Halacha pour mardi 11 Av 5781 20 juillet 2021

L’extension de la 7ème année (Chémita) – Année 5781 – 5782 - (Cette Halacha concerne principalement les habitants d’Erets Israël)

La prochaine année 5782 – qui nous apportera que du bien – sera une année de Chémita (repos de la terre), et même si nous ne sommes pas encore entrés dans cette nouvelle année, nous devons malgré tout expliquer les règles relatives à cette période.

L’année de la Chémita débutera le jour du prochain Roch Ha-Chana (5782), et elle s’achèvera dès l’entrée du Roch Ha-Chana de l’année suivante.
Toutes les règles relatives au repos des terres (d’Israël), concernant les travaux de la terre et concernant les fruits, sont en vigueur uniquement à partir du début de l’année de la Chémita. (Les règles relatives à la « Chémita financière » sont en vigueur à la fin de l’année de la Chémita, et de ce fait, nous les expliquerons – si D. veut – vers la fin de la prochaine année).

Puisque nous sommes proches de l’entrée de l’année de la Chémita, c’est donc le moment où il est d’usage dans de nombreux endroits en Erets Israël (là où les règles de la 7ème année sont en vigueur vis-à-vis des terres) de préparer les jardins à l’approche de Roch Ha-Chana, en plantant les végétaux qui ne nécessiteront pas de travaux interdits durant la Chémita.
Il est à noter que cette année 5782 sera marquée par un événement rare, puisque ce sera aussi une année embolismique, ce qui signifie que la Chémita durera 13 mois.

Selon un enseignement donné oralement à Moché sur le Sinaï (Halacha Lé-Moché Mi-Sinaï), sous l’existence du Temple, le travail de la terre était déjà interdit 30 jours avant le Roch Ha-Chana de l’année de la Chémita.
Cette règle se nomme « Tossefett Chévi’itt » (extension de la 7ème année), mais de notre époque – où le Temple n’existe pas malheureusement – cette interdiction n’entre en vigueur qu’un instant avant l’entrée de Roch Ha-Chana.

Cependant, nos maitres ont malgré tout interdit - même de notre époque – de planter un arbre fruitier dans les 44 jours qui précède la 7ème année, afin que l’on n’en vienne pas à soupçonner le propriétaire de l’arbre de l’avoir planter pendant la Chémita (car au sujet du comptes des années de ‘Orla – les 3 premières années d’un arbre fruitier pendant lesquelles les fruits sont interdits au profit, si quelqu’un a planté un tel arbre pendant ce délai de 44 jours avant le prochain Roch Ha-Chana, on considère qu’il a entamé véritablement la 1ère année de plantation).

C’est pourquoi, ceux qui désirent planter des arbres fruitiers dans leurs jardins durant ces jour-ci, devront veiller à le faire avant la fin de cette semaine, c'est-à-dire précisément avant ce Chabbat 15 Av, sauf s’il est question d’un semis entouré de terre solidement attaché à ses racines, au point où la terre ne s’effrite pas lorsqu’on s’apprête à le planter, car dans un tel cas il sera permis de le planter jusqu’à la fin de l’année en cours, c'est-à-dire, jusqu’à la veille de Roch Ha-Chana 5782.

Les décisionnaires débattent au sujet d’arbres stériles, ainsi que d’autres types d’arbres ou fleurs. Selon certains décisionnaires, il faut les planter jusqu’au 15 Eloul, et selon d’autres décisionnaires, on peut les planter jusqu’à la fin de l’année en cours. (Il y a encore d’autres opinions sur cette question).
Il est juste de prendre en considération l’opinion des décisionnaires rigoureux sur ce point.

Tous les travaux qu’il est possible de faire dès maintenant sans attendre l’année de la Chémita, même s’il s’agit de travaux probablement permis durant la Chémita, il est préférable de les réaliser dès maintenant.
Par conséquent, il est très juste d’agir comme nous l’avons écrit, en laissant dès à présent suffisamment d’engrais pour les plantes jusqu’à la fin de l’année de la Chémita.
De même, en désinsectisant et en arrangeant le jardin de sorte que cela n’éveille pas de questions Halachiques durant l’année de Chémita.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

COMO SE REALIZA LA TEBILAT KELIM

Se debe evitar la ”jatzitza” al sumergir el utensilio en la mikva. Jatzitza es todo elemento que evita el contacto directo del agua con el objeto. Por eso, no se debe asir el objeto que se sumerge fuertemente pues se estaría evitando que el agua haga contacto con el mismo en el lu......

Lire la Halacha

LECTURA DE TEHILIM EN LAS NOCHES

Pregunta: ¿Está permitido leer versículos del Tanaj o Tehilim –Salmos- en las noches, o existe alguna prohibición al respecto en los escritos de la Kabbalá? ¿Existe alguna consideración si la lectura se efectúa pa......

Lire la Halacha

SOBRE LOS ALIMENTOS PROHIBIDOS

Pregunta: Se debe supervisar el cashrut de los alimentos que consumen los niños pequeños? Respuesta: Con respecto a los alimentos prohibidos por la Torá, como carne y leche, cebo, carne prohibida, etc. existe una prohibición de la Torá de alimentar con ellos inc......

Lire la Halacha

EDUCACIÓN TEMPRANA

En entregas anteriores vimos que la prohibición de destruir un árbol se hace extensiva a la destrucción de objetos, prendas, alimentos, etc. lo cual es legislado por el Ramba”m quien, según el Rab Hamguid –uno de sus comentaristas- considera estas prohibicione......

Lire la Halacha


TEBILAT KELIM EN LOS CAFES

Pregunta: La persona que es invitada a casa de un amigo y este no cumple con el precepto de tebilat kelim, o desea tomar un café en un bar, puede hacerlo aun cuando los utensilios en estos casos no fueron sumergido en una mikva? Respuesta: como vimos anteriormente, todos los utensilios de ......

Lire la Halacha

SALADO DE VERDURAS EN SHABBAT

En la entrega anterior escribimos sobre la prohibición de hacer encurtidos en Shabbat, es decir sumergir alimentos en salmuera o vinagre para prepararlos, pues esto se considera como una cocción en Shabbat. De allí que surge la prohibición de salar alimentos como cebol......

Lire la Halacha

COMIDA FESTIVA –YOM TOB-

El día de Shabuot es necesario dividirlo, dedicando mitad del tiempo a la sinagoga, plegarias y estudio, y mitad del tiempo a las comidas festivas junto a la familia, como estudia el Talmud (Betza 15): Enseña Rabí Yehoshua, mitad será para ustedes y mitad para D-os. Y ......

Lire la Halacha

MOTZI – MATZA

La matza con la que es apropiado cumplir el precepto la noche de Pesaj es la denominada “matza shemura” o sea controlada desde el mismo momento en que se segó el trigo que no tome contacto con el agua. Asimismo, esta matza debe ser realizada a mano para que la misma se realice con......

Lire la Halacha