Halacha pour mardi 6 Iyar 5784 14 mai 2024

La Halacha est dédiée
Pour la guérison totale de Gabriel Ben Sultana (Teboul), Max Mordé'haï Ben Oraïda (Mimouni) parmi tous les malades d'Israël

L’obligation de se lever devant un Talmid ‘Ha’ham (un érudit dans la Torah)

Il est dit dans la Torah (Vaykra 19-32) :
מִפְּנֵי שֵׂיבָה תָּקוּם, וְהָדַרְתָּ פְּנֵי זָקֵן
« Lève-toi à l'aspect d'une tête blanche, et honore la personne avancée en âge… »
Nos maîtres expliquent ce verset dans la Guémara Kidouchin (32b) :
« Une tête blanche » (Séva) c’est une personne âgée. « La personne avancée en âge » (Zaken) c’est celui qui a acquis la Sagesse de la Torah, c'est-à-dire un Talmid ‘Ha’ham (un érudit dans la Torah). Même si le Talmid ‘Ha’ham est une jeune personne, on est tenu de se lever devant lui de toute sa stature (c'est-à-dire se lever complètement), afin d’honorer son visage, quel que soit son âge. Ce devoir est un commandement positif de la Torah (Mitsvat ‘Assé Min Ha-Torah).

Nous avons déjà fait mention du fait que le devoir de se lever devant son Rav Mouv’hak (le Rav duquel l’élève a acquis la majeure partie de ses connaissances en Torah) ou devant un Gadol Ha-Dor (un Grand de la génération), implique de se lever complètement, de toute sa stature pendant tout le temps où l’on voit le Rav se déplacer, jusqu’à ce qu’il s’assoit ou qu’il se retire de sorte qu’il ne soit plus dans le champ de vision de l’élève.
Exactement comme pour le Séfer Torah, devant qui toute l’assemblée présente dans la synagogue ainsi que dans la galerie des dames, est tenue de se lever pendant tout le temps où l’on déplace le Séfer Torah du Hé’hal vers la Téva et de la Téva vers le Hé’hal (comme le tranche MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h chap.282).

Mais lorsqu’il s’agit simplement d’un Talmid ‘Ha’ham (un érudit dans la Torah) qui n’est pas le Rav Mouv’hak de la personne assise, et qui n’est pas non plus un Gadol Ha-Dor, même si la personne assise a appris de la Torah de ce Talmid ‘Ha’ham, elle n’est tenue de se lever que lorsque le Talmid ‘Ha’ham entre dans le périmètre de ses 4 Amott (1.92 m), et lorsque le Talmid ‘Ha’ham sera sorti de ce périmètre de 4 Amott, la personne sera autorisée à s’assoir.
Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que les gens qui ne se lèvent pas totalement de toutes leurs statures devant un Talmid ‘Ha’ham, et se contentent uniquement d’un « Hidour » (le « Hidour » constitue à bouger légèrement comme ci l’on désirait se lever, en se levant légèrement, comme l’explique RACHI sur Kiddouchin 32b), n’agissent pas conformément à la Halacha, car le RAMBAM et MARAN l’auteur du Choul’han ‘Arou’h tranchent qu’il faut se lever de toute sa stature devant un Talmid ‘Ha’ham.
Telle est également l’approbation de la majorité des décisionnaires.
Par conséquent, il est une totale obligation de se lever de toute sa stature devant un Talmid ‘Ha’ham.

Malgré tout, s’il s’agit d’un Talmid ‘Ha’ham qui a exprimé le désir qu’on ne se lève pas devant lui, il n’est pas nécessaire de se lever dans ce cas là, car nous avons déjà expliqué qu’un ‘Ha’ham est autorisé à renoncer au respect qui lui est dû.

Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que même si l’on est autorisé à se rassoir dès que le Talmid ‘Ha’ham est sorti de nos 4 Amott (s’il n’est ni notre Rav Mouv’hak, ni un Gadol Ha-Dor), malgré tout, si un Talmid ‘Ha’ham monte dans un bus ou dans un train et qu’il n’a pas de place où s’assoir, on est tenu de se lever devant lui et de lui laisser sa place afin qu’il puisse s’assoir.
Le Din est le même devant une personne âgée.
On n’est pas autorisé à s’assoir et à laisser le Talmid ‘Ha’ham ou la personne âgée debout, même s’ils ne se trouvent plus dans nos 4 Amott.

Il faut préciser qu’à plusieurs occasions, lorsqu’un groupe d’étudiants en Torah entrait au Beit Ha-Midrach de notre maitre le Rav z.ts.l pour écouter son cours de Torah, et que notre maitre le Rav z.ts.l distinguait parmi eux un homme âgé, notre maitre le Rav z.ts.l demandait à ce qu’on l’installe de façon honorable, et il arrivait parfois qu’il le fasse assoir à ses côtés, en raison de sa vieillesse. De même, lorsque certains Talmidé ‘Ha’hamim connus entraient au Beit Ha-Midrach de notre maitre le Rav z.ts.l, même s’ils n’arrivaient pas aux chevilles de notre maitre le Rav z.ts.l dans les connaissances en Torah et dans la crainte du Ciel, notre maitre le Rav z.ts.l tenait toujours à les honorer par un « Hidour » (en se levant légèrement), par respect pour leur Torah.

8 Halachot Les plus populaires

Vaygach

Nous sommes aujourd’hui à la date du 10 Tévet, jour de jeûne public pour tout le peuple d’Israël. Vous pouvez consulter les règles relatives à un jour de jeûne ici, dans une Halacha antérieure consacrée au jeûne du 17 Ta......

Lire la Halacha

Vay’hi – La force d’une bonne parole

Commentaires rédigés pour Halacha Yomit par le Gaon Rabbi Zévadya COHEN Chlita, chef de tous les tribunaux rabbiniques de Tel Aviv Dans notre Paracha, Ya’akov Avinou rassemble ses enfants auprès de lui et les bénit avant de quitter ce monde, comme il est ......

Lire la Halacha

Des pains « ‘Halavi » (pétris avec du lait)

Il est expliqué dans la Guémara Péssa’him (36a) que nos maitres ont interdit de pétrir une pâte avec du lait, car il est à craindre que l’on ne porte pas attention à cela et que l’on en vienne à consommer ce pain avec de la via......

Lire la Halacha

« Rétsé » dans le Birkat Ha-Mazon du Chabbat

Dans le Birkat Ha-Mazon du Chabbat, avant la bénédiction de « Boné Yérouchalaïm » (Vétivné), il faut ajouter le passage de « Rétsé Véhah’alitsénou », comme imprimé dans les rituels de pri&......

Lire la Halacha


Michpatim

Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Ya’akov SASSON Chlita, directeur de notre site Halacha Yomit, et digne petit-fils de notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l Il est dit dans notre Paracha : « Or, j'enverrai devant toi un ange, chargé de veiller......

Lire la Halacha

Térouma

Entre Moché et Bétsla’el Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Zévadia COHEN Chlita, Chef des tribunaux rabbiniques de Tel Aviv, pour Halacha Yomit Cette semaine, nous lirons dans notre Paracha la contribution matérielle des Béné I......

Lire la Halacha

S’assoir sur de la nourriture

Question : Est-il vrai qu’il est interdit de s’assoir sur une caisse contenant de la boisson ou de la nourriture ? Réponse : Il est expliqué dans le traité Béra’hot (50b) qu’il est interdit de se comporter de façon humiliante envers de la......

Lire la Halacha

Mikets - « Un homme intelligent et sage »  - Histoire au sujet de Rabbi Avraham Ibn ‘EZRA

Commentaires rédigés par le Gaon Rabbi Zévadya COHEN Chlita, chef de tous les tribunaux rabbiniques de Tel Aviv, pour Halacha Yomit Notre Paracha nous relate les rêves de Pharaon ainsi que leurs interprétations données par Yossef Ha-Tsaddik, qui eut le m&......

Lire la Halacha