Halacha pour dimanche 5 Sivan 5781 16 mai 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Jacqueline Fortunée Bat Nina z''l (PITOUN, de Netanya et anciennement de Sarcelles)

Pour la guérison totale et rapide de:
Inon ‘Haï Ben Ruthy

La Torah est confiée aux mains du peuple d’Israël

Nos maitres enseignent dans la Guémara Bérah’ott (5a):
Viens et constate! Le comportement d’Hachem n’est pas celui de l’homme. Lorsqu’un homme vend un objet à son ami, le vendeur est triste et l’acheteur est heureux, car le vendeur se sépare de l’objet qu’il vient de vendre, alors que l’acheteur se réjouit de sa nouvelle acquisition. Ce qui ne fut pas le cas pour Hachem lorsqu’il donna la Torah à Israël, puisqu’il en fut réjouit, comme il est dit: « Je vous ai donné une bonne acquisition, n’abandonnez pas ma Torah! ».

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l émet une remarque sur cet enseignement (dans l’une de ses Drachott de l’année 5720):
Il semble que l’image ne correspond pas à l’enseignement.
En effet, lorsqu’un homme offre un cadeau à son ami, il perd ce cadeau, et désormais, l’objet ne lui appartiendra plus. Mais ce n’est pas le cas pour la sainte Torah, puisqu’elle est encore entre les mains d’Hachem, comme le reste de l’univers. Il est donc certain que l’on ne peut pas dire qu’Hachem « souffre » (si l’on peut se permettre de parler ainsi) pour la perte de la Torah!

Mais notre maitre le Rav z.ts.l répond au moyen de l’enseignement de nos maitres dans le Midrach (cité par le RYTBA sur ‘Erouvinn 14b):
Lorsque Moché Rabbenou se trouvait sur le Mont Sinaï, Hachem lui indiqua 49 possibilités d’interdire certaines lois de la Torah, et 49 possibilités de les autoriser.
Moché demanda à Hachem: « Mais quelle est donc la loi sur le plan pratique? »
Hachem lui répondit: « La loi pratique sera confiée aux sages d’Israël. Si la majorité interdit, ce sera interdit, si la majorité autorise ce sera autorisé.

Cela signifie que depuis le don de la Torah à Israël, les lois de la Torah ne dépendent plus exclusivement du ciel, mais de l’opinion des sages d’Israël. S’ils sont en divergence sur une loi précise, nous appliquons le principe selon lequel « Il faut pencher vers la majorité ». La loi est donc confiée à la majorité, aussi bien pour la souplesse que pour la rigueur.

Grâce à cela, notre maitre le Rav z.ts.l explique également la notion des 49 jours du compte du ‘Omer, qui précèdent la fête de Chavou’ott. Ces jours font allusion aux 49 possibilités qu’Hachem a indiquées à Moché Rabbenou pour chaque loi, et la fête de Chavou’ott elle-même représente la transmission de la Torah à Israël, afin que la décision finale leur soit confiée.

Nos maitres enseignent également dans la Guémara:
Lorsqu’Hachem prit connaissance du pouvoir de décision des sages d’Israël, il dit:
« Mes enfants m’ont éternisé! » D’une certaine manière, les enfants d’Hachem tranchent la Halah’a pour l’éternité. Comme l’explique le Rav auteur du Beit Ha-Lévy, le terme « Nitsh’ouni » employé dans cet enseignement indique une notion d’éternité (« Nétsah’).
Ce qui signifie que même si un homme viendrait réaliser un prodige en revendiquant que la Halah’a est selon son opinion, on ne devra pas l’écouter, car la Torah « n’est pas dans le ciel », et elle ne dépend plus de prodiges et de miracles, mais seulement de la décision de l’esprit juste et doit, en conformité avec l’opinion des sages d’Israël.

H’ag Saméah et Tizkou Lé-Chanim Rabbott, Né’imott Vé-Tovott

Questionner Le Rav


ספר אביר הרועים - בית מידות
ספר אביר הרועים
לפרטים לחץ כאן

הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

דין ברכת שפטרנו מעונשו של זה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

The Order for Lighting Shabbat and Chanukah Candles

There is a disagreement among the Rishonim as to the order of lighting Shabbat and Chanukah candles on Erev Shabbat Chanukah. The Ba’al Halachot Gedolot (commonly referred to as “Behag”) is of the opinion that Chanukah candles must be lit before Shabbat candles because women cu......

Lire la Halacha

Lighting the Chanukah Candles

The Mitzvah of Lighting Chanukah Candles There is a Mitzvah to light Chanukah candles throughout all eight nights of Chanukah (beginning from next Sunday night). The Sephardic custom is to light one set of Chanukah candles per house. The Ashkenazi custom, however, is that every member of the househ......

Lire la Halacha

A Guest On Motza’ei Shabbat Chanukah

Question: If one is staying as a guest at one’s parents’ or in-laws’ home for Shabbat Chanukah, where should one light Chanukah candles on Motza’ei Shabbat? Answer: Regarding a married individual who is staying as a guest at his father’s home, according to the Sephar......

Lire la Halacha

The Laws of Boarders, Guests, Soldiers, and Yeshiva Students Regarding Chanukah Candles

Question: If one will be away from home as a guest during Chanukah, how should one act regarding lighting Chanukah candles? Similarly, what is the law regarding a soldier who will be at his military base during Chanukah? Answer: If one is away from home during the holiday of Chanukah and stays a......

Lire la Halacha


The Laws of Married Children Staying with Their Parents and One Staying in a Hotel

In the previous Halacha, we have explained that although one who has no one lighting on his behalf at home (for instance, because he has no family or because his family is with him) and is staying as a guest in a friend’s home on Chanukah should have been obligated to light candles in one&rsqu......

Lire la Halacha

Washing One’s Hands After Taking a Haircut

Question: Is one obligated to wash one’s hands (Netilat Yadayim) after taking a haircut? Answer: Our Sages list various situations where one must wash one’s hands. Maran Ha’Shulchan Aruch (Chapter 4) states: “The following activities require one to wash one’s hands: ......

Lire la Halacha

“Al Ha’Nissim”

Starting from the Arvit prayer on the first night of Chanukah (this year, 5782, starting from tonight, Sunday night) “Al Ha’Nissim” is added in the Amida in the middle of the Blessing of Thanksgiving (“Modim Anachnu Lach etc.) as it is printed in all Siddurim. Even if mos......

Lire la Halacha

The Meaning of Chanukah as it Applies to Us

We have already discussed the essence of the miracle of Chanukah which was that when the wicked Greeks threatened the Jewish nation, the sons of the Hashmonai family rose up against them and were victorious. They then chose a king for the Jewish nation from their priestly family (of Kohanim). Fro......

Lire la Halacha