Halacha pour mardi 23 Elul 5781 31 août 2021              

Pour l'élévation des âmes de:
Mess’od ben Ra’hel Vé-Yossef
Mme Carlotta (Cathy) FASSI z’’l (de Netanya, et anciennement de Lyon) 
Avraham Ben Avraham FUNK z’’l (de Lyon)
Désiré Ya’akov Ben Sa’ida BENSOUSSAN z’’l anciennement de Lyon 
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l
Odelia Bat Esther (DRAY, fille de Mme MARCIANO z’’l de Lyon
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)
Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna Ha-Cohen z’’l
Dan Shlomo Ben Joël Yossef KTORZA z’’l de Sarcelles
Rabbi Its’hak Ben Yehouda (Rabbin ELHADAD) de Lyon z’’l
Mme Frewa’h Bat ‘Hanna BENSAID de Lyon z’’l 
Richard Amram Ben Chélomo AMAR z’’l de Lyon
Betty Rivka Bat Sultana PEREZ (GHOZLAND WEILL) z’’l anciennement de Lyon et Paris

Pour la guérison totale et rapide de:
Le Tsaddik Rabbi David ‘Hananya Ben Mazal PINTO
Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN)
Ethan Chlomo Ben Yoni
Jacques Jacky Yaakov ‘Haïm Ben Odette Esther (BENADIBA) de Lyon
Alain Moché Ben Myriam (STEBOUN) de Lyon
parmi tous les malades d'Israël Amen.

Date de la Halacha: 23 Elul 5781 31 août 2021

Catégorie: Roch Ha-Chana


L’allumage des Nérott de Roch Ha-Chana

La veille du 1er Yom Tov (jour de fête) de Roch Ha-Chana, comme c’est le cas pour les veilles de Chabbat, nous allumons des Nérott (veilleuses ou bougies) avant le coucher du soleil, lorsqu’il fait encore jour. 
Pour la veille de Roch Ha-Chana ou de tout autre Yom Tov, si nous n’avons pas allumé les Nérott avant l’entrée de la fête, nous pouvons encore le faire même après la tombée de la nuit, par le moyen autorisé, c'est-à-dire, en utilisant une flamme qui était déjà allumée avant que n’entre la fête, puisqu’ il est interdit de créer un feu nouveau pendant Yom Tov.

La bénédiction de « Chéhé’héyanou » lors de l’allumage des Nérott
Certaines femmes ont l’usage de réciter également la bénédiction de « Chéhé’héyanou » lors de l’allumage des Nérott la veille de Roch Ha-Chana ainsi que la veille de tout Yom Tov. Cependant, il n’est pas juste d’agir ainsi, car il est expliqué dans les propos des décisionnaires que nos maitres n’ont pas instauré de réciter cette bénédiction lors de l’allumage des Nérott.
Ainsi écrit le gaon auteur du Chéilatt Ya’abets (chap.107):
« L’usage de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage des Nérott de Yom Tov n’a aucun fondement puisqu’une telle chose n’est pas mentionnée dans les décisionnaires. »
Ce n’est que lors du Kiddouch, lorsqu’on récite la bénédiction de Chéhé’héyanou, que les femmes s’acquittent de l’obligation de cette bénédiction, en même temps que les auditeurs. (Hazon Ovadia-Yamim Noraïm page 62).
Une femme qui aurait récité la bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage des Nérott, doit veiller à ne pas répondre Amen lors de la bénédiction de Chéhé’héyanou récitée lors du Kiddouch.

L’allumage des Nérott pour le 2ème jour de Roch Ha-Chana
Il faut également allumer les Nérott le 2ème soir de Roch Ha-Chana.
Certaines femmes ont l’usage de les allumer avant le coucher du soleil du 1er jour, d’autres ont l’usage d’attendre la sortie des étoiles du 2ème soir, lorsque le 1er jour s’est achevé pour les allumer.
Selon le Din, il est permis d’allumer les Nérott du 2ème soir de Roch Ha-Chana avant le coucher du soleil du 1er jour de Roch Ha-Chana, afin que les Nérott soient allumées pour le 2ème jour, car ceci n’entre pas dans la catégorie de l’interdiction de « préparer pendant le 1er Yom Tov pour le 2ème Yom Tov », puisque les Nérott servent aussi pendant le 1er Yom Tov de Roch Ha-Chana. (Tossafot sur Bétsa 22a, Hazon Ovadia ibid. page 182)

En conclusion: Il faut allumer les Nérott la veille de Roch Ha-Chana. Il est bon de ne pas réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou lors de l’allumage des Nérott. Il faut allumer les Nérott également pour le 2ème jour de Roch Ha-Chana, et il est permis de les allumer avant le coucher du soleil du 1er Yom Tov.

< < La Halacha précédente Halacha suivante > >

Questionner Le Rav