Halacha pour mardi 3 Sivan 5780 26 mai 2020

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

Le « ’Erouv Tavchiline » - Chavou’ot 5780

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline?
Cette année (5780), le 1er jour de Chavou’ot tombera un vendredi veille de Chabbat. (29.mai)
Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettre pendant Yom Tov une poêle sur le feu pour y frire des légumes ou autre, pour les besoins du Yom Tov (mais il est interdit de « créer » une flamme, c'est-à-dire allumer une flamme nouvelle. Il faut donc allumer le feu à partir d’une flamme déjà existante depuis la veille de la fête, comme  un « Ner Néchama » par exemple. De même, il est interdit d’éteindre un feu, comme nous l’avons expliqué plusieurs fois.)

Lorsque Yom Tov tombe la veille de Chabbat, comme c’est le cas cette année, certaines personnes désirent cuisiner pendant Yom Tov pour Chabbat.
Or, nos maitres ont interdit de cuisiner pendant Yom Tov pour les besoins du Chabbat, sauf au moyen du « ‘Erouv Tavchiline ».

Comment fait-on le ‘Erouv Tavchiline ? On place depuis la veille de Yom Tov (jeudi) « un pain et un plat cuit » pour les besoins de Chabbat (pour les consommer pendant Chabbat), afin qu’il soit distinct que l’on n’entame pas les cuissons et autres préparations culinaires du Chabbat pendant Yom Tov, mais que l’on va seulement les achever pendant Yom Tov.

Explication
Vis-à-vis de l’honneur de Yom Tov, nos maitres ont interdit de cuisiner pendant Yom Tov, même pour les besoins de Chabbat (afin de ne pas considérer le Yom Tov comme un jour de semaine vis-à-vis du Chabbat), mais si l’on entame nos préparatifs de Chabbat avant même que Yom Tov n’entre, et que nous ne faisons seulement qu’achever nos préparatifs de Chabbat pendant Yom Tov, il n’y a là aucune atteinte à l’honneur du Yom Tov. C’est la raison pour laquelle nous prévoyons un pain et un plat cuisiné avant l’entrée du Yom Tov pour les besoins des repas de Chabbat, afin de montrer que nous entamons les préparatifs de Chabbat dès à présent, avant l’entrée de Yom Tov, et que pendant le Yom Tov lui-même, nous ne ferons que les achever.
Si quelqu’un n’a pas procédé à ce « ‘Erouv Tavchiline », il ne peut effectuer aucun préparatif de Chabbat pendant Yom Tov.

Comment préparer le ‘Erouv?
Le pain et le plat cuisiné que nous devons prévoir pour le « ‘Erouv Tavchiline », possèdent différents détails Halachiques.
La tradition est de prévoir un pain d’un poids d’environ 30g (Kazaît), et un œuf dur.
La veille de Yom Tov (jeudi), lorsque nous prenons le pain et l’œuf dur pour les placer en tant que « ‘Erouv Tavchiline », nous devons réciter la bénédiction suivante:
BAROUH’ ATA A.D.O.N.A.Ï ELO-HENOU MELEH’ HA’OLAM ACHER KIDDECHANOU BEMITSVOTAV VETSIVANOU ‘AL MITSVAT ‘EROUV.
Ensuite nous devons faire la déclaration suivante dans la langue que nous comprenons:
« Grâce à ce ‘Erouv, il nous sera permis d’enfourner, de cuisiner, d’allumer le feu (par une flamme déjà existante avant la fête), et d’exécuter tous nos préparatifs pendant Yom Tov pour les besoins de Chabbat. »
Ensuite, nous plaçons ce ‘Erouv à un endroit où il sera préservé, et nous devons le consommer pendant Chabbat (vendredi soir).

Le ‘Erouv collectif
Dans la plupart des communautés, les Rabbanim des villes ont l’usage de procéder au ‘Erouv de manière particulière, de sorte qu’il sera utile aux personnes qui oublieraient de le faire.  
Par conséquent, si une personne se rend compte pendant Yom Tov qu’elle a oublié de procéder au « ‘Erouv Tavchiline » avant la fête, et qu’elle sait que le Rav de la ville a pensé à acquitter toutes les personnes qui oublieraient de procéder au ‘Erouv, cette personne peut quand même cuisiner pendant Yom Tov pour Chabbat.
Mais Léh’ateh’ila (à priori) toute personne a le devoir de procéder à son propre « ‘Erouv Tavchiline » avant la fête.

Achever les préparatifs de Chabbat tôt dans la journée
Même si l’on a procédé au « ‘Erouv Tavchiline » avant la fête, conformément à la Halacha, il faut avoir terminé les préparatifs de Chabbat pendant Yom Tov (vendredi) quand il fait encore grand jour, et ne pas tarder jusqu’à l’entrée de Chabbat.
Cependant, si Bédi’avad (a posteriori), une personne a été retardée pour une raison quelconque, elle peut poursuivre ses préparatifs de Chabbat pendant Yom Tov, jusqu’à avant la Chki’a (le coucher du soleil) de Yom Tov (vendredi).

L’allumage des Nérott de Chabbat
Vendredi, l’allumage des Nerot de Chabbat doit se faire au plus tard 20mn avant l’heure de la Chki’a (le coucher du soleil), car au-delà, le jour se sanctifie par la sainteté du Chabbat, et il sera donc interdit d’allumer les Nérott.
Il est permis de préparer les Nerot pendant la journée de Yom Tov.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Suite des règles sur les ustensiles en verre et en Pyrex vis-à-vis de la viande et du lait

Dans la précédente Halacha, nous avons cité l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ selon lequel les ustensiles en verre n’absorbent absolument pas, et de ce fait, il n’y a aucun interdit à utiliser des ustensiles en verr......

Lire la Halacha

Vaisselle viande et vaisselle lait et règle du goût détérioré (נותן טעם לפגם)

Les parois d’une marmite qui a cuit de la viande absorbent légèrement de la nourriture au moment de la cuisson. Par conséquent, cette marmite est qualifiée de marmite « viande », et de ce fait, si l’on cuit des aliments lactés dans......

Lire la Halacha

Ustensiles en verre pour la viande et le lait

Question: Doit-on également posséder une vaisselle viande et une vaisselle lait lorsqu’il s’agit d’ustensiles en verre? Réponse: Nous avons déjà expliqué dans la précédente Halacha qu’il est obligatoire de possé......

Lire la Halacha

L’interdiction de la viande et du lait

Il est dit à 3 reprises dans notre sainte Torah: « Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère. » (Chémot chap.23 et 34. Dévarim 14).  Nos maîtres commentent dans la Guémara H‘oulin (114a): Une fois pour nous indiq......

Lire la Halacha


La bénédiction de Chéhéh’éyanou sur un nouveau vêtement

Question: Quand doit-on réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou sur un nouveau vêtement? Doit-on la réciter lors de l’achat, ou bien au moment où l’on porte véritablement le vêtement? De plus, doit-on r&eacu......

Lire la Halacha

La bénédiction de « Chéhé’héyanou » sur une bonne odeur

Question: Doit-on réciter la bénédiction de « Chéhéh’éyanou » sur un parfum qui se renouvelle chaque année? Réponse: Cette question prend sa source dans le fait que l’on récite la bénédiction de &......

Lire la Halacha

Réciter la Bérah’a de Chéhéh’éyanou sur des fruits greffés

Question: Faut-il réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou lorsque l’on consomme pour la première fois dans l’année des agrumes comme un pamplemousse ou une orange? Réponse: Nous devons tout d’abord introduire l......

Lire la Halacha

Réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou sur des fruits de la même espèce

Dans la Halacha précédente, nous avons mentionné qu’il faut réciter la bénédiction de Chéhéh’éyanou avant de consommer un fruit pour la première fois de l’année, et ce, même s’il s’agit d......

Lire la Halacha