jours de semaine. » Fin de citation de Rabbi David ABOUDARHEM.

Le livre Kaf Ha-Haïm cite le Zohar Ha-Kadoch qui atteste lui aussi que le Chabbat nous n’avons pas besoin de protection, et de ce fait, il faut conclure la bénédiction par la formule que nous avons mentionné.
Le livre ‘Hechek Chélomo (chap.188) explique que la formule « Soukkat Chélomé’ha » des jours de Chabbat et de Yom Tov désigne la « Soukka » (tente) faite à partir de la peau du Léviatann, dans laquelle Hachem installera les justes du peuple d’Israël dans les temps messianiques, où tous les jours seront comme des jours de Chabbat, faits de repos éternel.

L’auteur du Chibolé Ha-Lékett écrit (chap.65) que le vendredi-soir, on ne doit pas demander de protection comme les jours de semaine. Il cite une image à cela:
Un roi s’était éloigné de ses soldats par erreur, et pénétra dans les frontières d’un autre pays. Il était effrayé à l’idée que quelqu’un pourrait chercher à le tuer et de ce fait, il ne se séparait jamais de ses armes en se tenant toujours prêt à une embuscade. Lorsqu’il revint dans son pays et qu’il retrouva ses soldats, il posa ses armes car ses chefs d’armée et ses ministres se trouvaient à présent à ses côtés en permanence pour le protéger.
Ainsi, le peuple d’Israël est effrayé durant tous les jours de la semaine car chacun est occupé à ses affaires personnelles et ne peut pas toujours accomplir les Mitsvot et étudier la Torah correctement. Et parce qu’ils n’ont pas suffisamment de mérites pour les protéger en semaine, ils doivent prier afin qu’ils ne soient pas atteints par les méfaits des Mazikimm (anges malveillants), et ils disent « Ou-Chmor Tséténou Ou-Voénou Lé-‘Haïm Tovim Ou-Lchalom » (« Protège notre sortie et notre venue pour une vie bonne et paisible »), en concluant par « Chomer Ett ‘Amo Israël La’ad », car la prière est comparable à une arme protectrice. Mais lorsqu’arrive le jour du Chabbat, chacun investit ses efforts en l’honneur du Chabbat, pour le délecter et y trouver le repos. Or, le mérite du Chabbat est ci grand qu’il protège ceux qui se souviennent qu’il faut le sanctifier. C’est pourquoi, nous n’avons pas besoin de protection ce jour-là, et il est suffisant de demander la paix. C’est pour cette raison que nous disons « Véchamérou béné Israël Ett Ha-Chabbat », car par le fait qu’Israël observe le Chabbat, le Chabbat les protège.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

LA CUENTA DEL OMER

Está escrito en la Torá: Y contaréis para vosotros desde el día siguiente del Shabbat, del día en que habéis ofrecido el ´omer, siete semanas completas (Vaikra 23,15). Afirman nuestros sabios (Menahot 65b) que el día siguiente al Shabbat a que h......

Lire la Halacha

COLCHON INFLABLE EN SHABBAT

Pregunta: Tengo un colchón inflable y se infla por medio de una bomba mecánica, no eléctrica o simplemente con la boca ¿se lo puede inflar en Shabbat? Respuesta: El Talmud (Shabbat 48) establece que no está permitido introducir plumas o trozos de algodón ......

Lire la Halacha

BENDICIONES SOBRE ALIMENTOS EN LA NOCHE DE SHABUOT

Como vimos en la entrega anterior, es costumbre permanecer despiertos la noche de Shabuot y dedicar la misma al estudio de Tora. Asimismo escribimos que esta noche es preciso leer el “Tikun” correspondiente el cual, según los maestros de Cabalá posee gran importancia, y ......

Lire la Halacha

LECTUAR DE LA SHEMA PREVIO A DORMIR

Pregunta: Es obligatorio leer la Shema Israel antes de dormir, y si es así, es obligatorio leer la bendición “baruj hamapil” que aparece en los libros de plegaria, sidurim? Respuesta: El Talmud (Berajot 60) afirma que la persona que va a dormir debe pronunciar la bendici......

Lire la Halacha


CARIDAD PARA LA SANACIÓN DE UN HIJO

Pregunta: Es correcto dar caridad –tzedaka- para la sanación de un pariente etc. o eso se considera realizar una acción sagrada con un interés personal, lo cual no es correcto? Respuesta: El Talmud (Pesajim 8ª) afirma que la persona que entrega una suma a caridad y......

Lire la Halacha

LA NOCHE DE SHABUOT

Es una costumbre generalizada en todas las comunidades judías permanecer despiertos toda la noche de Shabuot y dedicarse al estudio de la Torá hasta la madrugada, como lo cita el sagrado libro del Zohar: Los grandes piadosos de la antigüedad dedicaban esta noche al estudio de la T......

Lire la Halacha

LOS PÁJAROS EN SHABBAT

Pregunta: Los pájaros que viven en una jaula, pueden ser movilizados en Shabba? Por ejemplo si necesita trasladar la jaula de un sitio a otro. Respuesta: El Talmud (Shabbat 128) aclara que está prohibido manipular en Shabbat animales o aves, los cuales poseen el estatus de mukze &nd......

Lire la Halacha

PASEAR EL PERRO EN SHABBAT

Pregunta: La persona que tiene un perro en su casa como mascota o para dirigir a un no vidente ¿Puede movilizarlo en Shabbat? Asimismo ¿Está permitido pasear al perro en Shabbat por las calles de la ciudad? Respuesta: En principio, es importante aclarar que las personas ortod......

Lire la Halacha