Halacha pour lundi 22 Shevat 5782 24 janvier 2022

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

L’interdiction de « Dach » (battre le blé) et de Séh’ita (presser) pendant Chabbat

Nous avons déjà expliqué à plusieurs reprises qu’il existe 39 activités sources (« Avott Mélah’ott ») interdites pendant Chabbat. Chacune de ses activités sources possède des activités dérivées (« Toledott »), qui sont également interdites par la Torah pendant Chabbat.

L’une de ses activités sources est celle de « Dach », qui constitue à dissocier, à séparer la récolte (comme du blé ou de l’orge) de la paille et des épis qu’elle contient. Le dérivé de l’interdiction de Dach est l’interdiction de Soh’ett (presser), car lorsqu’on presse un fruit, on sépare également le jus du fruit comme lorsqu’on bat le blé, et cette activité est interdite par la Torah.

La Torah n’interdit que de presser des olives et des raisins, mais les autres fruits ne sont interdits au pressage que par nos maitres, qui ont décrétés de ne pas presser les autres fruits de peur d’en arriver à presser les olives et les raisins. Cependant, même selon nos maitres, il n’est interdit de presser que les fruits que certaines personnes ont l’usage de presser, comme des fraises ou des grenades, mais des fruits que personne n’a l’usage de presser, il est permis de les presser pendant Chabbat, car cela n’est pas comparable au fait de séparer une boisson d’un aliment, mais plutôt au fait de séparer un aliment d’un aliment, comme lorsqu’on coupe un morceau de pain où il est certain qu’il n’y a pas le moindre interdit, puisque lorsqu’il n’’est pas d’usage de presser le fruit, le jus qu’il produit n’a pas le statut de « boisson » mais seulement d’ « aliment ». Dans la prochaine Halah’a, le sujet sera davantage traité.

A partir de cela, il est interdit de presser des poires pendant Chabbat, car certains endroits dans le monde ont l’usage de les presser pour en boire le jus. De même, il est interdit de presser des pommes, des mangues, des ananas ou autre, puisqu’il est d’usage de les presser pour en boire le jus, leur pressage est donc interdit par nos maitres.

Au sujet du pressage de l’orange, citons ici une anecdote qui s’est produite lorsque notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l était âgé de 23 ans et qu’il donnait déjà des cours de Torah en public à Jérusalem. Il enseignait les Halah’ott relatives au pressage, et il mit en garde le public de ne pas presser des oranges pendant Chabbat. Au milieu du cours, un H’ah’am se leva en cria qu’il est évident que le pressage de l’orange est permis pendant Chabbat, puisqu’il pressa lui-même des oranges pendant Chabbat en présence des Guéonim Rabbi Chalom HADAYA et Rabbi Yéchou’a PALLAG’I, et il leur en a même proposé, sans que les Rabbanim ne lui en face remontrance. Notre maitre le Rav z.ts.l répondit à ce H’ah’am que l’on ne doit pas apprendre de preuve à partir de son acte, car si ces Rabbanim ne lui ont fait aucune remontrance c’est qu’ils étaient absorbés par des paroles de Torah et qu’ils n’ont pas porté attention à ses actes, car il est évident que si l’on a l’usage de presser un certain fruit dans une région, il est interdit de le presser en tout endroit.

Notre maitre le Rav z.ts.l exposa ses arguments devant le Gaon Rabbi Ya’akov ‘ADESS z.ts.l qui qualifia les propos de notre maitre de « propos justes et très probants ». D’autres grands Rabbanim de Jérusalem approuvèrent les propos de notre maitre sur ce point.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

EL DIA DE TISHA BEAB

Durante el día de Tisha BeAb -9 de Ab- están prohibido cinco cosas, a saber: Comer y beber, calzar calzado de cuero, relaciones maritales, lavarse y ungirse (utilizar cremas, aceites, etc.). Asimismo está prohibido estudiar Torá este día, pues esto regocija a la pe......

Lire la Halacha

CON EL COMIENZO DEL MES DE AB SE DISMINUYEN LAS PRACTICAS ALEGRES

Aún cuando, como ya vimos anteriormente, desde el 17 de Tamuz se acostumbran alguna prácticas de duelo, al comenzar el mes de Ab esto se hace más estricto y las costumbres de duelo son más rígidas y se observan hasta el 10 de Ab. Afirma el Talmud (Ta´anit 26b......

Lire la Halacha

DURANTE LAS TRES SEMANAS

Está prohibido realizar festejos, bailes, etc, durante las tres semanas que transcurren desde el 17 d eTamuz hasta el 9 de Ab incluso sin instrumentos musicales. Esto es válido para los bailes o festejos que se organizan según las leyes del recato y la sobriedad del nuestro p......

Lire la Halacha

EL CONSUMO DE CARNE A PARTIR DE ROSH HODESH AB

Afirma el Talmud (Ta´anit 26b) que decretaron nuestros sabios que en la seudá hamafseket–última comida previa al ayuno- no se debe consumir carne ni beber vino así como no se deben comer dos comidas diferentes, por ej. arroz y huevo. Y aún cuando el Talmud pro......

Lire la Halacha


MINIAN –Quórum de diez personas-

Pregunta: Cuando se sale de paseo y se organiza un “minian” de minha o arvit –oraciones vespertina y nocturna- ¿es preciso realizarlo dentro de un recinto cerrado o es posible realizar el “minian” al aire libre? Respuesta: Las personas que salen de pase o vaca......

Lire la Halacha

COSTUMBRES A PARTIR DEL 1 DE AB

Como vimos anteriormente a partir de R. Hodesh Ab se deben disminuir todas las transacciones comerciales destinadas a cuestiones de alegría. Escribe nuestro maestro R. Ovadia Yosef z”l que no se deben adquirir sortijas o anillos de oro, especialmente los novios que adquieren estas jo......

Lire la Halacha

QUIENES AYUNAN EL 9 DE AB

El enfermo, aún cuando no se halla en situación de peligro su vida está exento de ayunar en Tisha Beab. De todas formas, ante cualquier duda se debe realizar una consulta rabínica ya que no cualquier tipo de malestar exime a la persona de ayunar. El anciano que se encu......

Lire la Halacha

PESCADO Y CARNE – Continuación-

Pregunta: Se puede fritar en una sartén de carne, pescados? En un mismo horno, se puede hornear carne y pescado simultáneamente? Respuesta: Aun cuando existe una prohibición de freír o cocinar leche en utensilios de carne, como vimos oportunamente, esta prohi......

Lire la Halacha