Halacha pour jeudi 24 Kislev 5781 10 décembre 2020

Un invité qui rentre chez lui le samedi soir

Question: Un fils marié invité avec son épouse et ses enfants à passer le Chabbat de ‘Hanouka chez ses parents ou chez ses beaux-parents on père, où doit-il allumer le samedi soir lorsqu’il rentre chez lui?

Réponse: Lorsqu’un fils marié est invité chez ses parents ou chez ses beaux-parents avec sa famille à passer le Chabbat de ‘Hanouka, selon l’usage des Séféradim où seul le chef de famille allume les Nérot ‘Hanouka, le fils est dans ce cas acquitté par l’allumage du père ou du beau-père le vendredi puisqu’il est son invité et qu’il mange chez lui. (Selon l’usage des Achkénazim quoi qu’il en soit, tous les membres du foyer allument de façon indépendante).

La véritable question se pose au sujet du samedi soir, aussi bien pour l’usage des Séfaradim que pour celui des Achkénazim: A quel endroit le fils marié doit-il allumer (ou se rendre quitte) ? Doit-il allumer (ou se rendre quitte) chez son père ou chez son beau-père, là où il est invité et là où il mange jusqu’à samedi soir, ou bien doit-il allumer à une heure tardive à son foyer où il se rendra après la sortie de Chabbat pour y dormir?

En d’autres termes, le paramètre déterminant l’allumage des Nérot ‘Hanouka est-il le lieu où l’on mange ou bien le lieu où l’on dort?

Le Gaon Rabbi Ya’akov KAMINETSKY z.ts.l (il faisait partie des hautes sommités de la Torah aux Etats Unis il y a environ 30 ans) écrit dans son livre Emet Lé-Ya’akov (chap.677) : « Un homme invité chez son beau père ou chez d’autres gens pour le Chabbat de ‘Hanouka avec l’intention de retourner chez lui après la sortie de Chabbat, doit allumer le samedi soir (ou se rendre quitte) sur le lieu où il est invité pour le Chabbat, car ce lieu est considéré comme sa maison jusqu’à son départ. »
Cela signifie qu’étant donné que cet homme séjourne et mange au foyer de ses hôtes, leur foyer devient son foyer, et de ce fait, il doit allumer les Nérot (ou se rendre quitte) dans leur foyer, et ne pas allumer chez lui lorsqu’il y retournera plus tard, dans la soirée de samedi.
Le Gaon Rabbi Chélomo Zalman OYERBACH z.ts.l écrit des propos similaires à ceux du Gaon Rabbi Ya’akov KAMINETSKY, dans on livre Halichot Chélomo (page 279).

Cependant, dans son livre ‘Hazon Ovadia-‘Hanouka (page 155), notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l nous fait découvrir les propos d’un des premiers de nos grands maitres les décisionnaires des derniers siècles, le Gaon Rabbi Yossef KATS (il fut le Av Beit Din de la ville de Cracovie il y a environ 500 ans à l’époque du RAMA et du MAHARCHAL) qui écrit dans son livre Chou’t Chéérit Yossef (chap.73) :
« Celui qui mange et boit dans un repas chez un ami, et que l’heure de l’allumage de ‘Hanouka arrive, il semble que l’allumage des Nérot ‘Hanouka ne dépend pas essentiellement du lieu où l’on mange, même s’il s’agit d’un repas véritable, mais du lieu où l’on dort. » Fin de citation.

Notre maitre le Rav z.ts.l cite les propos d’autres décisionnaires qui ont traité le sujet, en ajoutant des preuves et des arguments sur le sujet, pour prouver que celui qui est invité lors du Chabbat de ‘Hanouka, doit allumer les Nérot le samedi soir à son foyer, même s’il n’y rentrera qu’à une heure tardive, et il ne doit pas allumer n’y se fier à l’allumage du foyer de son hôte.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

LA CUENTA DEL OMER

Está escrito en la Torá: Y contaréis para vosotros desde el día siguiente del Shabbat, del día en que habéis ofrecido el ´omer, siete semanas completas (Vaikra 23,15). Afirman nuestros sabios (Menahot 65b) que el día siguiente al Shabbat a que h......

Lire la Halacha

COLCHON INFLABLE EN SHABBAT

Pregunta: Tengo un colchón inflable y se infla por medio de una bomba mecánica, no eléctrica o simplemente con la boca ¿se lo puede inflar en Shabbat? Respuesta: El Talmud (Shabbat 48) establece que no está permitido introducir plumas o trozos de algodón ......

Lire la Halacha

BENDICIONES SOBRE ALIMENTOS EN LA NOCHE DE SHABUOT

Como vimos en la entrega anterior, es costumbre permanecer despiertos la noche de Shabuot y dedicar la misma al estudio de Tora. Asimismo escribimos que esta noche es preciso leer el “Tikun” correspondiente el cual, según los maestros de Cabalá posee gran importancia, y ......

Lire la Halacha

LECTUAR DE LA SHEMA PREVIO A DORMIR

Pregunta: Es obligatorio leer la Shema Israel antes de dormir, y si es así, es obligatorio leer la bendición “baruj hamapil” que aparece en los libros de plegaria, sidurim? Respuesta: El Talmud (Berajot 60) afirma que la persona que va a dormir debe pronunciar la bendici......

Lire la Halacha


CARIDAD PARA LA SANACIÓN DE UN HIJO

Pregunta: Es correcto dar caridad –tzedaka- para la sanación de un pariente etc. o eso se considera realizar una acción sagrada con un interés personal, lo cual no es correcto? Respuesta: El Talmud (Pesajim 8ª) afirma que la persona que entrega una suma a caridad y......

Lire la Halacha

LA NOCHE DE SHABUOT

Es una costumbre generalizada en todas las comunidades judías permanecer despiertos toda la noche de Shabuot y dedicarse al estudio de la Torá hasta la madrugada, como lo cita el sagrado libro del Zohar: Los grandes piadosos de la antigüedad dedicaban esta noche al estudio de la T......

Lire la Halacha

LOS PÁJAROS EN SHABBAT

Pregunta: Los pájaros que viven en una jaula, pueden ser movilizados en Shabba? Por ejemplo si necesita trasladar la jaula de un sitio a otro. Respuesta: El Talmud (Shabbat 128) aclara que está prohibido manipular en Shabbat animales o aves, los cuales poseen el estatus de mukze &nd......

Lire la Halacha

PASEAR EL PERRO EN SHABBAT

Pregunta: La persona que tiene un perro en su casa como mascota o para dirigir a un no vidente ¿Puede movilizarlo en Shabbat? Asimismo ¿Está permitido pasear al perro en Shabbat por las calles de la ciudad? Respuesta: En principio, es importante aclarar que las personas ortod......

Lire la Halacha