Halacha pour jeudi 7 Tammuz 5781 17 juin 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Mme Carlotta (Cathy) FASSI z’’l (de Netanya, et anciennement de Lyon) 
Avraham Ben Avraham FUNK z’’l (de Lyon)
Désiré Ya’akov Ben Sa’ida BENSOUSSAN z’’l anciennement de Lyon 
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l
Odelia Bat Esther (DRAY, fille de Mme MARCIANO z’’l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna Ha-Cohen z’’l
Dan Shlomo Ben Joël Yossef KTORZA z’’l de Sarcelles
Rabbi Its’hak Ben Yehouda (Rabbin ELHADAD) de Lyon z’’l
Mme Frewa’h Bat ‘Hanna BENSAID de Lyon z’’l 
Richard Amram Ben Chélomo AMAR z’’l de Lyon
Betty Rivka Bat Sultana PEREZ (GHOZLAND WEILL) z’’l anciennement de Lyon et Paris

Pour la guérison totale et rapide de:
Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN)
Ethan Chlomo Ben Yoni
Jacques Jacky Yaakov ‘Haïm Ben Odette Esther (BENADIBA) de Lyon
Alain Moché Ben Myriam (STEBOUN) de Lyon
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Modifier une minuterie pendant Chabbat

A la demande de nombreuses personnes sur ce sujet, nous allons expliquer les choses succinctement, sans entrer dans les détails de la Halacha.

Nous avons déjà expliqué dans le passé, qu’il est permis d’actionner la veille de Chabbat (avant l’entrée de Chabbat) la « minuterie de Chabbat », aussi bien pour les besoins de l’allumage et l’extinction des lumières de la maison, aussi bien pour l’allumage et l’extinction d’un ventilateur, d’une plaque chauffante (Plata), ou autre.

Minuterie digitale (électronique)
Si la minuterie est digitale (électronique), et nécessite – lorsqu’on désire modifier son état – la réalisation d’une action électrique quelconque (ou bien une minuterie mécanique qui nécessite l’interruption de son activité afin de modifier les heures), il est strictement interdit de modifier son état pendant Chabbat.
Tout ce que nous traitons ici ne concerne que le type de minuterie que l’on trouve fréquemment, constituée de petits « chevaliers » qui fixent les heures précises où l’électricité doit fonctionner ou pas.

Maintenir un état d’allumage
Nous allons à présent expliquer les cas où il est permis ou interdit de modifier l’état de la minuterie pendant Chabbat:

Si la minuterie est en état d’allumage (les lumières de la maison sont allumées), et que l’on désire prolonger cet état, par exemple, lorsque la minuterie doit éteindre l’électricité à 10h et que l’on désire retarder cette extinction à 11h, il est permis de presser ou de déplacer les chevaliers afin de retarder l’extinction.

Avancer l’heure d’extinction
Mais on ne doit pas autoriser à modifier l’état actuel s’il s’agit de raccourcir l’activité de la minuterie, afin d’avancer l’heure d’extinction (pour un malade qui souffre à cause de la lumière, on peut autoriser à avancer l’heure d’extinction. Les choses sont expliquées dans le Yalkout Yossef et dans le Halacha Béroura chap.277).

Maintenir un état d’extinction
De même, si l’électricité est présentement éteinte, et que la minuterie doit la rallumer plus tard, par exemple, s’il est présentement 10h et que la minuterie doit rallumer la minuterie à 11h, mais que nous désirons retarder l’heure de l’allumage à 12h, il est permis également dans ce cas de presser ou de déplacer les chevaliers, afin que la lumière reste éteinte plus longtemps, et qu’elle ne se rallume qu’à une heure plus tardive que prévue.

Avancer l’heure de l’allumage
Mais il est interdit d’avancer l’heure d’allumage (certains décisionnaires autorisent pour les besoins d’une Mitsva).

Principes généraux: Il est permis de faire en sorte que la situation reste en l’état où elle est, comme lorsque la lumière est éteinte, provoquer qu’elle reste éteinte plus longtemps, ou bien lorsqu’elle est allumée, provoquer qu’elle reste allumée plus longtemps. Mais il est interdit de modifier un état, comme avancer l’heure d’allumage ou d’extinction.

Questionner Le Rav


הלכה יומית מפי הראש"ל הגאון רבי יצחק יוסף שליט"א

דין ברכת שפטרנו מעונשו של זה
לחץ כאן לצפייה בשיעורים נוספים

Les dernières Halachot publiées

"תנא דבי אליהו כל השונה הלכות בכל יום מובטח לו שהוא בן העולם הבא"

נדה ע"ג א'

8 Halachot Les plus populaires

Salt on the Table

Question: Is there a halachic necessity to have salt placed on the table before reciting the Hamotzi blessing and is it necessary to observe this custom on weekdays as well? Answer: The Gemara (Berachot 40a) states: “Rava bar Shmuel said in the name of Rav Chiya: One may not recite the Hamo......

Lire la Halacha

Question: May one eat bread without washing one’s hands if one does not touch the bread with one’s hands directly and instead holds it with a napkin and like?

Answer: The Gemara in Masechet Chullin (107b) states: “The Sages permitted a cloth (i.e. they permitted eating bread without first washing one’s hands by wrapping one’s hands in a cloth) for those eating Terumah (meaning that during the time when the Bet Hamikdash still stood, befo......

Lire la Halacha

The Laws of Washing One’s Hands for a Bread Meal

The Enactment of Washing One’s Hands for a Bread Meal There is a rabbinic enactment to wash one’s hands before sitting down to eat a bread meal. The Mishnah in Masechet Eduyot (Chapter 5) relates that Rabbi Eliezer ben Chanoch was excommunicated for having raised doubts about the necess......

Lire la Halacha

Eating without First Washing One’s Hands

In the previous Halacha, we have explained that one may not be lenient and nullify the edict of washing one’s hands prior to eating bread; even if one does not touch the bread with one’s hands directly and merely holds it with gloves or a napkin, one may still not defy this edict. If one......

Lire la Halacha


The “Asher Yatzar” Blessing vs. Birkat Hamazon

Question: In the previous Halacha, we have discussed if one becomes obligated to recite an after-blessing on food and before he does so, he uses the facilities and becomes obligated to recite the “Asher Yatzar” blessing, one should recite the “Asher Yatzar” blessing first and......

Lire la Halacha

Question: If one becomes obligated to recite an after-blessing after eating any food (for instance, by eating a Kezayit, approximately twenty-seven grams, of fruit) and before reciting the after-blessing, one used the facilities and becomes obligated to recite the “Asher Yatzar” blessing, which blessing must one recite first: Should one first recite the “Asher Yatzar” blessing or the after-blessing on the food one ate?

Answer: This question has already been discussed by the Maharshal (Rabbeinu Shlomo Luria, one of the foremost Acharonim who lived approximately five-hundred years ago in Eastern Poland and authored the Sefer Yam Shel Shlomo and others) in his responsa (Chapter 97) and writes that if one becomes obli......

Lire la Halacha

A Power Outage on Shabbat

Question: Last Shabbat, there was a power outage and for six hours, we had no electricity. Later on in the day when the problem was repaired, the Plata (electric hotplate) turned back on. Is it permissible to eat the foods that were warmed on the hotplate? Answer: Regarding the aforementioned mat......

Lire la Halacha

Reciting Birkat Hamazon in the Place One Has Eaten

Question: Is one obligated to recite Birkat Hamazon specifically where one has eaten bread or may one recite this blessing elsewhere? Answer: One who eats a bread meal must recite Birkat Hamazon in the place where one has eaten and one may not go to a different place and recite the blessing there......

Lire la Halacha