Halacha pourmardi 7 Kislev 5781 novembre 23 2020

Déplacer une couverture électrique ou un ventilateur pendant Chabbat

Question: Est-il permis d’utiliser une couverture électrique pendant Chabbat, ou bien y a-t-il une interdiction de la déplacer d’un point de vue de « Mouktsé »?
De même, est-il permis de tourner un ventilateur vers une direction pendant Chabbat?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué plusieurs règles au sujet de l’interdiction de « Mouktsé » pendant Chabbat, selon lesquelles nos maitres ont interdit de déplacer différents objets pendant Chabbat.
Pour aborder le sujet de notre question, nous devons définir la catégorie de Mouktsé à laquelle appartiendrait l’interdiction de déplacer un ventilateur ou une couverture électrique pendant Chabbat.

Du point de vue de la catégorie « Mouksté Mé-‘Hamatt Goufo » (Mouktsé de par lui-même), il est certain que l’on ne peut interdire, car cette catégorie désigne des choses qui n’ont pas le statut « d’objet », et qui ne sont aptes à aucune utilisation pendant Chabbat. Or, le ventilateur ou la couverture électrique ont le statut « d’objet », et sont - de façon certaine - aptes à être utilisés pendant Chabbat.

Cependant, on peut débattre du point de vue de la catégorie « Kéli Ché-Méla’hto Lé-Issour » (Objet destiné à une utilisation interdite), puisque nos maitres ont interdit de déplacer pendant Chabbat des objets destinés à des activités interdites pendant Chabbat, comme une bêche, un râteau, un marteau etc …puisque ces objets sont utilisés pour des activités interdites pendant Chabbat, il est donc interdit de les déplacer. Or, nous savons qu’il est interdit d’actionner un ventilateur ou une couverture électrique pendant Chabbat. Selon cela, il semble donc que l’on doit interdire de les déplacer pendant Chabbat.

Les Tossafot écrivent (Chabbat 36a) que l’ustensile destiné à allumer généralement une veilleuse (« Ner ») est considéré comme « Kéli Chéméla’hto Lé-Issour » (objet destiné à une activité interdite) puisqu’il est interdit d’allumer une veilleuse pendant Chabbat.
Cependant, le Gaon Rabbi ‘Akiva EIGUER rapporte que le RACHBA et d’autres décisionnaires médiévaux ont écrit qu’un ustensile servant généralement à allumer une veilleuse n’est pas considéré comme « Kéli Chéméla’hto Lé-Issour », car cette définition correspond à un objet qui ne peut servir à une activité interdite que lorsqu’on le déplace, comme un marteau par exemple. Mais une chose dont le fonctionnement se fait par un interdit mais qui ne réalise pas elle-même l’interdit, n’est pas considérée comme « Kéli Chéméla’hto Lé-Issour ». (cependant, lorsque l’ustensile contient véritablement une veilleuse allumée, il est interdit de le déplacer à titre de « Bassiss Lé-Davar Ha-Assour », mais ce sujet sera expliqué – avec l’aide d’Hachem – ultérieurement).
A partir de là, il semble que la couverture électrique ou le ventilateur ne sont pas considérés comme « Mouktsé » pendant Chabbat, puisqu’ils ne sont pas des objets destinés à une activité interdite (« Kéli Chéméla’hto Lé-Issour »), et ne sont qu’actionnés par une chose interdite pendant Chabbat.
C’est ainsi que tranchent le Gaon Rabbi Chélomo Zalman OYERBACH et le Gaon Rabbi Moché FEINCHTEIN, qu’un objet fonctionnant par l’électricité n’est pas forcément considéré comme Mouktsé, sauf lorsqu’il est réellement destiné à réaliser une activité interdite, comme une perceuse par exemple.
Par conséquent, il est permis de déplacer un ventilateur pendant Chabbat afin de le tourner dans la direction désirée. De même, il est permis de déplacer une couverture électrique pendant Chabbat.

Pour cette raison, ainsi que d’autres raisons, notre grand maitre le Rav z.ts.l écrit que l’on peut autoriser à une personne malentendante de déplacer pendant Chabbat l’appareil d’audition qu’elle place à son oreille, puisque cet appareil n’a pas le statut de Mouktsé, même s’il fonctionne avec une force électrique.

En conclusion: Il est permis de tourner pendant Chabbat un ventilateur vers une direction désirée. De même, il est permis d’utiliser pendant Chabbat une couverture électrique reliée depuis la veille de Chabbat à une prise électrique. Cependant, il faudra veiller à ce que le câble électrique ne se débranche pas de la prise murale.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Washing One’s Hands in the Morning

When one awakens in the morning from one’s sleep, one must wash one’s hands and recite the blessing, “Baruch Ata Hashem Elokeinu Melech Ha’Olam Asher Kideshanu Bemitzvotav Vetzivanu Al Netilat Yadayim” (this law is discussed in Berachot 60b). The order of this washing i......

Lire la Halacha

Question: If one wakes up in the middle of the night and would like to drink a glass of water, must one first wash one’s hands before reciting the blessing on the water?

Answer: In the previous Halacha we have discussed the general obligation of washing one’s hands (Netilat Yadayim) and we briefly discussed the reasons for this Mitzvah. Two of these reasons are: Firstly, the reason quoted by the holy Zohar which states that when one goes to sleep, one’s ......

Lire la Halacha

The Torah is in the Hands of the Jewish Nation

Our Sages teach us in the Gemara (Berachot 5a) that Hashem does not conduct himself like human beings, for when a human being sells an object to another, the seller is upset about the loss of the object he was forced to sell and the buyer is happy about the acquisition of his new purchase. On the ot......

Lire la Halacha

The Customary Order of the Night of Shavuot

The Source for the Order of the Night of Shavuot The widespread custom among the entire Jewish nation is to stay awake the entire night of Shavuot and immerse one’s self in Torah study until dawn. Indeed, the holy Zohar states: “The earlier righteous individuals would not sleep on this ......

Lire la Halacha


Blessings of Enjoyment and Keri’at Shema on the Night of Shavuot

In the previous Halacha, we have discussed the order of learning for the night of Shavuot during which it is customary to remain awake all night and study Torah. Reading the Order of the “Keri’eh Mo’ed” Let us first discuss that which we have mentioned that it is proper t......

Lire la Halacha

The Mitzvah of Counting the Omer

The Torah states (Vayikra 21, 15): “And you shall count for yourselves, from the day following the Shabbat, from the day the waved Omer offering is brought, seven complete weeks shall they be.” Our Sages (Menachot 65b) have a tradition that the “day following the Shabbat” ref......

Lire la Halacha

Praying Repeatedly-A Spark of Ruach Ha’Kodesh

Question: Is it correct for one to plead and beseech Hashem for the same thing every single day or is it more proper to pray for a certain matter only several times and if one sees that one has not been answered, one should cease praying for that specific matter? Answer: The Gemara (Berachot 32b)......

Lire la Halacha

Donating Tzedakah (Charity) in Order for One’s Son to Recover From an Illness

Question: Is it permissible to donate a sum of money to charity in the merit of which someone should become healed or for any other personal request or is it improper to do this since the Mitzvah is not being performed for the sake of Heaven, rather, for one’s personal purposes? Answer: The......

Lire la Halacha