Halacha pour mercredi 2 Sivan 5782 1 juin 2022

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

Râper des légumes pendant Yom Tov

Question: Je désire prépraer des omelettes de pommes de terre pendant la fête de Chavouot, est-il permis de le faire pendant la fête?

Réponse: Nous avons expliqué qu’il est interdit de réaliser certaines activités pendant Yom Tov au même titre que pendant Chabbat, excepté les activités liées à la nourriture, lorsque ces activités concernent la consommation d’aliments réservés au Yom Tov lui-même, comme cuire, frire ou autre.

Les travaux interdits pendant Yom Tov
Cependant, même si la Torah a permis d’effectuer pendant Yom Tov tout travail lié à la nourriture (Oh’el Néfech), il y a tout de même certains travaux qui restent interdits pendant Yom Tov, même s’ils sont liés à la nourriture.

Par exemples : il est interdit de moissonner son champ, de vendanger sa vigne ou de cueillir des fruits pendant Yom Tov, même pour les besoins de la nourriture de la fête (par exemple, si quelqu’un désire cueillir une pomme d’un arbre pendant Yom Tov, pour la manger tout de suite, cela reste interdit). De même, il est interdit d’entasser ou de battre la récolte pendant Yom Tov. Il est également interdit de trier ou de moudre pendant Yom Tov, comme nous allons l’expliquer.

Pourquoi ces travaux sont-ils interdits?
Les décisionnaires débattent afin définir l’origine de l’interdiction de ces activités pendant Yom Tov. Sont-elles interdites par la Torah elle-même, ou bien par décret de nos maitres?

Voici la base de ce débat:
Selon certains décisionnaires, on moissonne en général la totalité de son champ, ou on vendange la totalité de sa vigne, en une seule fois. De ce fait, nos maitres ont interdit la moisson du champ ou la vendange de la vigne pendant Yom Tov afin que la personne ne subisse pas une fatigue trop importante, en consacrant la totalité de la journée de la fête à ses travaux, et négligera ainsi totalement le devoir de se réjouir pendant la fête.

Selon cette opinion, l’origine de l’interdiction de ces activités est un décret de nos maitres, et non de la Torah.
De même pour les travaux d’entasser (‘Imour) ; battre la récolte (Dach) ; presser des fruits (Séh’ita) ; trier (Borer) ; moudre (Toh’en) ; tamiser (Harkada), toutes ces activités restent interdites pendant Yom Tov, même pour les besoins de la fête.

Mais selon une autre opinion parmi les décisionnaires, tous les travaux que l’on vient de citer sont interdits par la Torah elle-même pendant Yom Tov, et non par nos maîtres.

Les propos du Talmud Yérouchalmi
C’est apparemment ce que le Talmud Yérouchalmi veut dire en faisant remarquer l’enchaînement de 2 versets de la Torah qui n’ont pas réellement de rapport.
Ces versets sont:
« … excepté un travail pour l’alimentation de l’homme, seulement ce type de travail sera réalisé pour vous », qui est suivi de:
« Vous surveillerez les Matsot… ».
Cet enchaînement vient nous apprendre que les seuls travaux liés à la nourriture qui sont autorisés pendant Yom Tov, sont uniquement les travaux qui interviennent à partir de Licha (pétrir) et au-delà.
C'est-à-dire, à partir du moment où l’on pétrit la pâte et après (lorsque la farine entre en contact avec l’eau, et qu’elle est susceptible de fermenter si on ne la surveille pas particulièrement), c’est pourquoi, les travaux qui précèdent le pétrissage de la pâte, sont interdits pendant Yom Tov, même s’ils sont réalisés pour la nourriture de Yom Tov.

Mais pétrir la pâte – même si c’est interdit pendant Chabbat – cela reste autorisé pendant Yom Tov, tout comme cuire ou frire ou autre.
Par contre, les activités de cueillir (moissonner), battre le blé ou presser, ou bien trier, restent interdites pendant Yom Tov au même titre que pendant Chabbat.

L’utilisation d’une râpe pendant Yom Tov
A partir de là, nous pouvons apprendre au sujet de la préparation de beignets de pommes de terre pendant Yom Tov.
En effet, pour préparer ces beignets, on prend des pommes de terre que l’on râpe au moyen d’un outil que l’on appelle « économe » (mécanique).
Ensuite, on en fait une pâte que l’on frit en beignets.
Il semblerait apparemment que cette activité soit interdite pendant Yom Tov car râper des légumes avec un ustensile réservé à cet effet, relève de l’interdiction de moudre (« Toh’enn ») interdite pendant Chabbat, et cette interdiction est aussi en vigueur pendant Yom Tov, puisque moudre figure parmi les travaux antérieurs à pétrir la pâte lorsqu’on moud les grains de blé pour en faire de la farine.

Mais sur le plan pratique, il est permis de râper des légumes pendant Yom Tov pour les besoins de la friture ou autre, car nos maitres se montrent souples vis-à-vis de l’économe ménager que l’on possède à la maison, puisqu’il n’est pas d’usage de râper de grandes quantités de légumes avec cet outil, mais seulement en petite quantité selon les besoins du Yom Tov lui-même.
Or, puisqu’il n’est pas possible de râper les légumes à l’avance car leur goût se détériorerait au bout d’un jour, on peut donc autoriser de les râper pendant Yom Tov.

En conclusion: Pendant Yom Tov, il est permis de râper des légumes au moyen de l’outil (mécanique) réservé à cet effet, lorsque la chose est indispensable pendant Yom Tov, comme lorsqu’on veut râper des pommes de terre.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Havdala le samedi soir où tombe le 9 Av – Règle pour un malade qui mange le jour du 9 Av

Pour une année où le 9 Av tombe un samedi soir – comme cette année 5782 – nos maitres les Richonim (décisionnaires de l’époque médiévale) débattent afin de définir comment faut-il procéder en ce qui concerne la H......

Lire la Halacha

Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av, ainsi que les règles du 9 AV cette année

Un malade sans danger; une personne âgée; une femme accouchée Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av. Dans le cas d’un doute, il faut consulter une autorit&e......

Lire la Halacha


Séouda Mafseket (repas avant le jeûne) cette année (5782)

La veille du 9 Av, nos maîtres ont interdit (selon le strict Din et non selon la tradition) de consommer de la viande et du vin lors de Séouda Hamafseket (le repas que nous prenons avant le début du jeûne, après la moitié de la journée). De même, ......

Lire la Halacha

« Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie » - Année 5782

Ce vendredi, tombe – avec l’aide d’Hachem – le jour de Roch ‘Hodech Mena’hem Av, et la semaine prochaine - Chabbat prochain - tombe le 9 Av, mais puisqu’il est interdit de jeûner le jour du Chabbat (excepté Yom Kippour), le jeûne est repor......

Lire la Halacha

Prier avec Minyan en plein air

Question: Lorsqu’on sort en promenade  et que s’organise un Minyan de dix personnes pour la prière de Minh’a ou d’Arvit en plein air, est-ce que chaque personne présente compte dans le Minyan, même si tout le monde n’est pas réuni dans un......

Lire la Halacha

Frire du poisson dans une poêle de viande - Cuire du poisson et de la viande dans le même four – L’usage de notre maitre le Rav z.ts.l

Il est une Halacha très connue selon laquelle il est interdit de consommer du poisson avec de la viande, selon ce qui est expliqué dans la Guémara et les décisionnaires. Cuire du poisson dans une marmite viande Bien qu’il soit interdit de cuire un aliment lact&e......

Lire la Halacha