Halacha pour lundi 15 Iyar 5782 16 mai 2022

Pour l'élévation des âmes de:
Messa’ouda Bat ‘Aïsha (STEBOUN) de Lyon

Pour la guérison totale et rapide de:
Charles Chalom Ben Sultana
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Prier pieds nus

Question: Est-il permis de prier avec des sandales, ou même pieds nus?

Réponse: Celui qui prie doit prévoir un lieu digne pour prier. Il doit aussi apprêter ses vêtements avant de prier, ainsi que son corps et sa pensée, car il se tient devant le Roi des rois, Hachem.

Une tenue vestimentaire digne pour la prière 
La Guémara Chabbat (9b) cite différentes notions selon lesquelles, le principe « apprête-toi à la rencontre de ton D., Israël » impose à l’individu de veiller à sa tenue vestimentaire lorsqu’il se tient devant le Roi de l’univers.
En effet, l’homme se tient dans sa prière devant le Roi des rois, Hachem, et à ce titre, il se doit de veiller à ce que sa tenue vestimentaire soit belle, comme un homme qui se tient devant un roi.

La tenue vestimentaire dépend de l’usage local 
C’est pour cela que le RAMBAM écrit (chap.5 des règles relatives à la prière, règle 5) que l’on ne doit pas prier avec les pieds nus, car il n’est pas d’usage de se tenir devant une personnalité importante, un ministre ou un roi, en ayant les pieds nus.
Il ajoute à cela que la chose dépend de l’usage local : s’il est d’usage de se tenir devant des personnalités importantes uniquement avec des chaussures, il est interdit de prier sans chaussures. Mais s’il est d’usage de marcher pieds nus même en présence de grandes personnalités, il est permis de prier pieds nus.

Nos maîtres enseignent dans la Guémara H’aguiga (13b):
« Il n’est pas correct de découvrir ses pieds devant son maître »
Cela signifie qu’il n’est pas digne du savoir vivre de découvrir les pieds en présence du Maître, qui est Hachem.

MARAN explique dans le Beit Yossef (chap.91) que le manque de savoir vivre en découvrant les pieds n’existe que dans un lieu où l’on a toujours l’usage de couvrir les pieds. Mais dans un lieu où il est d’usage de les découvrir, comme dans les pays arabes où l’on prie pieds nus (même les juifs), ceci ne pose aucun problème, puisque l’on a l’usage de se tenir ainsi même devant de grandes personnalités en permanence.
MARAN explique que la règle est ainsi selon tous les avis.

Particulièrement dans les pays d’orient où l’on avait l’usage dans de nombreux endroits de se déchausser avant de pénétrer à la synagogue (Chou’t du RIVACH chap.285 et le H’YDA dans Birké Yossef chap.151) par respect pour la synagogue, les gens sont autorisés dans ces endroits à prier pieds nus.
Par contre, dans un endroit où l’on a l’usage de marcher en permanence avec des chaussures, il est interdit de prier pieds nus.

Par conséquent, même pour le sujet de notre question, il est évident que dans un endroit où l’on a toujours l’usage de marcher avec des sandales, il est permis de prier avec des sandales. Cependant, de notre époque, il n’est plus d’usage - dans aucun endroit du monde - de marcher les pieds complètement nus, et il est certain que l’on n’a plus l’usage de se tenir en présence d’une grande personnalité en ayant les pieds nus. C’est pourquoi, il semble qu’il ne faut pas prier avec les pieds nus, même de notre époque.
Il n’y a pas de différence sur ce point entre le fait de prier seul et le fait de prier avec la communauté (Chabbat 10a), dans tous les cas on ne doit pas prier en ayant les pieds complètement nus.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Comment doit-on tremper l’ustensile?

Il faut veiller à ce que rien ne fasse séparation (H’atsitsa) entre l’ustensile et l’eau du Mikvé. Est considérée comme H’atsitsa (élément séparateur), toute chose qui s’interpose entre l’ustensile et l&rs......

Lire la Halacha

Lire les Téhilim ou tout autre texte du Mikra (le TANA’H) la nuit

Question: Est-il permis de lire les Téhilim ou des versets du TANAH’ (Torah, livres des prophètes et hagiographes) la nuit, ou y a-t-il un interdit selon la Kabbala? Peut-on autoriser lorsque cette lecture est faite pour la guérison d’un malade ou pour une femme sur ......

Lire la Halacha

Un Koumkoum électrique et des ustensiles jetables vis-à-vis de l’immersion dans le Mikvé

Question: Un Koumkoum électrique (bouilloire électrique), ainsi que des ustensiles à usage unique (jetables) sont-ils soumis à l’obligation d’être trempés? Réponse: Les Poskim (décisionnaires) débattent au sujet du Koumkoum......

Lire la Halacha

Consommer des boissons dans des établissements ou chez un particulier qui n’a pas trempé les ustensiles

Question: Est-il permis de consommer un café chez un particulier ou dans un établissement (par exemple le café « Expresso » que l’on sert sans lait dans les Cafés chez nous à Paris) si le propriétaire ne veille pas à tremper les uste......

Lire la Halacha


L’immersion des ustensiles

Tous nouveaux ustensiles achetés d’un non juif (comme par exemple la majorité des ustensiles fabriqués en dehors d’Israël) doivent être trempés dans un Mikvé avant d’être utilisés. Nous apprenons ce Din dans la Torah (Ba......

Lire la Halacha

Cuire et cuisiner pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov (car plusieurs interdi......

Lire la Halacha

Les ustensiles qui nécessitent d’être trempés

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué l’obligation de tremper dans un Mikvé, tout nouvel ustensile acheté chez un non juif, comme par exemple des ustensiles dont le fabriquant est un non juif. Ces ustensiles nécessitent une immersion dans le ......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha