Halacha pour mardi 1 Sivan 5778 15 mai 2018              

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen

 

Date de la Halacha: 1 Sivan 5778 15 mai 2018

Catégorie: Shavou’ot


Presser des fruits pendant Yom Tov

Question: Est-il permis de presser des fruits pendant la fête de Chavouot?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il est interdit de réaliser certaines activités pendant Yom Tov au même titre que pendant Chabbat, excepté les activités liées à la nourriture, lorsque ces activités concernent la consommation d’aliments réservés au Yom Tov lui-même, comme cuire, frire ou autre.

Cependant, même si la Torah a permis d’effectuer pendant Yom Tov tout travail lié à la nourriture (Oh’el Néfech), il y a tout de même certains travaux qui restent interdits pendant Yom Tov, même s’ils sont liés à la nourriture.
Par exemples: il est interdit de moissonner son champ, de vendanger sa vigne ou de cueillir des fruits pendant Yom Tov, même pour les besoins de la nourriture de la fête (par exemple, si quelqu’un désire cueillir une pomme d’un arbre pendant Yom Tov, pour la manger tout de suite, cela reste interdit). De même, il est interdit d’entasser ou de battre la récolte pendant Yom Tov. Il est également interdit de trier ou de moudre pendant Yom Tov, comme nous allons l’expliquer.

Nous avons aussi mentionné les propos du Talmud Yérouchalmi, que nous allons de nouveau citer afin d’expliquer les principes:

Il est dit dans la Torah:
« … excepté un travail pour l’alimentation de l’homme, seulement ce type de travail sera réalisé pour vous ».
Et immédiatemment après, il est écrit:
« Vous surveillerez les Matsot… ».
Cet enchaînement vient nous apprendre que les seuls travaux liés à la nourriture qui sont autorisés pendant Yom Tov, sont uniquement les travaux qui interviennent à partir de Licha (pétrir) et au-delà.
C'est-à-dire, à partir du moment où l’on pétrit la pâte et après (lorsque la farine entre en contact avec l’eau, et qu’elle est susceptible de fermenter si on ne la surveille pas particulièrement), c’est pourquoi, les travaux qui précèdent le pétrissage de la pâte, sont interdits pendant Yom Tov, même s’ils sont réalisés pour la nourriture de Yom Tov.

A partir de cela, nous apprenons aussi au sujet de presser des fruits pendant Yom Tov, qui est un dérivé de l’interdiction de battre (en pressant la fruit on détache le jus du reste du fruit), qu’il est interdit de presser des fruits pendant Yom Tov pour préparer une boisson. C’est ainsi que tranche MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.495-2). (Mais presser un citron pendant Yom Tov, ceci est permis même pendant Chabbat selon l’usage des Séfaradim, qui ont accepté les décisions Halachiques de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, et de ce fait, il est permis de presser un citron pendant Yom Tov, aussi bien pour l’assaisonnement des aliments, aussi bien pour faire de la Limonade).

C’est également ainsi que tranche notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l dans son livre Hazon Ovadia-Yom Tov (page 73), qu’il est interdit de presser des fruits pendant Yom Tov. Cet interdit inclus le pressage d’oranges, de pamplemousses, de fraises ou de grenades ou autres …. Car l’activité de presser précède celle de pétrir dans la liste des activités interdites Chabbat, et de ce fait, il est interdit de la pratiquer pendant Yom Tov, excepté certains cas spécifiques pour lesquels nos maitres se sont montrés plus souples, comme nous l’avons expliqué dans la précédente Halacha au sujet de râper des pommes de terre pendant Yom Tov.

En conclusion: Il est interdit de presser des fruits pendant Yom Tov (excepté le citron qu’il est permis de presser même pendant Chabbat selon l’usage des Séfaradim).

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav