Halacha pour jeudi 11 Elul 5781 19 août 2021

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

« Tu te souviens de toutes les omissions »

Extrait des propos de notre maitre le Rav z.ts.l en l’honneur du mois d’Eloul (avec quelques légers rajouts)

Dans l’office de Moussaf de Roch Ha-Chana, nous disons « Car tu te souviens de toutes les omissions ».
Les sages du Moussar (l’étique et la morale) expliquent ainsi le sens de cette phrase :
L’homme commet des fautes et s’efforce de se repentir sincèrement, en se souvenant toute sa vie de sa faute et en s’affligeant sur ses actes, comme il est dit : « Ma faute est constamment face à moi ». Il implore l’expiation et le pardon d’Hachem, et d’une certaine manière – si l’on peut s’exprimer ainsi – Hachem « oubli » cette faute, comme l’enseignent nos maitre dans le Talmud Yérouchalmi (Péa chap.1 fin de la règle 1) : Même si l’oubli n’existe pas chez Hachem, lorsqu’il s’agit des fautes d’Israël, IL « feint » l’oubli. Nos maitres apprennent cet enseignement à travers des versets. De même, il est dit dans le Téhilim:
« Tu porte la faute (volontaire) de ton peuple, tu couvre toutes leurs fautes (involontaires). »

Mais lorsqu’un homme commet une faute et reste dans la faute en ne réalisant pas de repentir sincère, et au contraire, en oubliant totalement ses fautes puisqu’il n’en prend pas conscience, ou bien qu’il pense intérieurement que ses actes ne sont pas si mauvais, et de ce fait il les exclut de ses pensées et les oublies, à ce moment là, on se souviendra dans le Ciel de toutes ses « omissions », et on le châtiera pour cela.

Ceci est donc le sens de la phrase « tu te souviens de toutes les omissions ».
Les « omissions » et non les « rappels », car les fautes dont l’homme se rappelle sont « oubliées » dans le Ciel, mais les fautes que l’homme oubli lui seront « rappelées » à jamais.

En revanche, pour les actes de Mitsvot, lorsqu’une personne a accomplit une Mitsva comme de la Tsédakka ou de la bonté et qu’elle s’en rappelle au point de s’en glorifier, on oubliera dans le Ciel cet acte de Mitsva et on ne lui rappellera pas cet acte pour lui faire obtenir une récompense. Mais lorsqu’un homme accomplit une Mitsva et l’oublie parce qu’il est déjà occupé à accomplir d’autres Mitsvot, et qu’il s’élève de niveau en niveau dans la Torah et l’accomplissement des Mitsvot, comme il est dit : « J’ai calculé mes chemins et je ramène mes jambes vers tes lois », on lui rappellera dans le Ciel l’acte de Mitsva qu’il a fait et on lui rappellera toutes les « omissions », sa récompense et son acte seront devant lui. (voir Maor Israël- Dérachot page 8).

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Havdala le samedi soir où tombe le 9 Av – Règle pour un malade qui mange le jour du 9 Av

Pour une année où le 9 Av tombe un samedi soir – comme cette année 5782 – nos maitres les Richonim (décisionnaires de l’époque médiévale) débattent afin de définir comment faut-il procéder en ce qui concerne la H......

Lire la Halacha

Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av, ainsi que les règles du 9 AV cette année

Un malade sans danger; une personne âgée; une femme accouchée Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av. Dans le cas d’un doute, il faut consulter une autorit&e......

Lire la Halacha


Séouda Mafseket (repas avant le jeûne) cette année (5782)

La veille du 9 Av, nos maîtres ont interdit (selon le strict Din et non selon la tradition) de consommer de la viande et du vin lors de Séouda Hamafseket (le repas que nous prenons avant le début du jeûne, après la moitié de la journée). De même, ......

Lire la Halacha

« Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie » - Année 5782

Ce vendredi, tombe – avec l’aide d’Hachem – le jour de Roch ‘Hodech Mena’hem Av, et la semaine prochaine - Chabbat prochain - tombe le 9 Av, mais puisqu’il est interdit de jeûner le jour du Chabbat (excepté Yom Kippour), le jeûne est repor......

Lire la Halacha

Prier avec Minyan en plein air

Question: Lorsqu’on sort en promenade  et que s’organise un Minyan de dix personnes pour la prière de Minh’a ou d’Arvit en plein air, est-ce que chaque personne présente compte dans le Minyan, même si tout le monde n’est pas réuni dans un......

Lire la Halacha

Frire du poisson dans une poêle de viande - Cuire du poisson et de la viande dans le même four – L’usage de notre maitre le Rav z.ts.l

Il est une Halacha très connue selon laquelle il est interdit de consommer du poisson avec de la viande, selon ce qui est expliqué dans la Guémara et les décisionnaires. Cuire du poisson dans une marmite viande Bien qu’il soit interdit de cuire un aliment lact&e......

Lire la Halacha