Halacha pour lundi 4 Kislev 5780 2 décembre 2019

Le respect et la crainte du père et de la mère

Le devoir de respecter ses parents est divisé en 2 parties : le devoir de respecter le père et la mère, et le devoir de craindre le père et la mère, comme il est dit dans la Torah « Respecte ton père et ta mère », « Vous craindrez père et mère ».    

Comment se définit la crainte?
Ne pas se tenir à l’endroit réservé à son père pour prier.
Ne pas s’assoir à l’endroit réservé à son père lorsqu’il siège avec les membres de son foyer (par exemple ; en tête de table).
Ne pas contredire les paroles de son père, en disant : « Papa, ce que tu as dis n’est pas correct. »
Ne pas confirmer les paroles de son père en disant : « Tes propos me semblent justes. » (Nous expliquerons plus tard)

Selon certains décisionnaires, il est interdit de s’assoir à la place réservée à son père même lorsque celui-ci est absent, mais selon d’autres décisionnaires il ne faut se l’interdire qu’en présence du père car en agissant ainsi, on montre véritablement de l’effronterie et un manque de politesse en s’asseyant à la place du père en sa présence. Mais lorsqu’il est absent, il serait permis de s’assoir à sa place.

Du point de vue de la Halacha, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que selon le strict Din il est permis de s’assoir à laplace du père en son absence. Cependant, il faut ajouter à cela qu’étant donné qu’il est répandu dans nos mœurs que le fait de s’assoir à la place réservée au père – par exemple lorsqu’il s’agit d’une chaise ou d’un fauteuil spécialement réservé au père – est une marque d’effronterie et de manque de respect vis-à-vis du père, dans ce cas la chose est interdite selon tous les avis, car le manque de respect vis-à-vis du père est interdit dans tous les cas.                

Quelles sont les limites de la crainte des parents?
Si une personne porte de somptueux habits et qu’elle se trouve à la tête d’une grande assemblée, même si son père ou sa mère se présentent et déchirent ses vêtements en frappant leur enfant sur la tête et en lui crachant au visage, cette personne ne doit pas leur faire honte, mais se taire et avoir peur du Roi des rois qui lui a ordonné cela. (ce Din s’apprend de l’histoire rapportée dans la Guemara et que l’on a mentionné dans la précédente Halacha : « On raconte au sujet de Dama Ben Natina, qu’un jour où il était vêtu de vêtements brodés au fil d’or, comme ceux que portaient les notables de Rome, et qu’il siégeait en présence des notables de Rome, sa mère se présenta devant lui, lui déchira ses vêtements et le gifla en lui crachant au visage, sans qu’il ne lui fasse honte.)

Comment se définit le respect?
Nourrir ses parents, les vêtir, les couvrir ou autre.
Mais surtout leur donner tout cela avec un visage enthousiaste, car même si une personne nourrit ses parents chaque jour avec des oies engraissées, si elle le fait avec un visage irrité, elle peut subir un châtiment, car la bonne relation et le visage enthousiaste sont des parties centrales et fondamentales dans le devoir du respect des parents. 

Quelles sont les limites du respect des parents?
Même si des parents saisissent le porte monnaie de leur enfant et le jette en sa présence à la mer, il ne doit pas leur faire honte ni les incommoder, ni même se mettre en colère envers eux, mais plutôt accepter la décision de la Torah et se taire.
Selon certains, il est au moins permis -  si on en a la possibilité - de les empêcher de jeter le porte monnaie à la mer.
Malgré tout, on peut poursuivre son père ou sa mère au Beit Din pour avoir jeté cet argent à la mer, car on n’est pas tenu de perdre son argent pour le devoir de respecter ses parents.

Nous poursuivrons plus tard – avec l’aide d’Hachem – les nuances entre le respect des parents et la crainte des parents.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

EL DIA DE TISHA BEAB

Durante el día de Tisha BeAb -9 de Ab- están prohibido cinco cosas, a saber: Comer y beber, calzar calzado de cuero, relaciones maritales, lavarse y ungirse (utilizar cremas, aceites, etc.). Asimismo está prohibido estudiar Torá este día, pues esto regocija a la pe......

Lire la Halacha

CON EL COMIENZO DEL MES DE AB SE DISMINUYEN LAS PRACTICAS ALEGRES

Aún cuando, como ya vimos anteriormente, desde el 17 de Tamuz se acostumbran alguna prácticas de duelo, al comenzar el mes de Ab esto se hace más estricto y las costumbres de duelo son más rígidas y se observan hasta el 10 de Ab. Afirma el Talmud (Ta´anit 26b......

Lire la Halacha

DURANTE LAS TRES SEMANAS

Está prohibido realizar festejos, bailes, etc, durante las tres semanas que transcurren desde el 17 d eTamuz hasta el 9 de Ab incluso sin instrumentos musicales. Esto es válido para los bailes o festejos que se organizan según las leyes del recato y la sobriedad del nuestro p......

Lire la Halacha

EL CONSUMO DE CARNE A PARTIR DE ROSH HODESH AB

Afirma el Talmud (Ta´anit 26b) que decretaron nuestros sabios que en la seudá hamafseket–última comida previa al ayuno- no se debe consumir carne ni beber vino así como no se deben comer dos comidas diferentes, por ej. arroz y huevo. Y aún cuando el Talmud pro......

Lire la Halacha


COSTUMBRES A PARTIR DEL 1 DE AB

Como vimos anteriormente a partir de R. Hodesh Ab se deben disminuir todas las transacciones comerciales destinadas a cuestiones de alegría. Escribe nuestro maestro R. Ovadia Yosef z”l que no se deben adquirir sortijas o anillos de oro, especialmente los novios que adquieren estas jo......

Lire la Halacha

QUIENES AYUNAN EL 9 DE AB

El enfermo, aún cuando no se halla en situación de peligro su vida está exento de ayunar en Tisha Beab. De todas formas, ante cualquier duda se debe realizar una consulta rabínica ya que no cualquier tipo de malestar exime a la persona de ayunar. El anciano que se encu......

Lire la Halacha

MINIAN –Quórum de diez personas-

Pregunta: Cuando se sale de paseo y se organiza un “minian” de minha o arvit –oraciones vespertina y nocturna- ¿es preciso realizarlo dentro de un recinto cerrado o es posible realizar el “minian” al aire libre? Respuesta: Las personas que salen de pase o vaca......

Lire la Halacha

PESCADO Y CARNE – Continuación-

Pregunta: Se puede fritar en una sartén de carne, pescados? En un mismo horno, se puede hornear carne y pescado simultáneamente? Respuesta: Aun cuando existe una prohibición de freír o cocinar leche en utensilios de carne, como vimos oportunamente, esta prohi......

Lire la Halacha