Halacha pour mardi 23 Cheshvan 5781 10 novembre 2020              

Pour l'élévation des âmes de : André Avraham Ben Ma'hlouf TAÎB z"l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba El baz z"l de Lyon
Pour la guérison totale de Ethan Chlomo Ben Yoni  parmi tous les malades d'Israël Amen
Pour l'élévation de l'âme de Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Pour la guérison totale et rapide de Jacky Yaakov Ben Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Date de la Halacha: 23 Cheshvan 5781 10 novembre 2020

Catégorie: Chabbat


Introduction aux lois de l’interdit de « Mouktsé »

Dans les prochaines Halachot, nous allons traiter - avec l’aide d’Hachem - des lois relatives à l’interdit de « Mouktsé » pendant Chabbat.
Nous allons tout d’abord commencer par expliquer la raison de cet interdit, et ce en nous fondant sur les écrits de notre grand maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l.

Le RAMBAM écrit: « Nos sages ont interdit de déplacer différents objets pendant Chabbat contrairement aux jours de semaine, et quelle est la raison d’un tel décret ? Du fait que nous avons trouvé dans les livres des prophètes une mise en garde sur la manière de parler qui doit être différente durant Chabbat de celle utilisée les jours de semaine, et que la manière de marcher doit aussi être distinguée pendant Chabbat, à fortiori pour le déplacement d’objets pendant Chabbat, on ne doit pas déplacer les mêmes objets que ceux que l’on déplace durant la semaine. Ceci afin que l’on puisse ressentir qu’on ne se trouve pas dans un  jour de semaine, afin de ne pas en venir à déplacer des objets d’un coin à l’autre et à s’adonner ainsi à ses préoccupations personnelles, car un tel agissement empêche le repos. Hors, il est écrit dans le verset « afin qu’il se repose ».

À partir des propos du RAMBAM, nous comprenons que l’interdit de « Mouktsé » est un décret de nos maitres, qui a pour objectif de protéger l’homme du non-accomplissement de son devoir ordonné par la Torah de se reposer, car s’il était permis de déplacer tous les objets que l’on désire durant Chabbat, les gens passeraient leur Chabbat à faire des aménagements et à ranger leurs diverses affaires dans la maison pendant Chabbat et se fatiguer. Ainsi, serait annulée le devoir du repos durant Chabbat que la Thora ordonne en disant « afin qu’il se repose ». c’est pour cela que nos maitres ont décrété l’interdit de « Mouktsé ».

Le RAMBAM cite une autre raison à l’interdit de « Mouktsé ».
En effet, si une personne déplace un objet qui sert ordinairement à réaliser une activité interdite pendant Chabbat, comme un stylo ou un téléphone, par exemple, elle peut facilement arriver à l’utiliser et à transgresser Chabbat.

Il existe plusieurs catégories de « Mouktsé », et chacune de ces catégories est définie selon l’objet en question. Pour chaque catégorie s’appliquent des règles différentes. Pour commencer nous allons traiter de la catégorie « Kéli Chémélah’to Lé-Héter » c'est-à-dire un objet qui est dédié à une utilisation qui est autorisée durant Chabbat comme une fourchette ou un couteau.

Dans la Prochaine Halacha, nous traiterons – ave l’aide d’Hachem - de la manière dont il est permis de déplacer un tel objet et s’il existe des cas où il est interdit de le déplacer.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav