Halacha pour lundi 8 Elul 5781 16 août 2021

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

La taille de la responsabilité est égale à celle des capacités

En 5733 (1973), notre maitre le Rav z.ts.l occupait les fonctions de Grand Rabbin de Tel Aviv. Lors du Chabbat Chouva (entre Roch Ha-Chana et Yom Kippour), des étudiants en Yéchivot se rassemblaient à la synagogue et notre maitre le Rav z.ts.l prononçait un discours devant eux.
Nous allons citer ses principales paroles (avec quelques légers rajouts):

Lorsqu’un individu est jugé par le Tribunal Céleste, lorsqu’on le juge pendant les jours de jugement dans lesquels nous nous trouvons, on ne juge pas toutes les personnes de la même manière. En effet, la responsabilité sur ses actes dépend de l’importance des capacités de l’individu. De même, l’âme de chacun n’est pas la même chez tout le monde. Certaines personnes possèdent une âme dont la source est très haut placée, et d’autres possèdent une âme dont la source est moins élevée. On exige de chacun d’accomplir ses actes selon ses forces et selon son niveau.

Notre maitre le Rav z.ts.l pleurait chaque année à Yom Kippour lors du Viddouy (le texte d’aveu des fautes), en versant de chaudes larmes lorsqu’il prononçait les mots « Nous avons négligé l’étude de Ta Torah durant des jours et des nuits ».
Toute l’assemblée s’étonnait! Pourquoi notre maitre pleure –t-il?! Il n’y a pas de plus grand assidu dans l’étude de la Torah! Qu’a-t-il à avouer?!
Mais notre maitre le Rav z.ts.l expliqua lui-même et dit:
« On raconte que le Gaon de Vilna z.ts.l pleurait à chaudes larmes le jour de Yom Kippour lors du Viddouy, et il disait: « Nous avons négligé l’étude de Ta Torah durant des jours et des nuits », alors que si l’on additionnait tous les instants de l’année durant lesquels il n’avait pas étudié la Torah, on n’obtiendrait pas une heure! Malgré tout, le Gaon de Vilna pleurait sur la négligence de l’étude de la Torah.
Ceci s’explique par le fait que le Gaon de Vilna possédait un esprit particulièrement limpide, et par la puissance et le niveau de son esprit, alors qu’il n’était encore qu’un enfant, il étudia l’intégralité des traités Talmudiques Zévah’im et Ménah’ott (traités réputés pour leur complexité) en une seule nuit, au point d’éveiller la stupéfaction de tous ses auditeurs lorsqu’ils l’examinèrent et qu’ils purent constater qu’il n’avait pas négligé le moindre détail de cette étude malgré sa rapidité éclaire!
De ce fait, chaque instant du Gaon de Vilna était aussi précieux que des jours et des nuits chez le commun des mortels, et il se devait de pleurer pour la négligence de l’équivalent d’une heure d’étude de la Torah sur toute une année (selon son niveau).
Tout ceci parce que la responsabilité se mesure en fonction de la taille des capacités. Comme le rapporte le livre Ma’assé Rav, on ne peut comparer le travail abrégé du serviteur qui nettoie l’enclot au travail abrégé du serviteur qui entretient la couronne du roi. »

A partir de là, nous pouvons apprendre nous aussi que la personne qui possède des capacités, se doit de les exploiter. Chacun se doit d’investir ses forces là où il peut oeuvrer de façon considérable. Par exemple, une personne qui est gratifiée du pouvoir de la parole, se doit d’influencer les autres par des paroles de Torah. Celui qui possède une grande richesse matérielle, se doit de contribuer selon ses capacités au soutient de la Torah et de la crainte du Ciel. Et ainsi de suite …
Donne au sage et il augmentera sa sagesse …                                  

 

Pour en savoir plus sur l’équipe et le fonctionnement de notre site, cliquez ici

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Obstruction spirituelle du cœur

Question: Doit-on faire preuve de vigilance sur la Cacherout même vis-à-vis des enfants en bas âge? Réponse: Lorsqu’il s’agit d’un aliment interdit par la Torah, comme un mélange de viande et de lait par exemple, ou bien de la viande d’anim......

Lire la Halacha

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Consommer des laitages après avoir consommé de la viande de volaille.

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué de façon générale l’obligation d’attendre 6 heures entre une consommation de viande et une consommation de laitages, ceci en raison du fait que la viande a pour nature de rester entre les dents, et ......

Lire la Halacha


L’attente entre la consommation de la viande et des laitages

Question: Combien de temps faut-il attendre après avoir consommé de la viande, pour pouvoir consommer des laitages? Réponse: Il est enseigné dans la Guémara H’oulin (105a): Mar Oukva dit : « Lorsque mon père consommait de la viande, il ne con......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha

L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha