Halacha pour jeudi 3 Sivan 5778 17 mai 2018

Cette Halacha est dédiée à l'élévation de la Néchama de notre ami

Richard Michaël Ben Chélomo Checkroun z’’l, décédé brutalement

Cette Halacha est aussi dédiée à l'élévation de l'âme de

Mme Colette Rivka bat Messaouda (Bensamoun) z"l

Allumage des Nerot en l’honneur de Yom Tov – la Sé’ouda Chélichitt cette année (5778)

L’allumage des Nérott de Yom Tov
De même qu’il y a une Mitsva d’allumer des Nerot (veilleuses ou bougies) la veille de Chabbat, en l’honneur de Chabbat, il y a aussi une Mitsva d’allumer des Nerot la veille de chaque Yom Tov, car tous les Yamim Tovim sont qualifiés par la Torah de « Mikraé Kodech » (Saintes convocations), tout comme Chabbat.

Comme le RAMBAM l’écrit (chap.6 des Halah’ot Yom Tov):
« De même qu’il y a une Mitsva d’honorer et de délecter le jour du Chabbat, il en est de même pour tous les jours de Yom Tov, comme il est dit (au sujet de Chabbat) : «… afin de sanctifier Hashem et de l’honorer… ». Or, tous les Yamim Tovim sont appelés « Mikraé Kodech ». Fin de citation.

A partir de propos du RAMBAM, nous apprenons qu’il y a une Mitsva d’allumer des Nerot en l’honneur de Yom Tov, comme il y a une Mitsva d’allumer des Nerot en l’honneur de Chabbat, car la Mitsva d’allumer un Ner fait partie de l’honneur que l’on témoigne envers Chabbat, ce devoir est donc le même vis-à-vis de Yom Tov.

Dans cette Mitsva d’allumer des Nerot en l’honneur de Chabbat et de Yom Tov, sont inclus tous les autres éclairages supplémentaires de la maison, comme la lumière électrique, qui fait également partie de la Mitsva d’allumer des Nerot en l’honneur de Chabbat et de Yom Tov. C’est pourquoi, de la même façon qu’il y a une Mitsva d’allumer un maximum de lumières en l’honneur de Chabbat, de même il y a une Mitsva d’allumer un maximum de lumières en l’honneur de Yom Tov avec tous les éclairages dont on dispose dans la maison afin d’exprimer de la joie.

Et puisqu’il y a une Mitsva d’allumer des Nerot en l’honneur de Yom Tov, il faut donc réciter une Berah’a sur cette allumage, de même que l’on récite une Berah’a sur l’allumage des Nerot de Chabbat.
Voici la formule de la Berah’a qu’il faut réciter sur l’allumage des Nerot de Yom Tov:
BAROUH’ ATA A.D.O.N.A.Ï ELOHENOU MELEH’ HA’OLAM ACHER KIDDECHANOU BEMITSVOTAV VETSIVANOU LEHADLIK NER CHEL YOM TOV.
(Traduction :Tu es Bénis Hashem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre
D., Roi du Monde, qui nous sanctifié par ses commandements et nous a ordonné d’allumer la veilleuse de Yom Tov.)

L’usage est répandu dans toutes les communautés juives à travers le monde d’allumer des Nerot en l’honneur de Yom Tov avec bénédiction, les Séfaradim comme les Achkénazim.

La bénédiction de « Chéhé’héyanou »
Il est préférable de ne pas réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage des Nérott.
Si une femme désire malgré tout la réciter lors de son allumage, elle devra d’abord allumer au moins un Ner (après avoir récité la bénédiction de l’allumage), et seulement ensuite réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou (afin que la bénédiction de Chéhé’héyanou ne soit pas une interruption entre la bénédiction de l’allumage et la Mitsva de l’allumage). Elle devra aussi dans ce cas veiller à ne pas répondre Amen à la bénédiction de Chéhé’héyanou qu’elle entendra lors du Kiddouch, puisqu’elle aura déjà récité cette bénédiction, et le « Amen » constituera donc une interruption pour elle au milieu du Kiddouch.
C’est pourquoi, il est préférable de ne pas réciter cette bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage.

Sé’ouda Chélichitt cette année (5778)
Cette année (5778), la fête de Chavouot tombe – avec l’aide d’Hachem – samedi soir. Cela signifie que nous consommerons la Sé’ouda Chélichitt pendant la veille de la fête. Or, puisque cela pose un inconvénient - car le fait de consommer Sé’ouda Chélichitt va entrainer un manque d’appétit le soir de la fête - le RAMA tranche (chap.529-1) que lorsque la veille d’un Yom Tov tombe un Chabbat (comme cette année), il faut consommer un peu de pain seulement, et ne pas se remplir de nourriture, en l’honneur de Yom Tov.
C’est ainsi que tarnche également notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l dans son livre Hazon Ovadia-Yom Tov (page 91), que l’on peut fixer la Sé’ouda Chélichitt même dans l’après-midi, mais il ne faut pas consommer plus de la quantité de Kabétsa (50 g), afin de garder l’appétit pour le repas du soir de la fête.

En conclusion: Il faut allumer les Nérott en l’honneur de Yom Tov avec bénédiction. Il ne faut pas réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage. Il faut veiller cette année où la veille de Yom Tov tombe Chabbat à ne pas consommer plus de 50 g de pain lors de la Séouda Chélichitt.

La rédaction de la « Halacha Yomit » souhaite à tous ses chers abonnés : Tizkou Léchanim Rabbott Né’imott Vétovott, que la lumière de la Torah éclaire vos foyers, dans la richesse, la joie, la paix pour vous et tous vos proches, Amen!

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Cuire pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, l......

Lire la Halacha

Râper des légumes pendant Yom Tov

Question: Je désire prépraer des omelettes de pommes de terre pendant la fête de Chavouot, est-il permis de le faire pendant la fête? Réponse: Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué qu’il est interdit de réaliser certaine......

Lire la Halacha

Règles relatives à Yom Tov – Les travaux liés à la nourriture

La fête de Chavou’ot – le moment du Don de notre sainte Torah qui est notre vie et de laquelle dépend la longévité de nos jours - tombe cette année 5778 dans une semaine, à la fin des du compte des jours du ‘Omer, le dimanche 6 Sivan (20 mai......

Lire la Halacha

Allumage des Nerot en l’honneur de Yom Tov – la Sé’ouda Chélichitt cette année (5778)

L’allumage des Nérott de Yom Tov De même qu’il y a une Mitsva d’allumer des Nerot (veilleuses ou bougies) la veille de Chabbat, en l’honneur de Chabbat, il y a aussi une Mitsva d’allumer des Nerot la veille de chaque Yom Tov, car tous les Yamim Tovim sont ......

Lire la Halacha


« Formez de nombreux élèves »

Il est enseigné dans les Pirké Avot: Moché reçu la Torah du Sinaï, et la transmise à Yéhochoua’. Yéhochoua’ aux anciens, et les anciens l’ont transmise aux membres de la Grande Assemblée. Ces derniers en retirèren......

Lire la Halacha

Le Déreh’ Erets devance la Torah

Il est enseigné dans les Pirké Avot (chap.3 Michna 21): « Rabbi El’azar Ben ‘Azarya dit : Sans Torah, il n’y a pas de Dere’h Erets. Sans Dere’h Erets, il n’y a pas de Torah. » Le terme « Dere’h Erets » s’expliq......

Lire la Halacha

Le 33ème jour du ‘Omer (Lag La-‘Omer)

Le 33ème du ‘Omer est un jour de joie et d’allégresse, en l’honneur du Tana Rabbi Chim’on Bar Yoh’aï. Cette festivité a des sources dans les enseignements des décisionnaires. C’est pourquoi, nous avons l’usage d’inten......

Lire la Halacha

Presser des fruits pendant Yom Tov

Question: Est-il permis de presser des fruits pendant la fête de Chavouot? Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il est interdit de réaliser certaines activités pendant Yom Tov au même titre que pendant Chabbat, ......

Lire la Halacha