Halacha pour mercredi 1 Adar 5782 2 février 2022

Pour la guérison totale de:
Jean-Luc Chélomo Ben Zéhira (Azoulay)
Yossef Avraham ‘Haïm Ben Frédérique Léa (Arfi)
Charles Chalom ben Sultana (Nakache)
Noa’am Avraham Chimchon ben Dalia (Ouaknin)
Ariella Téhila Bat Aviva Myriam
Parmis tous les malades d’Israël  

Pour l’élévation de l’âme de:
Mordé’haï (Ma’ha) Ben Avraham (SELLAM) z’’l
Gilbert Sassi Ben Yéhouda (Hadjadj) z’’l

Le vélo pendant Chabbat

Nos maitres les décisionnaires des cent dernières années ont débattu au sujet du vélo pendant Chabbat, afin de définir s’il est interdit de se déplacer en l’utilisant, ou si l’on peut autoriser?

Dans un premier temps, le Gaon Rabbi Yossef MESSAS z.ts.l écrivit que l’on doit interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat, car il est fortement à craindre que le vélo se détériore pendant le déplacement, et que le cycliste en vienne à le réparer pendant Chabbat. De ce fait, il faut décréter un interdit, au même titre que nos maitres ont décrété un interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat, par crainte que l’on en vienne à le réparer pendant Chabbat.

En réalité, il est très juste que nos maitres ont interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat par crainte d’en arriver à le réparer pendant Chabbat, comme nous pouvons le constater nous-mêmes chez les musiciens, puisqu’ils accordent régulièrement les cordes de leurs instruments, et s’ils le font pendant Chabbat, il y a là un interdit de la Torah. De ce fait, nos maitres ont décrété un interdit de jouer d’un instrument de musique pendant Chabbat.

La règle est la même concernant le vélo, car si nos maitres avaient décrété un interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat par crainte qu’il se détériore, nous aurions parfaitement compris le sens d’un tel décret, et nous aurions catégoriquement interdit de se déplacer à vélo pendant Chabbat pour cette même raison.
Cependant, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’étant donné que le vélo n’existait pas du temps de nos maitres les sages du Talmud, et qu’aucun sage d’Israël n’a autorité pour ériger de nouveaux décrets depuis l’achèvement de la rédaction du Talmud, il est donc difficile d’invoquer cette raison pour interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat.

C’est en réalité ce qu’écrit le Gaon Rabbénou Yossef ‘HAÏM z.ts.l auteur du Ben Ich ‘Haï, que puisque nous n’avons pas l’autorité pour ériger de nouveaux décrets – comme le pouvaient les sages du Talmud, car eux-seuls en avaient l’autorité – on ne doit donc pas comparer le décret de nos maitres au sujet de l’instrument de musique avec le déplacement à vélo pendant Chabbat.

Le Gaon Rabbi ‘Azriel HILDESHEIMER écrit qu’il faut interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat, car les roues du vélo font des « sillons » dans le sol, et il y a là un interdit pendant Chabbat à titre de « labourer ».
Mais notre maitre le Rav z.ts.l réfute également cet argument, puisque le sillon est fait sans l’aide d’une charrue, mais seulement de façon accessoire en se déplaçant à vélo, de sorte que la réalisation du sillon n’apporte absolument rien au cycliste.
De ce fait, on ne doit pas interdire à cause de cet argument, à fortiori de notre époque où le vélo ne fait aucun sillon sur les routes ou sur les trottoirs.

Mais dans la pratique, notre maitre le Rav z.ts.l approuve (dans son livre ‘Hazon Ovadia-Chabbat vol.4 page 43, ainsi que dans Chou’t Yabiya’ Omer vol.10, dans ses notes sur le livre Rav Pé’alim) l’interdiction de se déplacer à vélo pendant Chabbat, en se référant à ce que nos maitres enseignent dans la Guémara Chabbat (113a) sur le verset:
« Si tu cesses de fouler au pied le Chabbat … en t’abstenant de suivre tes voies ordinaires … » (Yécha’ya 58-13) que ta façon de marcher (te déplacer) pendant Chabbat ne soit pas comme celle des jours de semaine, verset duquel les décisionnaires ont appris qu’il est interdit de courir pendant Chabbat, comme nous l’expliquerons dans la prochaine Halacha.

Par conséquent, puisque le déplacement à vélo se fait généralement pour des distances relativement longues, ce qui n’est pas habituellement le cas pendant Chabbat, il faut donc interdire le déplacement à vélo pendant Chabbat.
Notre maitre le Rav z.ts.l cite de nombreuses preuves à ses propos, et entre autres, l’enseignement de nos maitres dans la Guémara Bétsa (25b) selon lequel il est interdit de « sortir pendant Chabbat en étant sur une chaise ».
Il s’agit là d’un ancien usage en vigueur chez les hauts dignitaires, qui étaient assis sur un fauteuil et des gens les portaient vers tout endroit où ils désiraient se rendre (comme tel est encore l’usage aujourd’hui dans les pays d’Extrême-Orient).
Nos maitres ont interdit cela pendant Chabbat, car cela ne représente pas une marque de respect envers le Chabbat, mais une manière de se déplacer que l’on utilise en semaine.
Notre maitre le Rav z.ts.l cite d’autres arguments pour interdire.

C’est pourquoi, du point de vue de la Halacha, on ne doit pas autoriser à se déplacer à vélo pendant Chabbat, même pour les besoins d’une Mitsva.
Il faut enseigner la rigueur sur ce point.

Par la suite, la règle pour les enfants en bas-âge sera expliquée sur ce point.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Règles relatives au jour du 9 Av

Le jour de Tich’a Be-Av (le jeûne du 9 Av), 5 interdits sont en vigueur: Manger et boire; Se laver; S’enduire (le corps avec de l’huile ou de la crème corporelle) ; Porter des chaussures en cuir ; Pratiquer l’intimité conjugale De même, il est inte......

Lire la Halacha

Havdala le samedi soir où tombe le 9 Av – Règle pour un malade qui mange le jour du 9 Av

Pour une année où le 9 Av tombe un samedi soir – comme cette année 5782 – nos maitres les Richonim (décisionnaires de l’époque médiévale) débattent afin de définir comment faut-il procéder en ce qui concerne la H......

Lire la Halacha

Consommation de viande après Roch H’odech AV

Il est expliqué dans une Michna de Ta’anit (26b) qu’il est interdit par décret de nos maîtres de consommer de la viande et du vin, la veille de Tich’a Beav (la veille du jeune du 9 Av) lors de la Séouda Ha-Mafsekete (le dernier repas avant le début......

Lire la Halacha

Les personnes soumises et exemptes du jeûne du 9 Av, ainsi que les règles du 9 AV cette année

Un malade sans danger; une personne âgée; une femme accouchée Un malade (véritablement malade, qui est alité ou autre, même s’il n’est pas en danger) est exempt de jeûner le 9 Av. Dans le cas d’un doute, il faut consulter une autorit&e......

Lire la Halacha


Séouda Mafseket (repas avant le jeûne) cette année (5782)

La veille du 9 Av, nos maîtres ont interdit (selon le strict Din et non selon la tradition) de consommer de la viande et du vin lors de Séouda Hamafseket (le repas que nous prenons avant le début du jeûne, après la moitié de la journée). De même, ......

Lire la Halacha

« Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie » - Année 5782

Ce vendredi, tombe – avec l’aide d’Hachem – le jour de Roch ‘Hodech Mena’hem Av, et la semaine prochaine - Chabbat prochain - tombe le 9 Av, mais puisqu’il est interdit de jeûner le jour du Chabbat (excepté Yom Kippour), le jeûne est repor......

Lire la Halacha

Le jeûne du 17 Tamouz

Aujourd’hui dimanche est observé le jeûne du 17 Tamouz. Le 17 Tamouz est tombé hier Chabbat, mais en raison de la sainteté du Chabbat, le jeûne a été repoussé à aujourd’hui, conformément à la Halacha.  ......

Lire la Halacha

Règles relatives à la sortie du jeûne du 9 Av, et au 10 Av cette année (5782)

Aujourd’hui dimanche, nous observons le jeûne du 9 Av dont la date était hier, et en raison de la sainteté du Chabbat, le jeûne a été reporté à aujourd’hui. La sortie des étoiles – Nétilatt Yadaïm Apr&egra......

Lire la Halacha