Halacha pour mardi 2 Elul 5781 10 août 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Le moment propice pour dire les Sélih’ott

La tradition répandue dans la plupart des communautés est de réciter les Sélih’ott aux premières heures du matin, avant l’office de Chah’arit (l’office du matin).
Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l explique que cette tradition de dire les Sélih’ott exclusivement aux premières heures du matin est relative à ce qui est mentionné dans le Zohar Ha-Kadoch selon lequel aux premières heures du matin, les H’assadim - les bontés (d’Hachem) - se propagent dans le monde, comme il est dit dans le Téhilim : « La journée, Hachem ordonne Sa bonté … », alors qu’à partir de l’heure de Minh’a, jusqu’à H’atsott (la moitié de la nuit), s’éveillent les Dinim – les rigueurs (d’Hachem) dans le monde.
Cependant, à partir de l’heure de H’atsott (la moitié de la nuit), réapparaissent les bontés d’Hachem, ainsi que les mesures de miséricordes.
C’est pour cela que notre maître le Roi David a dit (Téhilim): « Dès la moitié de la nuit, je me lève pour Te glorifier… ».
Par conséquent, il n’est pas souhaitable de réciter les Sélih’ott au début de la nuit, qui est un moment où règne la rigueur Divine. Nos maîtres les Kabbalistes se sont longuement étendus sur le fait de ne pas dire les Sélih’ott dans la première moitié de la nuit. C’est d’ailleurs ainsi que la tradition s’est répandue, de dire les Sélih’ott aux premières heures du matin.

Cependant, notre maître le Rav z.ts.l écrit que les personnes qui ne peuvent pas réciter les Sélih’ott aux premières heures du matin, avant la Téfila de Chah’arit, peuvent dire les Sélih’ott avant l’office de Minh’a (l’office de l’après-midi).
Effectivement, bien qu’il soit expliqué dans le Zohar Ha-Kadoch qu’à partir de l’heure où l’on peut prier Minh’a, règne la dure rigueur Divine dans le monde, et cela jusqu’à H’atsott (la moitié de la nuit), comme nous l’avons expliqué (excepté le jour de Chabbat, où au contraire, c’est à l’heure de  Minh’a que s’éveillent les bontés d’Hachem dans le monde), malgré tout, il semble qu’il est permis de dire les Sélih’ott avant l’office de Minh’a, au même titre que nous disons toute l’année les 13 Attributs de la Miséricorde Divine ( « Vaya’avor »), ainsi que la Néfilatt Apaïm (« Lé-David éléh’a Hachem … ») à l’office de Minh’a.
En effet, la véritable emprise de la Rigueur Divine n’apparaît réellement que la nuit, depuis la sortie des étoiles, jusqu’à H’atsott (la moitié de la nuit).

Toutefois, au début de la nuit, il est préférable de ne pas du tout réciter les Sélih’ott, puisque nos maîtres les Kabbalistes écrivent, que celui qui dit les Sélih’ott dans la première moitié de la nuit, « provoque un dégât au lieu d’une réparation », il est donc préférable de s’en abstenir.
 Par contre, les habitants de H’outs La-Arets (les habitants de l’extérieur d’Israël) qui désirent réciter les Sélih’ott avant que n’arrive l’heure de H’atsott dans leur pays, comme les pays d’Europe par exemple, mais qu’en Israël l’heure de H’atsott est déjà arrivé, certains disent qu’ils sont autorisés à le faire, puisque sur ce point, tout est tributaire d’Erets Israël.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Obstruction spirituelle du cœur

Question: Doit-on faire preuve de vigilance sur la Cacherout même vis-à-vis des enfants en bas âge? Réponse: Lorsqu’il s’agit d’un aliment interdit par la Torah, comme un mélange de viande et de lait par exemple, ou bien de la viande d’anim......

Lire la Halacha

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Consommer des laitages après avoir consommé de la viande de volaille.

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué de façon générale l’obligation d’attendre 6 heures entre une consommation de viande et une consommation de laitages, ceci en raison du fait que la viande a pour nature de rester entre les dents, et ......

Lire la Halacha


L’attente entre la consommation de la viande et des laitages

Question: Combien de temps faut-il attendre après avoir consommé de la viande, pour pouvoir consommer des laitages? Réponse: Il est enseigné dans la Guémara H’oulin (105a): Mar Oukva dit : « Lorsque mon père consommait de la viande, il ne con......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha

L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha