Halacha pour jeudi 9 Tevet 5781 24 décembre 2020

Le jeûne du 10 Téveth qui tombe un vendredi

Demain vendredi, tombe le jeûne du 10 Téveth, date à laquelle nous jeûnons chaque année, jusqu’à la venue du Macha’h, car c’est à cette date que le roi de Babylone a posé le siège devant la ville de Jérusalem, afin de la détruire, comme il est dit dans le livre du prophète Yé’hezkel (chap.24) : « Dans la neuvième année, le dixième jour du dixième mois (Téveth), la parole d’Hachem me fut adressée en ces termes: « Fils de l'homme, note-toi le nom de ce jour, du jour même où nous sommes: le roi de Babylone prend le contact de Jérusalem aujourd'hui même. »

Nos maitres débattent dans le Talmud (Traité ‘Erouvin 40b) au sujet du cas où le jeûne tombe un vendredi. Faut-il jeûner conformément à la règle en vigueur chaque année, ou bien faut-il – vers la fin de la journée, avant la fin du jeûne  – goûter quelque chose afin de ne pas entrer dans le Chabbat en étant dans le jeûne?

La Guémara cite à ce propos une Baraïta suivante:
Rabbi Yéhouda dit: « Un jour, nous étions assis devant Rabbi ‘Akiva, et nous étions le 9 Av qui tombait cette année là un vendredi. On apporta à Rabbi ‘Akiva un œuf mollet et il le consomma sans sel. Non pas parce qu’il avait envie de le consommer, mais uniquement pour indiquer la Halacha aux élèves. » Rabbi Yossé dit: On doit jeûner la journée entière. Fin de citation de la Baraïta.

Explication de la Baraïta : Une année, le 9 Av tomba un vendredi (de nos jours où nous nous basons sur les calendriers fixes, le 9 Av ne pourra jamais tomber un vendredi, mais du temps de Rabbi ‘Akiva – qui fixait lui-même les années et les mois – une telle chose pouvait arriver), et vers la fin du jeûne, quelques minutes avant l’entrée de Chabbat, on apporta un œuf à Rabbi ‘Akiva et il le consomma d’un seul coup sans sel, afin d’enseigner aux élèves que selon le Din, il ne faut pas entrer dans Chabbat en étant affamé et à jeun, car ce n’est pas une marque de respect vis-à-vis du Chabbat.

Cependant, Rabbi Yossé réfute l’opinion de Rabbi ‘Akiva sur ce point, et selon son opinion, il faut jeûner et achever le jeûne, sans consommer quoi que ce soit.

Il est expliqué dans la Guémara que la Halacha est tranchée sur ce point selon Rabbi Yossé, et il faut donc jeûner et achever sans consommer quoi que ce soit jusqu’au repas de vendredi soir.

En réalité, les Tossafot écrivent sur place au nom de Rabbénou ‘Hanan’el, que nous possédons un enseignement transmis, selon lequel Rabbi ‘Akiva était gravement malade cette année là, et les médecins lui ont apporté un œuf vers la fin du jeûne. Rabbi Yéhouda ne porta pas attention au fait qu’il était question d’un malade, et de ce fait, il se fia à ce qu’il avait vu, sans connaitre la raison pour laquelle Rabbi ‘Akiva avait agit ainsi. Il se trouve donc que même selon l’opinion de Rabbi ‘Akiva, on ne doit pas se montrer souple sur ce point.

C’est ainsi que tranche MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.249), lorsque le jeûne tombe un vendredi, il faut jeûner et achever le jeûne, sans consommer quoi que ce soit avant l’entrée du Chabbat.

C’est pour cela que notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit (‘Hazon Ovadia- Arba’ Ta’aniyott page 15), que si l’assemblée prie Min’ha et ‘Arvit tôt (ils accueillent le Chabbat avant la nuit), il est interdit de réciter le Kiddouch avant la sortie des étoiles (qui est environ 20 mn après le coucher du soleil).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

ESTA PERMITIDO CONSUMIR PESCADO CON LECHE?

Estudiamos en el Talmud, tratado de Hulin 103b, se prohíbe cocinar carnes con leche, a excepción de la carne de pescado y de langosta. Observamos entonces que, de acuerdo a la legislación talmúdica no se incluye en la prohibición de consumir o cocinar carne con lec......

Lire la Halacha

CON EL COMIENZO DEL MES DE AB SE DISMINUYEN LAS PRACTICAS ALEGRES

Aún cuando, como ya vimos anteriormente, desde el 17 de Tamuz se acostumbran alguna prácticas de duelo, al comenzar el mes de Ab esto se hace más estricto y las costumbres de duelo son más rígidas y se observan hasta el 10 de Ab. Afirma el Talmud (Ta´anit 26b......

Lire la Halacha

UN ESPACIO EN LA CASA SIN PINTAR

Pregunta: ¿Es necesario dejar en la casa una espacio sin pintar, como suelen hacerlo algunas personas meticulosas en su observancia? Respuesta: El Talmud (Baba Batra 60ª) nos dice, que a partir de la destrucción del sagrado Templo, la persona no debe terminar de pinta......

Lire la Halacha

DURANTE LAS TRES SEMANAS

Está prohibido realizar festejos, bailes, etc, durante las tres semanas que transcurren desde el 17 d eTamuz hasta el 9 de Ab incluso sin instrumentos musicales. Esto es válido para los bailes o festejos que se organizan según las leyes del recato y la sobriedad del nuestro p......

Lire la Halacha


KETEB MERIRI

Comenta el Midrash Shojer Tob sobre el versículo “De la pestilencia que anda en las tinieblas“ (Salmos 91,6 ): Dicen nuestros sabios, se trata de un Shed - un tipo de depredador que fue creado la víspera de Shabbat en la creación del mundo; no es una criatura totalme......

Lire la Halacha

SOSTENER UN OBJETO EN EL MOMENTO DE LA PLEGARIA

Pregunta: Es permitido sostener el celular durante la plegaria? Respuesta: Estudiamos en el Talmud (Berajot 23) “No debe la persona sostener los tefilin en sus manos o un rollo de la Torá durante la plegaria. O sea que durante la plegaria de la “amidá” no se debe s......

Lire la Halacha

EL MÉRITO DE DAR CARIDAD

En la entrega anterior citamos la postura del profeta Jeremías, quien le oró a D-os que cuando personas inicuas intenten dar caridad, les presente individuos indignos para que de esa forma pierdan el mérito que dicho precepto supone. Por otro lado, las personas realmente meri......

Lire la Halacha

17 DE TAMUZ

El dia de hoy, Domingo, llevamos a cabo el ayuno del 17 de Tamuz..Y se corresponde a la fecha en que se violentaron las murallas de la ciudad sagrada de Jerusalén. Estos días que transcurren entre el 17 de Tamuz y el 9 de Ab son denominados “ben hametzarim”, entre la ang......

Lire la Halacha