Halacha pour mercredi 10 Cheshvan 5781 28 octobre 2020

Pour la guérison totale de Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN) parmi tous les malades d'Israël

Pour l'élévation des âmes de:
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)

Pour la guérison totale et rapide de:
Ethan Chlomo Ben Yoni parmi tous les malades d'Israël Amen
Jacques Jacky Yaakov Ben Odette Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Des paroles sacrées prononcées face aux toilettes

« Ton camp sera saint »
Il est dit dans la Torah: « Ton camp sera saint », et nos maitres apprennent de ce verset (Béra’hott 26a) qu’il est interdit de lire le Chéma’ (ou prononcer des paroles de Torah, ou dire des choses sacrées) face à un excrément ou autre chose similaire (comme expliqué dans le Choul’han ‘Arou’h chap.66 et plus).
Ceci constitue un interdit de la Torah.

Notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l était très vigilant sur ce point, puisqu’il avait la vigilance dans tout ce qu’il faisait, de se comporter en permanence selon l’attitude d’un Talmid ‘Ha’ham, et de ne pas marcher dans des endroits sales.
Notre maitre le Rav z.ts.l faisait également attention à ne pas marcher sur les bouches d’égout car l’esprit impur y réside (nous avons écrit à ce sujet dans le livre Avir Ha-Ro’im vol.3).

De même, il est interdit par la Torah de lire le Chéma’ (ou de prononcer des paroles de Torah) lorsqu’on est face à des toilettes, c'est-à-dire face à la cuvette, même si elle est présentement totalement propre, il est malgré tout interdit de lire le Chéma’ lorsqu’on est face à elle, même si elle est très éloignée, si l’on peut la voir de l’endroit où l’on se trouve, on ne peut pas lire le Chéma’, et l’on ne peut pas étudier ou dire des paroles sacrées dans un tel endroit.

Même si l’on a nettoyé et lavé les toilettes correctement, il est interdit de lire le Chéma’ lorsqu’on se trouve face à eux, au même titre qu’il est interdit d’étudier ou même de penser à des paroles de Torah lorsqu’on est à l’intérieur des toilettes, car les toilettes ont véritablement le même statut que l’excrément lui-même.

Transformation des toilettes
Si l’on désire faire des travaux et transformer la pièce des toilettes en une pièce ordinaire (chambre, débarras etc …) et que l’endroit ne soit absolument plus des toilettes, il est permis de le faire à la condition de retirer totalement la cuvette et tout ce qui a un rapport avec les toilettes et de recouvrir de nouveau le sol, et il sera désormais permis de prononcer des paroles de Torah même à l’intérieur de cette pièce.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Suite des règles de priorité dans les bénédictions alimentaires

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que dans certaines situations il faut donner priorité à un certain aliment du fait de son importance, par exemple un des sept fruits d’Israël. A présent, nous allons expliquer qu’il y a des cas......

Lire la Halacha

Sucer un fruit

Question: Lorsqu’on suce une orange ou un pamplemousse, sans mâcher avec les dents, doit-on réciter la bénédiction de Boré Péri Ha-‘Ets au même titre que la bénédiction que l’on doit réciter lorsqu’on mange u......

Lire la Halacha

Faire des biscottes ou des croûtons le Chabbat

Question: est-il permis le jour de Chabbat de mettre des tranches de pain ou une pita sur la plaque chauffante afin qu’ils durcissent et deviennent grillés comme des biscottes ou des croûtons? Réponse : concernant cette question, deux problèmes sont à ......

Lire la Halacha

Règles relatives à la bénédiction des fruits

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un ordre de priorité aux bénédictions alimentaires. Par exemple, lorsqu’on s’apprête à consommer des dattes et des pommes, on doit réciter la bén&eac......

Lire la Halacha


Suite des règles de l’ordre de priorité dans les bénédictions alimentaires

Conclusions des règles déjà apprises Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un certain ordre dans la récitation des bénédictions alimentaires. Parfois, cet ordre dépend de l’importance de l&r......

Lire la Halacha

Lorsqu’on a oublié de réciter les bénédictions du matin

Les bénédictions du matin – depuis la bénédiction de Elo-haï Néchama jusqu’à la fin des bénédictions sur la Torah – sont une obligation pour tous, les hommes comme les femmes, comme nous l’avons déjà e......

Lire la Halacha

S’assoir sur de la nourriture

Question: Est-il vrai qu’il est interdit de s’assoir sur une caisse contenant de la boisson ou de la nourriture? Réponse: Il est expliqué dans le traité Béra’hot (50b) qu’il est interdit de se comporter de façon humiliante envers de la no......

Lire la Halacha

Saler des concombres pendant Chabbat

Question: Est-il interdit de diffuser du sel sur des concombres pendant Chabbat? Réponse : La question prend sa source dans le fait que pour toutes les lois de la Torah nous tranchons un principe selon lequel « conserver équivaut à cuire » (&la......

Lire la Halacha