Halacha pour dimanche 7 Iyar 5779 12 mai 2019              

Date de la Halacha: 7 Iyar 5779 12 mai 2019

Catégorie: General


Se servir d’un livre Kodech (saint)

Question: Est-il permis de se servir d’un livre Kodech comme support pour y poser un autre livre que l’on désire consulter plus confortablement?

Réponse: Certains ont l’usage de prendre un livre Kodech, par exemple un livre de Michanyot, afin d’y poser un autre livre Kodech penché, par exemple un Siddour (rituel de prières), pour qu’il leur soit plus confortable de consulter le Siddour.

Le livre Touré Zahav (sur Yoré Dé’a chap.282 note 13) écrit qu’il est interdit de prendre un livre et le poser sous un autre livre afin de le surélever pour qu’il soit plus confortable de le consulter, car ceci ne représente pas une marque de respect, excepté dans le cas où le 1er livre était déjà posé ainsi, dans ce cas là il est permis de placer un 2ème livre dessus.

Ce qui signifie que selon le Touré Zahav, on ne peut pas se servir d’un livre comme « élévateur » pour un autre livre. Ce n’est que lorsque le livre était déjà placé à cet endroit qu’il n’y a pas d’interdit. Mais aller spécialement chercher un livre pour en surélever un autre, ceci constitue une marque de dédain envers le 1er livre.

Cependant, le Maguen Avraham (chap.154 note 14) réfute l’opinion du Touré Zahav sur ce point, et tranche qu’il est permis de le faire, particulièrement lorsqu’on le fait afin d’étudier dans de meilleurs conditions, il n’y a absolument pas de manque de respect dans ce geste. Il cite une importante preuve à ces propos à partir du Séfer Ha-H’assidim qui écrit que celui qui était assis et qui ne peut étudier correctement en raison du soleil qui reflète sur les lettres du livre, est autorisé à prendre un autre livre pour faire de l’ombre sur les lettres du livre qu’il étudie (à la condition de ne pas penser à son propre confort mais uniquement à l’étude de la Torah).

Notre saint maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l cite dans son livre ‘Hazon Ovadia-Chabbat (vol.5 page 321) d’autres décisionnaires qui tranchent selon l’opinion du Maguen Avraham sur ce point en apportant des preuves à leurs propos.

Par conséquent, sur le plan pratique, il est permis de se servir d’un livre Kodech pour surélever un autre livre Kodech dans lequel on étudie.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav