Halacha pour dimanche 28 Av 5777 20 août 2017

Cette Halacha est dédiée à l’élévation de l’âme de
Avraham Ben Yaacov et Esther MELKA z”l

Son gendre Shlomo PARTOUCHE

Trier (pendant Chabbat) en détachant des raisins ou des tomates rattachées à une grappe

Question: Lorsqu’une grappe de raisins contient des raisins consommables et des raisins pourris, est-il permis de détacher les raisins pourris pendant Chabbat, afin de garder une grappe de raisins propre à la consommation?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il est interdit de trier pendant Chabbat lorsqu’on tri le déchet de l’aliment, et ceci, même lorsqu’on désire consommer l’aliment de suite, cela reste interdit comme nous l’avons expliqué.

A présent, concernant une grappe de raisins (ou une grappe de tomates « cerise »), dans laquelle se trouvent des raisins pourris, il est évident qu’il est interdit de détacher les mauvais raisins de la grappe, car en agissant ainsi, on tri le déchet de l’aliment, puisque les mauvais raisins sont considérés comme déchets, et les bons sont considérés comme aliments.
Par conséquent, notre maitre le Rav z.ts.l tranche que le fait de détacher les raisins abimés représente un interdit de la Torah.

Même si les mauvais raisins ne sont pas totalement pourris et qu’ils sont encore propres à la consommation, mais qu’on ne les désire pas, il est malgré tout interdit de les détacher pendant Chabbat, car nous avons déjà expliqué que toute chose que l’on ne désire pas présentement, est considérée comme déchet vis-à-vis de la chose désirée. (Mais dans ce cas précis, l’interdit n’est pas de la Torah, mais de nos maitres).

Un grand Rav autorise dans ce cas, et il cite des preuves à ses propos à partir de plusieurs de nos maitres les décisionnaires médiévaux, selon lesquels il est permis de détacher pendant Yom Tov la graisse interdite de la viande (dans les parties postérieures de la bête, se trouve une graisse appelée « H’elev », interdite à la consommation par la Torah. C’est pourquoi on « gratte » cette graisse des parties de viande).
Cette autorisation a pour fondement le fait que la graisse est collée à la viande, et lorsqu’il s’agit d’éléments collés, certains décisionnaires sont d’avis qu’il n’y a pas d’interdit de trier.

Mais notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l réfute ses propos, car il y a une différence entre la viande qui est véritablement collée à la graisse, et un regroupement de raisins rattachés ensemble à une grappe.
En effet, pour la viande collée à la graisse, sa séparation est assimilable au fait d’enlever l’épluchure d’un fruit, où il n’y a pas d’interdit à titre de trier.
Ce qui n’est pas le cas pour une grappe de laquelle on détache des raisins, qui ne ressemble en rien au fait de retirer l’épluchure d’un fruit.

En conclusion: Lorsqu’une grappe de raisins contient des raisins propres à la consommation, ainsi que des mauvais raisins (même s’ils ne sont pas totalement pourris), il est interdit de retirer les mauvais raisins et de laisser uniquement les bons, car en agissant ainsi, on tri le déchet de l’aliment, ce qui est interdit.
C’est pourquoi, il faut prendre les bons raisins et les consommer, et seulement ensuite, jeter la grappe avec les mauvais raisins.
Il en est de même pour une grappe de tomates « cerise » qui contient des bonnes tomates, ainsi que des tomates abimées ou pas encore mures, il est interdit de détacher les mauvaises en premier. Il faut d’abord détacher les bonnes, comme expliqué précédemment.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

L’obligation d’entendre Parachat Zah’or

Le Chabbat qui précède Pourim (ce Chabbat 11 mars), lors de l’ouverture du Héh’al à la synagogue, nous sortons 2 Sifré Torah. Dans le 1er nous lirons la Paracha de la semaine (Tétsavé), et dans le 2ème, nous lirons le passage de &la......

Lire la Halacha

Les quantités de Matsa que l’on doit consommer le soir du Séder

Question: Quelle quantité de « Kazaït » de Matsa doit-on consommer le soir de Pessah’? Réponse: Le soir du Seder de Pessah’, l’obligation est de consommer au total 3 fois la quantité de Kazaït de Matsa. Le Kazaït correspo......

Lire la Halacha

Cachérisation des ustensiles pour Pessah’ (suite)

Dans la précédente Halah’a , nous avons expliqué qu’il faut utiliser durant Pessah’ uniquement des ustensiles qui n’ont pas absorbés de H’amets, c'est-à-dire, des ustensiles neufs (ou des ustensiles réservés pour Pess......

Lire la Halacha

Les femmes et la loi de Chémitatt Késsafim (Dettes annulées par la Chémita)

Cette Halacha est dédiée à la prompte et totale guérison de mon beau père Its'hak Ben ‘Aisha (BENICHOU) d’Ashdod, de Charly Israël Ma’hlouf Ben ‘Aisha (BENICHOU) d’Ashdod, de Ménou’ha Elia......

Lire la Halacha


Cachérisation des ustensiles pour Pessah’

Dans une précédente Halah’a , nous avons mentionné l’interdiction d’utiliser durant Pessah’, la vaisselle que l’on utilise durant toute l’année, puisque cette vaisselle a absorbé du H’amets, comme nous l’avons expliqu......

Lire la Halacha

Le symbole du demi-Chékel (année 5777)

Nous avons l’usage d'offrir avant Pourim l’argent du « Zéh’er Lémah’atsit Ha-Chékel » (l’argent qui « symbolise le demi-Chékel ») que tout le peuple d’Israël donnait à l’époque du Bet......

Lire la Halacha

Le Seder de Roch Ha-Chana – « Réjouissez-vous en tremblant »

Pendant les 2 soirs de Roch Ha-Chana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour toute l’année. C’est pour cela que nous mangeons ces soirs-là, des haricots (Roubya en araméen ou Loubya en arabe), de la courge (Kr’a), du ......

Lire la Halacha

Le mariage d’un Cohen avec une fille Israël

Cette Halacha est aussi dédiée à la prompte et totale guérison de mon beau père Its’hak Ben ‘Aisha (BENICHOU) d’Ashdod, de Charly Israël Ma’hlouf Ben ‘Aisha (BENICHOU) d’Ashdod, de Chim’on Ben Méssa’ouda ......

Lire la Halacha