Halacha pour lundi 18 Kislev 5782 22 novembre 2021

Règles relatives à l’allumage des Nérot ‘Hanouka

L’heure de l’allumage
L’heure de l’allumage des Nérot ‘Hanouka est l’heure de la sortie des étoiles.
Certains Achkénazim ont l’usage d’allumer immédiatement au coucher du soleil.
Si l’on a tardé et que l’on n’a pas allumé, on doit allumer immédiatement.
Même si l’on a beaucoup tardé, on peut allumer jusqu’à l’aube.

L’obligation de l’allumage
Nous avons déjà mentionné que selon l’usage des Séfaradim, seul le maitre de maison allume les Nérot et ainsi, tous les membres du foyer sont acquittés de leur devoir. Mais selon l’usage des Achkénazim, chaque membre du foyer allume ses propres Nérot ‘Hanouka.
Nous avons également mentionné le fait que les femmes sont soumises au devoir de l’allumage des Nérot ‘Hanouka, et de ce fait, une femme qui n’a pas d’époux, ou bien dont l’époux ne se trouve pas à la maison, est tenue d’allumer les Nérot ‘Hanouka elle-même.
De même, si le mari sait par avance qu’il rentrera tard dans la soirée, il peut nommer son épouse déléguée, afin qu’elle allume les Nérot ‘Hanouka. Ainsi, l’épouse allumera les Nérot avec les bénédictions, et son époux sera acquitté de son devoir.

Allumage par un enfant
Puisque l’obligation de l’allumage des Nérot ‘Hanouka n’incombe que des hommes et des femmes au-delà de « l’âge des Mitsvot » (13 ans et plus pour un garçon ; 12 ans et plus pour une fille), si un enfant allume les Nérot ‘Hanouka (pour le foyer), les autres adultes ne pourront pas s’acquitter de l’allumage de cet enfant.
Il ne faut donc pas permettre à un enfant d’allumer les Nérot ‘Hanouka.
Si l’on est le 2ème soir (et plus), il faut que le père ou le chef de famille allume le 1er Ner du soir, et les autres Nérot du soir pourront être allumés par un enfant qui n’est pas Bar/Bat Mitsva (même dans ce cas, il est bon que le père prenne la main de l’enfant pendant que celui-ci allume les autres Nérot du soir).
Le « Chamach » peut être allumé par n’importe qui.

Cependant, puisque le sujet de l’enfant - qui peut ou pas acquitter le foyer par son allumage – fait l’objet d’une divergence d’opinion Halachique parmi les décisionnaires, si à postériori un enfant non Bar/Bat Mitsva a allumé les Nérot ‘Hanouka pour le foyer, il n’est pas nécessaire de les éteindre et d’en rallumer d’autres, et certainement pas avec bénédictions.

Emettre une condition sur les Nérot ‘Hanouka
Les restes d’huile, de mèches ou de bougies de l’allumage des Nérot ‘Hanouka ont un statut de « Kédoucha » (sainteté) du fait qu’ils ont servis à la Mitsva de l’allumage des Nérot ‘Hanouka.
De ce fait, il faut brûler ces restes après ‘Hanouka.
Or, afin d’éviter cette situation, il est juste et bon d’émettre une condition verbale avant ‘Hanouka, selon laquelle on n’a pas l’intention d’assigner l’huile ou les mèches pour la Mitsva (au-delà de la ½ heure obligatoire où les Nérot doivent brûler chaque soir), et ainsi, la Kédoucha ne reposera pas sur les restes d’huile et de mèches, et l’on pourra les utiliser comme on le désire.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

COMO SE REALIZA LA TEBILAT KELIM

Se debe evitar la ”jatzitza” al sumergir el utensilio en la mikva. Jatzitza es todo elemento que evita el contacto directo del agua con el objeto. Por eso, no se debe asir el objeto que se sumerge fuertemente pues se estaría evitando que el agua haga contacto con el mismo en el lu......

Lire la Halacha

LECTURA DE TEHILIM EN LAS NOCHES

Pregunta: ¿Está permitido leer versículos del Tanaj o Tehilim –Salmos- en las noches, o existe alguna prohibición al respecto en los escritos de la Kabbalá? ¿Existe alguna consideración si la lectura se efectúa pa......

Lire la Halacha

SOBRE LOS ALIMENTOS PROHIBIDOS

Pregunta: Se debe supervisar el cashrut de los alimentos que consumen los niños pequeños? Respuesta: Con respecto a los alimentos prohibidos por la Torá, como carne y leche, cebo, carne prohibida, etc. existe una prohibición de la Torá de alimentar con ellos inc......

Lire la Halacha

EDUCACIÓN TEMPRANA

En entregas anteriores vimos que la prohibición de destruir un árbol se hace extensiva a la destrucción de objetos, prendas, alimentos, etc. lo cual es legislado por el Ramba”m quien, según el Rab Hamguid –uno de sus comentaristas- considera estas prohibicione......

Lire la Halacha


TEBILAT KELIM EN LOS CAFES

Pregunta: La persona que es invitada a casa de un amigo y este no cumple con el precepto de tebilat kelim, o desea tomar un café en un bar, puede hacerlo aun cuando los utensilios en estos casos no fueron sumergido en una mikva? Respuesta: como vimos anteriormente, todos los utensilios de ......

Lire la Halacha

SALADO DE VERDURAS EN SHABBAT

En la entrega anterior escribimos sobre la prohibición de hacer encurtidos en Shabbat, es decir sumergir alimentos en salmuera o vinagre para prepararlos, pues esto se considera como una cocción en Shabbat. De allí que surge la prohibición de salar alimentos como cebol......

Lire la Halacha

COMIDA FESTIVA –YOM TOB-

El día de Shabuot es necesario dividirlo, dedicando mitad del tiempo a la sinagoga, plegarias y estudio, y mitad del tiempo a las comidas festivas junto a la familia, como estudia el Talmud (Betza 15): Enseña Rabí Yehoshua, mitad será para ustedes y mitad para D-os. Y ......

Lire la Halacha

MOTZI – MATZA

La matza con la que es apropiado cumplir el precepto la noche de Pesaj es la denominada “matza shemura” o sea controlada desde el mismo momento en que se segó el trigo que no tome contacto con el agua. Asimismo, esta matza debe ser realizada a mano para que la misma se realice con......

Lire la Halacha