Halacha pour mercredi 1 Adar 5782 2 février 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Le vélo pendant Chabbat

Nos maitres les décisionnaires des cent dernières années ont débattu au sujet du vélo pendant Chabbat, afin de définir s’il est interdit de se déplacer en l’utilisant, ou si l’on peut autoriser?

Dans un premier temps, le Gaon Rabbi Yossef MESSAS z.ts.l écrivit que l’on doit interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat, car il est fortement à craindre que le vélo se détériore pendant le déplacement, et que le cycliste en vienne à le réparer pendant Chabbat. De ce fait, il faut décréter un interdit, au même titre que nos maitres ont décrété un interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat, par crainte que l’on en vienne à le réparer pendant Chabbat.

En réalité, il est très juste que nos maitres ont interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat par crainte d’en arriver à le réparer pendant Chabbat, comme nous pouvons le constater nous-mêmes chez les musiciens, puisqu’ils accordent régulièrement les cordes de leurs instruments, et s’ils le font pendant Chabbat, il y a là un interdit de la Torah. De ce fait, nos maitres ont décrété un interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat.

La règle est la même concernant le vélo, car si nos maitres avaient décrété un interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat par crainte qu’il se détériore, nous aurions parfaitement compris le sens d’un tel décret, et nous aurions catégoriquement interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat pour cette même raison.
Cependant, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’étant donné que le vélo n’existait pas du temps de nos maitres les sages du Talmud, et qu’aucun sage d’Israël n’a autorité pour ériger de nouveaux décrets depuis l’achèvement de la rédaction du Talmud, il est donc difficile d’invoquer cette raison pour interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat.

C’est en réalité ce qu’écrit le Gaon Rabbénou Yossef ‘HAÏM z.ts.l auteur du Ben Ich ‘Haï, que puisque nous n’avons pas l’autorité pour ériger de nouveaux décrets – comme le pouvaient les sages du Talmud, car eux-seuls en avaient l’autorité – on ne doit donc pas comparer le décret de nos maitres au sujet de l’instrument de musique avec le déplacement à vélo pendant Chabbat.

Le Gaon Rabbi ‘Azriel HILDESHEIMER écrit qu’il faut interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat, car les roues du vélo font des « sillons » dans le sol, et il y a là un interdit pendant Chabbat à titre de « labourer ».
Mais notre maitre le Rav z.ts.l réfute également cet argument, puisque le sillon est fait sans l’aide d’une charrue, mais seulement de façon accessoire en se déplaçant à vélo, de sorte que la réalisation du sillon n’apporte absolument rien au cycliste.
De ce fait, on ne doit pas interdire à cause de cet argument, à fortiori de notre époque où le vélo ne fait aucun sillon sur les routes ou sur les trottoirs.

Mais dans la pratique, notre maitre le Rav z.ts.l approuve (dans son livre ‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.4 page 43, ainsi que dans Chou’t Yabiya’ Omer vol.10, dans ses notes sur le livre Rav Pé’alim) l’interdiction de se déplacer à vélo pendant Chabbat, en se référant à ce que nos maitres enseignent dans la Guémara Chabbat (113a) sur le verset:
« Si tu cesses de fouler au pied le Chabbat … en t’abstenant de suivre tes voies ordinaires … » (Yécha’ya 58-13) que ta façon de marcher (te déplacer) pendant Chabbat ne soit pas comme celle des jours de semaine, verset duquel les décisionnaires ont appris qu’il est interdit de courir pendant Chabbat, comme nous l’expliquerons dans la prochaine Halacha.

Par conséquent, puisque le déplacement à vélo se fait généralement pour des distances relativement longues, ce qui n’est pas habituellement le cas pendant Chabbat, il faut donc interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat.
Notre maitre le Rav z.ts.l cite de nombreuses preuves à ses propos, et entre autres, l’enseignement de nos maitres dans la Guémara Bétsa (25b) selon lequel il est interdit de « sortir pendant Chabbat en étant sur une chaise ».
Il s’agit là d’un ancien usage en vigueur chez les hauts dignitaires, qui étaient assis sur un fauteuil et des gens les portaient vers tout endroit où ils désiraient se rendre (comme tel est encore l’usage aujourd’hui dans les pays d’Extrême-Orient).
Nos maitres ont interdit cela pendant Chabbat, car cela ne représente pas une marque de respect envers le Chabbat, mais une manière de se déplacer que l’on utilise en semaine.
Notre maitre le Rav z.ts.l cite d’autres arguments pour interdire.

C’est pourquoi, du point de vue de la Halacha, on ne doit pas autoriser à se déplacer à vélo pendant Chabbat, même pour les besoins d’une Mitsva.
Il faut enseigner la rigueur sur ce point.

Par la suite, la règle pour les enfants en bas-âge sera expliquée sur ce point.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha