Halacha pour mercredi 24 Iyar 5779 29 mai 2019              

Date de la Halacha: 24 Iyar 5779 29 mai 2019

Catégorie: Tefilah


La ‘Amida de rattrapage

Question: Quel est le statut d’une personne ayant oublié de prier l’une des 3 prières journalières, dont le temps limite est passé?

Réponse: Nos maîtres enseignent (traité Bérah’ot 26a):
Si par erreur on n’a pas prié Chah’arit (prière du matin), on doit prier Minh’a 2 fois.
Cela signifie que lorsqu’on n’a pas prié l’une des prières journalières, ou bien que l’on ne pouvait pas prier pour raison de force majeure (une raison indépendante de la volonté de la personne), il faut combler cette obligation manquée, immédiatement après avoir prié la prochaine prière journalière, ceci par institution de nos maîtres.
Par conséquent, si l’on a oublié de prier Chah’arit, on doit prier Minh’a, et immédiatement après avoir terminé (après avoir attendu quelques secondes afin que la 2ème prière se fasse dans la concentration), on prie de nouveau la ‘Amida en rattrapage de la prière de Chah’arit manquée.

La notion de rattrapage ne concerne que la ‘Amida et non le reste de la prière, comme la lecture du Chéma’ accompagnée de ses bénédiction, ou bien les Péssouké Dé-Zimra ou autre, car ces parties ne sont pas rattrapables, et dès lors où leur temps limite est passé, on ne peut plus les rattraper.

Par conséquent, lorsqu’une personne a oublié de prier Chah’arit, immédiatement après avoir prié celle de Minh’a elle doit de nouveau prier la ‘Amida en rattrapage de Chah’arit qu’elle n’a pas priée.

Le statut des femmes
Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’une femme qui a l’usage de prier quotidiennement les 3 prières journalières (même si selon le Din une femme n’est tenue de prier qu’une seule prière par jour, comme nous l’avons expliqué dans le passé), si cette femme a un jour oublié de prier, elle peut se rattraper lors de la prochaine prière, exactement comme un homme.

En conclusion: Une personne qui a oublié de prier l’une des 3 prières quotidiennes - par exemple celle de Cha’harit - a le devoir de rattraper la prière manquée, en priant d’abord la prochaine prière (Min’ha), puis attendre quelques secondes et prier ensuite de nouveau la ‘Amida en rattrapage de celle de Cha’harit manquée.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav