Halacha pour mercredi 14 Tammuz 5779 17 juillet 2019              

Date de la Halacha: 14 Tammuz 5779 17 juillet 2019

Catégorie: Chabbat


Quand doit-on fixer les Mézouzot ?

Question: Dans un mois, nous emménageons dans le nouvel appartement que nous avons acheté, mais nous y avons déjà fixé les Mézouzot, avons-nous agis correctement?

Réponse: Le devoir de la Mézouza est une obligation qui incombe à l’habitant. Cela signifie qu’une personne qui habite une maison est soumise au devoir de fixer la Mézouza. Mais quelqu’un qui possède une maison totalement vide, et qui n’y habite pas, n’est pas tenu d’y fixer la Mézouza. Nos maîtres apprennent cette règle (Bava Métsi’a 101b et commentaire de Rachi sur Péssah’im 4a) à partir du verset : « …les linteaux de ta maison … ». Or, le mot « ta maison » se dit en hébreu : « Bétéh’a » qui peut venir du mot : « Biate’ha » qui signifie « ta venue ». Cela désigne donc une porte que tu empruntes pour entrer et sortir. C’est ainsi que tranche le  RAMBAM (fin du chap.5 des règles relatives aux Téfilin).

C’est pourquoi, notre maître le H’YDA écrit dans le livre Birké Yossef (O.H chap.19) que lorsqu’on entre dans une nouvelle maison, louée ou achetée, on ne doit pas y fixer la Mézouza tant qu’on ne vient pas y habiter réellement. Dès qu’on viendra pour s’y installer, on récitera la bénédiction « Likbowa’ Mézouza » et on fixera la Mézouza, car la fixation de la Mézouza représente le devoir, et l’on ne doit pas accomplir le devoir lorsqu’on n’y est pas encore soumis.

A la lueur des propos de notre maître le H’YDA, le Gaon auteur du Michna Béroura écrit (chap.19 note 4) que l’on ne doit réciter la bénédiction sur la Mézouza que lorsqu’on entre dans la maison afin d’y habiter immédiatement, au même titre que l’on ne récite la bénédiction sur le Tsitsit que lorsqu’on s’apprête à s’y envelopper.

Cependant, dans son livre Halih’ot ‘Olam (vol.8 page 218), notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l réfute les propos du Michna Béroura sur ce point, et il écrit qu’il n’est pas nécessaire de fixer la Méouza seulement lorsqu’on va entrer dans la maison pour y habiter immédiatement, mais on peut aussi la fixer dès qu’on s’apprête à entrer dans la maison, lorsqu’on y a introduit une partie des meubles et de la literie ou autre, car à ce moment là on se rend déjà soumis au devoir de la Mézouza. Au même titre qu’un homme qui possède 10 maisons est soumis au devoir de fixer la Mézouza à chacune des maisons, même pour une maison où il ne va s’y rendre qu’une fois par an. Notre maître le Rav z.ts.l précise que c’est ainsi que tranchent la majorité des grands décisionnaires des générations récentes et contemporaines.

En conclusion: Lorsqu’on entre pour habiter dans un nouvel appartement, il faut fixer la Mézouza. La Mézouza doit être fixée dès qu’on introduit une partie des affaires dans l’appartement. Mais on ne doit pas fixer la Mézouza lorsque l’appartement est vide et que l’on ne va y emménager que dans quelques jours.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav