Halacha pour dimanche 28 Adar II 5784 7 avril 2024

La Halacha est dédiée
Pour la guérison totale de Gabriel Ben Sultana (Teboul), Max Mordé'haï Ben Oraïda (Mimouni) parmi tous les malades d'Israël

Birkat Ha-Ilanot

Lorsqu’on sort durant le mois de Nissan, et que l’on voit des arbres fruitiers qui ont produit des fleurs, on doit réciter la bénédiction suivante :
« Barou’h ata a.d.o.n.a.ï Elohénou Mélè’h Ha’Olam chélo ‘H’isser Bé’olamo Kéloum Ouvara Vo Bériyot Tovot Vé-Ilanot Tovot Léhanot Bahèm Béné Adam ».
(Traduction : Tu es Bénis Hachem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D. Roi de l’univers, qui n’a rien négligé dans son univers où il y a réalisé de bonnes créatures, ainsi que de bons arbres, afin d’en faire profiter les êtres humains.)

Le 1er Nissan tombe cette année (5784) ce mardi (9 avril).

Nos maîtres ont instauré cette bénédiction, du fait que le bourgeonnement des arbres est un phénomène qui se renouvelle de façon périodique, et l’homme peut admirer le fait qu’Hachem fait refleurir des arbres desséchés (explication donnée par Rabbi Aharon Ha-Lévi – le RAHA, dans Pékoudat Ha-Lévyim sur la Guémara Bra’hot 43b).
Il ne faut réciter cette bénédiction qu’une seule fois dans l’année, et pas davantage.

Si le bourgeonnement s’est achevé
Si le bourgeonnement s’est achevé, que le phénomène de l’apparition des fleurs dans l’arbre s’est achevé en raison de perturbations météorologiques, et que des fruits commencent à apparaître, comme cela se produit parfois avec des amandiers, il est impossible de réciter la bénédiction sur de tels arbres. Même si les fruits ne sont pas encore sortis, si les fleurs sont tombées, il est impossible de réciter la bénédiction, car la bénédiction s’adresse uniquement au bourgeonnement des arbres.
Cependant, si une partie des fruits ont commencés à pousser sur l’arbre, mais qu’il possède encore quelques fleurs et bourgeons, on peut réciter la bénédiction sur un tel arbre.      

Est-ce que les femmes récitent Birkat Ha-Ilanot ?
Les femmes peuvent elles-aussi réciter Birkat Ha-Ilanot au mois de Nissan, et bien qu’elles sont généralement exemptes de toutes les Mitsvot positives liées au temps (c'est-à-dire les ordonnances religieuses que l’on a le devoir d’accomplir et qui ne sont en vigueur que durant un certain temps, par exemple la Mitsva des 4 espèces – le Loulav, que l’on accomplit lors de la fête de Soukkot), elles récitent cependant Birkat Ha-Ilanot.
On peut expliquer la raison à cette exception, grâce à l’explication de l’auteur du Touré Aven, sur Méguila 20b.
Il écrit que lors de la Mitsva d’apporter les prémisses agricoles au Beth Ha-Mikdach (les Bikourim), les femmes étaient également soumises à cette obligation, bien que cette Mitsva n’était plus en vigueur au-delà de ‘Hanouka. Malgré cela, la Mitsva de Bikourim n’est pas qualifiable de « Mitsva positive liée au temps », car c’est uniquement lorsque les exigences de la Mitsva empêchent sa réalisation que celle-ci est qualifiée de « Mitsva positive liée au temps ». Tandis que le fait que la Mitsva de Bikourim ne soit pas en vigueur au-delà de ‘Hanouka, n’est causé que par le fait que l’on ne trouve plus de fruits dans les champs à cette période de l’année. Autrement dit, ce sont les exigences de la nature et non celles de la Mitsva qui le veulent ainsi, car le cas échéant, la Mitsva de Bikourim serait encore en vigueur à cette période. De ce fait, la Mitsva de Bikourim n’est pas qualifiée de « Mitsva positive liée au temps ».
Il en est exactement de même au sujet de Birkat Ha-Ilanot.
Cette bénédiction pourrait être récitée n’importe quand si ce n’est que la période de bourgeonnement des arbres correspond (généralement) au mois de Nissan.
Par conséquent, les femmes récitent elles-aussi Birkat Ha-Ilanot.

D’autres détails sur ce sujet seront expliqués – avec l’aide d’Hachem - dans la prochaine Halacha.

8 Halachot Les plus populaires

Vaygach

Nous sommes aujourd’hui à la date du 10 Tévet, jour de jeûne public pour tout le peuple d’Israël. Vous pouvez consulter les règles relatives à un jour de jeûne ici, dans une Halacha antérieure consacrée au jeûne du 17 Ta......

Lire la Halacha

Vay’hi – La force d’une bonne parole

Commentaires rédigés pour Halacha Yomit par le Gaon Rabbi Zévadya COHEN Chlita, chef de tous les tribunaux rabbiniques de Tel Aviv Dans notre Paracha, Ya’akov Avinou rassemble ses enfants auprès de lui et les bénit avant de quitter ce monde, comme il est ......

Lire la Halacha

Des pains « ‘Halavi » (pétris avec du lait)

Il est expliqué dans la Guémara Péssa’him (36a) que nos maitres ont interdit de pétrir une pâte avec du lait, car il est à craindre que l’on ne porte pas attention à cela et que l’on en vienne à consommer ce pain avec de la via......

Lire la Halacha

« Rétsé » dans le Birkat Ha-Mazon du Chabbat

Dans le Birkat Ha-Mazon du Chabbat, avant la bénédiction de « Boné Yérouchalaïm » (Vétivné), il faut ajouter le passage de « Rétsé Véhah’alitsénou », comme imprimé dans les rituels de pri&......

Lire la Halacha


Michpatim

Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Ya’akov SASSON Chlita, directeur de notre site Halacha Yomit, et digne petit-fils de notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l Il est dit dans notre Paracha : « Or, j'enverrai devant toi un ange, chargé de veiller......

Lire la Halacha

Térouma

Entre Moché et Bétsla’el Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Zévadia COHEN Chlita, Chef des tribunaux rabbiniques de Tel Aviv, pour Halacha Yomit Cette semaine, nous lirons dans notre Paracha la contribution matérielle des Béné I......

Lire la Halacha

S’assoir sur de la nourriture

Question : Est-il vrai qu’il est interdit de s’assoir sur une caisse contenant de la boisson ou de la nourriture ? Réponse : Il est expliqué dans le traité Béra’hot (50b) qu’il est interdit de se comporter de façon humiliante envers de la......

Lire la Halacha

Mikets - « Un homme intelligent et sage »  - Histoire au sujet de Rabbi Avraham Ibn ‘EZRA

Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Zévadya COHEN Chlita, chef de tous les tribunaux rabbiniques de Tel Aviv, pour Halacha Yomit Notre Paracha nous relate les rêves de Pharaon ainsi que leurs interprétations données par Yossef Ha-Tsaddik, qui eut le m&......

Lire la Halacha