Halacha pour jeudi 20 Shevat 5777 16 février 2017              

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon

Date de la Halacha: 20 Shevat 5777 16 février 2017

Catégorie: Chabbat


L’ascenseur de Chabbat

Question: Est-il permis d’utiliser l’ascenseur de Chabbat le jour de Chabbat?

Réponse: Avant tout, il est bon de rappeler qu’il est strictement interdit d’utiliser l’ascenseur ordinaire, le jour de Chabbat, puisque son utilisation entraîne diverses transgressions de Chabbat, selon l’avis de tous les décisionnaires.

Le sujet d’aujourd’hui traite d’un type particulier d’ascenseur qui est programmé avant Chabbat pour monter et descendre en s’arrêtant à tous les étages, pendant un laps de temps qui permet d’entrer ou de sortir, de sorte que l’utilisateur n’a strictement rien à faire, si ce n’est que de pénétrer dans l’ascenseur ou d’en sortir.
Il n’y aurait apparemment aucune interdiction à son utilisation.

Cependant, la chose est loin d’être évidente.
En effet, la capacité du moteur de l’ascenseur augmente en fonction du poids à l’intérieur de l’ascenseur. Selon le témoignage d’experts en la matière, l’augmentation du poids de l’ascenseur provoque des étincelles produites par le moteur de l’ascenseur.
Nous devons donc déterminer si il y a transgression de Chabbat par l’interdit de Mav’ir (allumer un feu) qui fait partie des 39 activités interdites par la Torah le jour de Chabbat.
Et même si ces étincelles produites par le moteur, de façon conséquente au poids de l’ascenseur, ne sont d’aucune utilité pour l’utilisateur de l’ascenseur, et qu’elles ne l’intéressent absolument pas, malgré tout, nous sommes face à une situation de « Pessik Reshé » = une situation dans laquelle on fait quelque chose de permis (entré dans un ascenseur programmé), qui déclenche, de façon certaine, une chose interdite (création d’étincelles).

Cependant, selon notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l, on peut autoriser l’utilisation de ce type d’ascenseur pendant Chabbat.
En effet, la création de ces étincelles, selon la façon dont elles sont crées, ne constitue pas un interdit de la Torah, puisque leur combustion n’apporte strictement rien à l’utilisateur. Cela correspond donc à « Méla’ha Chéena Tséri’ha Légoufa » = une transgression de laquelle on ne retire aucune satisfaction, qui reste évidement interdite mais seulement par nos maitres.
Nous sommes donc devant un cas de Pessik Réché Dela Ni’ha Lé BeIssour Derabbanan = une situation de Pessik Réché qui provoque un interdit de nos maitres, mais duquel on ne retire aucun satisfaction.
Or, selon de nombreux décisionnaires, ce type précis de Péssik Réché est permis.

Par conséquent, il serait permis d’utiliser ce type d’ascenseur spécialement conçut pour Chabbat.
C’est ainsi que tranche également le Gaon Rabbi Chélomo Zalman OYERBACH z.ts.l. Cependant, il précise qu’il faut faire attention à ne pas franchir les portes de l’ascenseur lorsqu’il est sur le point de se fermer, car on peut provoquer l’allumage de l’œil photoélectrique qui enclenchera la réouverture.

Toutefois, certains décisionnaires tranchent que l’on ne peut autoriser l’utilisation de cet ascenseur que pour les nécessités d’une Mitsva (se rendre à la synagogue ou à un cours de Torah, et rentrer chez soi, ou autre …).
D’autres décisionnaires tranchent qu’il faut s’abstenir totalement de l’utiliser.
Celui qui s’en abstient, mérite que repose sur lui la Bénédiction.
Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l avait pour usage personnel, de s’abstenir d’utiliser l’ascenseur de Chabbat, afin de prendre en considération l’opinion des décisionnaires qui interdisent. On a constaté que même durant sa maladie, pendant laquelle il éprouvait une grande fatigue à monter les escaliers de sa maison, malgré cela, il refusait d’utiliser l’ascenseur de Shabbat pour monter chez lui . « Que le sage entende et augmente en sagesse !! »

Mais attention !!
Tout ceci est la conclusion Halachique de ce qu’a tranché notre maître le Rav z.ts.l, il y a environ 30 ans.
Nous avons appris que cette conclusion n’est valable que pour les ascenseurs de Chabbat conçus il y a plus de 30 ans.
Mais aujourd’hui, la majorité des ascenseurs de Chabbat sont conçus de telle façon que l’on ne peut les utiliser Chabbat, car dès que l’on pénètre à l’intérieur, un ordinateur s’active et calcul le poids contenu dans l’ascenseur. Puis, il transmet ensuite ces données à l’ascenseur pour définir le fonctionnement du moteur.
Il y a donc de véritables craintes de transgressions de Chabbat en utilisant les ascenseurs de Chabbat de notre époque.

Mais il reste quand même une catégorie d’ascenseurs de Chabbat, qui reste utilisable en cas de nécessité. Ces ascenseurs doivent avoir un certificat de conformité Halachique délivré par l’Institut Scientifique et Technologique du Rav Levy Its’hak HALPERIN Chlita. On ne peut permettre que l’utilisation des ascenseurs certifiés Halachiquement conformes par cet institut.
Tous les autres ascenseurs de Chabbat, même s’il est précisé en toutes lettres « ASCENSEUR DE CHABBAT », ne peuvent pas être utilisés, s’ils n’ont pas le certificat de conformité cité plus haut.

Il faut aussi mettre en garde le public contre les différends instituts technologiques selon la Halacha, auxquels (pour certains), les Grands de notre générations n’ont pas accordé leur approbation.

Ceux qui se tournent vers ces instituts, n’ont pas d’appui Halachique.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav