Halacha pour lundi 27 Tevet 5781 11 janvier 2021              

Pour l'élévation des âmes de:
Mess’od ben Ra’hel Vé-Yossef
Mme Carlotta (Cathy) FASSI z’’l (de Netanya, et anciennement de Lyon) 
Avraham Ben Avraham FUNK z’’l (de Lyon)
Désiré Ya’akov Ben Sa’ida BENSOUSSAN z’’l anciennement de Lyon 
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l
Odelia Bat Esther (DRAY, fille de Mme MARCIANO z’’l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna Ha-Cohen z’’l
Dan Shlomo Ben Joël Yossef KTORZA z’’l de Sarcelles
Rabbi Its’hak Ben Yehouda (Rabbin ELHADAD) de Lyon z’’l
Mme Frewa’h Bat ‘Hanna BENSAID de Lyon z’’l 
Richard Amram Ben Chélomo AMAR z’’l de Lyon
Betty Rivka Bat Sultana PEREZ (GHOZLAND WEILL) z’’l anciennement de Lyon et Paris

Pour la guérison totale et rapide de:
Le Tsaddik Rabbi David ‘Hananya Ben Mazal PINTO
Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN)
Ethan Chlomo Ben Yoni
Jacques Jacky Yaakov ‘Haïm Ben Odette Esther (BENADIBA) de Lyon
Alain Moché Ben Myriam (STEBOUN) de Lyon
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Date de la Halacha: 27 Tevet 5781 11 janvier 2021

Catégorie: Chabbat


Laver une vaisselle dont on aura probablement besoin

Question: Une vaisselle dont on n’a pas besoin pendant Chabbat, mais qui pourrait peut être servir, est-il permis de la laver pendant Chabbat?

Réponse: Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué le principe selon lequel on ne doit pas laver la vaisselle pendant Chabbat, lorsqu’on n’en a aucune utilité pendant le Chabbat lui-même. Cet interdit a pour source le fait qu’il ne faut pas préparer pendant Chabbat une chose qui servira seulement après Chabbat. La raison à cet interdit réside dans le fait qu’il ne faut pas se fatiguer pendant Chabbat pour une chose dont on n’a pas d’utilité pendant le Chabbat lui-même.
Nous allons maintenant traiter notre question:

Nous avons déjà cité la Guémara Chabbat selon laquelle il est permis de laver - même le Chabbat à midi – des ustensiles destinés à boire, car il n’y a pas de moment pour boire (par opposition au repas, puisqu’en général on ne mange plus après la Sé’ouda Chélichite).

Cela signifie que même s’il n’est pas certain que l’on aura besoin de l’ustensile destiné à boire, malgré tout, puisqu’il est probable qu’on l’utilisera, il est permis de laver l’ustensile destiné à boire pendant Chabbat.

Nous pouvons déduire à partir de là que s’il est probable que l’on ait à utiliser une vaisselle sale pendant Chabbat, il est permis de la laver, même si l’on n’est pas certain de l’utiliser.

Le Gaon auteur du Michna Béroura écrit que si l’on est certain de ne plus avoir besoin des ustensiles, même s’il s’agit d’ustensiles destinés à boire, il est interdit de les laver.
Il en effectivement ainsi, si l’on sait avec certitude que l’on n’aura plus besoin des ustensiles, par exemple lorsqu’on est après le coucher du soleil où il est interdit de boire jusqu’à la Havdala, il est interdit de les laver, même s’ils sont destinés à boire.

Mais si l’on n’en a pas la certitude, le Gaon Rabbi Israël Ya’akov FICHER z.ts.l écrit dans son livre Even Israël (tome 8 chap.32) que tant qu’il y a une probable utilisation des ustensiles, par exemple avec des invités qui arriveraient subitement, il est permis de les laver pendant Chabbat.
Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l cite ses propos.

En conclusion: Ceux qui s’autorisent de laver la vaisselle pendant Chabbat même s’ils ne sont pas certains d’en avoir encore besoin, ont sur qui s’appuyer. Mais le lavage de plats et de marmites dont on est certain de ne pas avoir besoin pendant Chabbat, ou bien le lavage de verres après le coucher du soleil, est de façon certaine interdit selon le Din.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav