Halacha pour dimanche 20 Kislev 5781 6 décembre 2020

Pour l'élévation des âmes de:
Mordé’haï Ben Sim’ha OHAYON z’’l

Pour la guérison totale et rapide de:
Tinok Ben Yael Sarah

Pour la guérison totale et rapide de Jean Luc Shelomo Ben Eliyahou (Azoulay) parmi tous les malades d'Israël Amen.

Allumage des Nérot ‘Hanouka avec des lumières électriques

Nos maitres les décisionnaires des derniers siècles ont débattu sur la question:
est-il possible de s’acquitter de l’obligation de l’allumage des Nérot ‘Hanouka au moyen de lumières électriques? Cette question se pose particulièrement pour quelqu’un qui se trouverait à l’hôtel, de sorte qu’il n’aurait pas la possibilité d’allumer avec du feu dans la chambre d’hôtel. Peut-il se procurer plusieurs lampes électriques, et s’acquitter ainsi de l’obligation de la Mitsva?

A ce sujet, il faut rapporter les propos du RACHBA (sur Chabbat 21a) selon lesquels l’interdiction de tirer profit de la lumière des Nérot ‘Hanouka a pour raison le rappel du miracle qui s’est produit avec la Ménora du Temple. C’est pourquoi, il faut veiller à ce que l’allumage des Nérot ‘Hanouka soit similaire à celui des Nérot dans le Temple. Or, puisque dans le Temple il était interdit de tirer profit de la lumière de la Ménora, il en est de même vis-à-vis de la lumière des Nérot ‘Hanouka.

A la base de cela, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit (‘Hazon Ovadia-‘Hanouka page 93) qu’il semble que l’on ne peut s’acquitter de l’obligation de l’allumage des Nérot ‘Hanouka au moyen de lumières électriques, car elles ne possèdent ni huile, ni mèche, et un tel allumage ne ressemble absolument pas à l’allumage des Nérot dans le Temple. Il cite que telle est l’opinion de plusieurs grands décisionnaires des derniers siècles, et que les propos du RACHBA se retrouvent dans les écrits de plusieurs autres décisionnaires médiévaux.

Par conséquent, notre maitre le Rav z.ts.l conclut dans la pratique que même si concernant les Nérot Chabbat on peut s’acquitter au moyen de lumières électriques (lorsqu’il s’agit de véritables ampoules électriques avec un filament, mais des ampoules de type « Led » ne sont absolument pas considérées comme des « Nérot », et l’on ne peut s’acquitter de l’obligation des Nérot Chabbat avec ce type d’ampoules), malgré tout, au sujet des Nérot ‘Hanouka, on ne peut s’acquitter qu’au moyen de véritables Nérot, dans lesquelles il y a de l’huile et une mèche, ou bien avec des bougies de cire.

A la lueur de cela, notre maitre le Rav z.ts.l ajoute que les endroits – comme des salles de réceptions ou des synagogues – où l’on allume les Nérot ‘Hanouka au moyen de lumières électriques, il ne faut absolument pas réciter la bénédiction sur un tel allumage. Celui qui récitera la bénédiction sur un tel allumage, s’expose à l‘interdit gravissime de réciter une bénédiction en vain. De même, les chandeliers géants qu’allument en public les ‘Hassidim du mouvement ‘HABAD (Loubavitch), ou bien les chandeliers que l’on allume sur les toits des synagogues, même s’il s’agit là d’un très bel usage de divulguer le miracle, malgré tout, il ne faut pas réciter la bénédiction sur un tel allumage électrique.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

L’interdiction de « Dach » (battre le blé) et de Séh’ita (presser) pendant Chabbat

Nous avons déjà expliqué à plusieurs reprises qu’il existe 39 activités sources (« Avott Mélah’ott ») interdites pendant Chabbat. Chacune de ses activités sources possède des activités dérivées (&laq......

Lire la Halacha

Faire du thé pendant Chabbat

Dans la précédente Halacha, nous avons écrit qu’il est permis de presser des citrons pendant Chabbat à la main – et non au moyen d’un ustensile – car la règle du pressage du citron n’est pas la même que celle du pressage des autr......

Lire la Halacha

Presser un citron pendant Chabbat

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué qu’il est interdit de presser des fruits pendant Chabbat, lorsqu’il s’agit de fruits qu’il est d’usage de presser pour leur jus. De même, nous avons aussi expliqué qu’il est permis d......

Lire la Halacha

Le véritable sens Halachique de la fête de Tou Bichvat

Ce soir (dimanche soir), tombe la fête de TOU Bichvat La Guémara Roch Ha-Chana (2a) nous enseigne: Tou Bi-Chvat est le Roch Ha-Chana des arbres. Certains font l’erreur de croire qu’au même titre que tout l’univers est jugé le jour de Roch Ha-Chana (......

Lire la Halacha


Réciter le Birkat Ha-Mazon en se déplaçant en chemin

Question: Lorsqu’une personne consomme en marchant, est-elle autorisée à réciter le Birkat Ha-Mazon en marchant? Réponse: Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué que nos maîtres ont instauré de réciter le Bir......

Lire la Halacha

Presser des oranges sur une salade de fruits pendant Chabbat

Dans la précédente Halacha, nous avons fait mention de l’interdiction de la Torah de presser des olives pendant Chabbat pour obtenir de l’huile, ou bien des raisins pour en extraire le jus. Mais pour tous les autres fruits, leur pressage n’a pas été int......

Lire la Halacha

Des aliments contenant de la farine

Ces derniers jours, nous avons appris que lorsqu’un aliment est constitué de plusieurs aliments dont les bénédictions initiales sont différentes, il faut réciter la bénédiction correspondant à l’aliment principal du mélange. ......

Lire la Halacha

Un aliment constitué de plusieurs espèces

Question: Quelle est la bénédiction d’un poivron farci ? De même, quelle est la bénédiction d’une pâtisserie faite à base d’un peu de farine, mais dont l’essentiel est constitué de fruits et de noix? Réponse: Dan......

Lire la Halacha