Halacha pour mardi 24 Tammuz 5777 18 juillet 2017              

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon

Date de la Halacha: 24 Tammuz 5777 18 juillet 2017

Catégorie: Kashrut


Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le Mikvé avant de les utiliser.

Cependant, il faut savoir que l’obligation de tremper ne concerne que les ustensiles qui sont nécessaires à la nourriture, comme des verres ou des assiettes, des plats ou des bouilloires, ou autres, que l’on utilise pour les besoins de la nourriture ou pour boire.
Mais les autres ustensiles, comme une paire de ciseaux ou autre, ne nécessitent pas d’être trempé.
Un casse noix s’assimile apparemment à une paire de ciseaux, car les ciseaux ne sont pas considérés comme ustensiles nécessaires au repas, même si l’on s’en serre pour couper des légumes, à fortiori un casse noix qui n’entre pas en contact directement avec le fruit mais seulement avec l’épluchure.
Cependant, le Gaon Rabbi Shelomo Zalman OYERBACH z.ts.l écrit qu’il faut malgré tout tremper le casse noix sans réciter la Berah’a.
Notre maître le Rav Ovadia Yossef z.ts.l écrit que même si selon le DIN le casse noix ne nécessite pas d’être trempé, malgré tout, il est bon de s’imposer la H’oumra (la rigueur) de le tremper sans réciter la Berah’a.

Il n’y a que les ustensiles en métal ou en verre qui nécessitent d’être trempés, comme il est dit dans la Torah (Bamidbar 31) au sujet des ustensiles de Midian : « Uniquement l’or, l’argent, le cuivre, l’étain et le plomb… ». Nos H’ah’amim ont décrétés également l’obligation de tremper les ustensiles en verre, comme on l’apprend dans la Guemara (‘Avoda Zara 75b):
Rav Ashé dit : Puisque ces ustensiles en verre sont réparables lorsqu’ils se cassent, ils sont donc comparables aux ustensiles en métal et nécessitent d’être trempés.
Rashi commente: Lorsque du verre se casse, on peut le réparer en le faisant fondre afin d’en faire un ustensile, et puisqu’il en est ainsi, cet ustensile est comme un ustensile en métal et nécessite d’être trempé.

Les ustensiles en terre ne nécessitent pas d’être trempés.
De même, les ustensiles en bois ne nécessitent pas d’être trempés.
Cependant, un ustensile en terre recouvert de verre à l’extérieur et à l’intérieur (comme c’est souvent le cas pour les tasses à café fabriqués en porcelaine et recouverts de verre, ainsi que dans les assiettes, en particulier celles qui sont fabriquées en extrême orient), est soumis à l’obligation d’être trempé.
S’il n’est recouvert de verre que seulement à l’intérieur, l’ustensile nécessite d’être trempé sans réciter la Berah’a.

Le statut des ustensiles en porcelaine sera expliqué dans la prochaine Halacha.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav