Halacha pour jeudi 16 Shevat 5778 1 février 2018              

Pour l'élévation des âmes de:
Mess’od ben Ra’hel Vé-Yossef
Mme Carlotta (Cathy) FASSI z’’l (de Netanya, et anciennement de Lyon) 
Avraham Ben Avraham FUNK z’’l (de Lyon)
Désiré Ya’akov Ben Sa’ida BENSOUSSAN z’’l anciennement de Lyon 
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l
Odelia Bat Esther (DRAY, fille de Mme MARCIANO z’’l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna Ha-Cohen z’’l
Dan Shlomo Ben Joël Yossef KTORZA z’’l de Sarcelles
Rabbi Its’hak Ben Yehouda (Rabbin ELHADAD) de Lyon z’’l
Mme Frewa’h Bat ‘Hanna BENSAID de Lyon z’’l 
Richard Amram Ben Chélomo AMAR z’’l de Lyon
Betty Rivka Bat Sultana PEREZ (GHOZLAND WEILL) z’’l anciennement de Lyon et Paris

Pour la guérison totale et rapide de:
Le Tsaddik Rabbi David ‘Hananya Ben Mazal PINTO
Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN)
Ethan Chlomo Ben Yoni
Jacques Jacky Yaakov ‘Haïm Ben Odette Esther (BENADIBA) de Lyon
Alain Moché Ben Myriam (STEBOUN) de Lyon
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Date de la Halacha: 16 Shevat 5778 1 février 2018

Catégorie: Berachot


Réciter le Birkat Ha-Mazon en se déplaçant en chemin

Question: Lorsqu’une personne consomme en marchant, est-elle autorisée à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant?

Réponse: Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que nos maîtres ont instauré de réciter le Birkat Ha-Mazon en étant assis, afin de se concentrer davantage.

Manger en marchant à l’intérieur de la maison 
Il est expliqué du point de vue Halah’ique dans la Guémara Bérah’ot (51b) que même une personne qui consomme en marchant dans sa maison, ou bien une personne qui consommait en étant debout, est toujours tenue de s’assoir lors du Birkat Ha-Mazon, afin de se concentrer davantage. C’est ainsi que tranchent les décisionnaires, ainsi que MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.183).

Manger en marchant sur une route 
Cependant, concernant une personne qui consommait lorsqu’elle était en chemin, à l’extérieur de chez elle, les décisionnaires sont en divergence :
Selon notre maître le ROCH, puisque l’institution de s’assoir lors du Birkat Ha-Mazon a pour raison essentielle le fait de se concentrer davantage, il est certain qu’une personne qui se déplace en chemin préfèrera réciter le Birkat Ha-Mazon en poursuivant sa route vers sa destination, car si on lui impose de s’assoir, nous obtiendrons le résultat inverse, car au contraire, lorsque la personne s’arrêtera pour s’assoir, son esprit ne sera pas présent, et elle récitera le Birkat Ha-Mazon de façon bâclée sans se concentrer correctement. C’est pourquoi, selon le ROCH, il est plus juste que lorsqu’une personne a consommé en se déplaçant en chemin, elle n’est pas tenue de s’assoir pour réciter le Birkat Ha-Mazon, elle est autorisée dans ce cas à le réciter tout en continuant sa route.

Certains autres décisionnaires réfutent les propos du ROCH sur ce point (Kol Bo chap.25 au nom des Guéonim).
Mais MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.183-11) selon l’opinion du ROCH, et une personne qui a consommé en se déplaçant en chemin, est autorisée à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant. Mais si l’on a consommé en étant assis, même si l’on était au milieu du voyage, il est interdit de réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant, et l’on devra dans ce cas s’assoir pour le réciter avec concentration, puis reprendre la route vers sa destination.

En conclusion: Une personne qui a consommé en marchant à l’intérieur de sa maison, est tenue de s’assoir pour réciter le Birkat Ha-Mazon. Une personne qui se déplaçait en chemin vers une destination, et qui a consommé en marchant, est autorisée à poursuivre sa route et à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant.

Dans la prochaine Halah’a, nous expliquerons – avec l’aide d’Hachem - la règle pour la personne qui se déplace en voiture.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav